Backbone, le jeu d'enquête dystopique propose une démo

Backbone, le jeu d'enquête noir se présente en démo

 Seldell
Rédigé par Seldell
Publié le 25/04/2019

Howard Lotor est un raton laveur anthropomorphique. Enquêteur, on lui demande souvent de résoudre des affaires de disputes domestiques jusqu'au jour où c'est le cas d'Odette Green qui se présente. Une situation en apparence des plus banales pour son quotidien, qui va pourtant avoir une portée bien plus grande.

Backbone est un point'n click d'enquête 2D en pixel art. Dans une ambiance de film noir, nous y suivrons les aventures d'Howard tandis qu'il tentera de résoudre une situation dépassant le cadre habituel de ses affaires. Dans un pays autoritaire, le jeu nous proposera de traverser les quartiers d'une version dystopique de Vancouver.

L'aventure se composera de phases d'exploration et d'infiltration, de discussion à embranchements avec les personnages rencontrés tout en récoltant des indices pouvant dévoiler la suite de l'enquête. Prévu pour une sortie en 2020 sur Windows, Mac, Linux, Switch, PS4 et Xbox One le titre peut à présent être essayé grâce à une démo compatible Windows..

Backbone: Prologue - Dystopian Pixel Art Noir Adventure | Out now on Steam!

vignette pour les réseaux
2 commentaires

Comments

 Nival

'achement refroidi pour ma part.

Bon, grooosse inspiration Blacksad, ce qui est une très bonne chose pour le cachet graphique, là-dessus rien à redire, c'est visuellement somptueux et les personnages ont du chien (ah ah ah...) ; mais à l'identique de la BD de Guarnido et Diaz Canales, la maestria de la forme n'a d'égal que la pauvreté très générique du fond ; ainsi les ambiances, superbement rendues, ont des airs de déjà-vu-mille-fois, de même que les personnages qui sont des clichés ambulants superficiels, et je ne parle pas de l'intrigue grotesque aux allures de patchwork nanardesque d'inspirations hétéroclites et trop évidentes.

Niveau gameplay c'est trèèèès maladroit (et pauvre), de la jouabilité "clavier/souris" poussive à souhait (mais POURQUOI pas de jouabilité manette, toute "démo" cela soit-il ?? alors que tout s'y prête tellement bien !) au dirigisme de la progression (à coup d'éléments d'interaction hyper voyant et suffisamment rare pour que les "pistes" soient ultra-évidentes), aux dialogues inutilement long et tarabiscotés pour rien, qui tournent autour du pot des plombes durant pour dire si peu de choses (avec un style emphatique qui surjoue les films de genre en en faisant des caisses ......).

Truc quand même sympa dans l'idée, le fait qu'il y ait plusieurs moyens de résoudre certaines situations ; si ce n'est que les embranchements sont vraiment tracés à la serpe, et que les dialogues à choix multiples, qui peuvent parfois fermer définitivement des opportunités si on ne trouve pas la bonne succession de réponses, sont bien trop soumis à l'arbitraire (quand la chose n'est pas ruinée par un bug, mais bon, ça c'est l'apanage de ce genre de démo, rien qui prète à inquiétude pour le jeu final sur ce dernier point).

 masteraran

J'ai passé un excellent moment sur la démo ! C'est beau et sympatique à lire ! J'ai hâte de voir la suite !