Captain Forever Remix, jeux dans l’espace

Captain Forever Remix, jeux d’enfants dans l’espace

 Avorpal
Rédigé par Avorpal
Publié le 08/04/2015

Si on disait que tu étais un vilain monstre et que j’étais pilote de vaisseau qui devait te pourchasser à travers l’espace ? C’est sur une note enfantine que Captain Forever Remix, un jeu du studio Pixelsaurus Games, commence. Mélangeant deux genres, le shoot’em up et le rogue-like, Captain Forever Remix est sorti en Early Access sur Steam le 27 mars dernier. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que pour une version anticipée, le jeu en vaut déjà largement la chandelle.

La genèse du projet

Pour comprendre les origines de Captain Forever Remix, il faut remonter à 2009 lorsque Farbs, un développeur indépendant, publie un jeu gratuit très apprécié : Captain Forever. Le principe est le suivant : aux commandes d’un module armé d’un laser et de réacteurs, il faut traverser l’espace afin d’affronter des hordes d’ennemis. L’avantage est qu’après une bonne bagarre spatiale, il est possible de récupérer les pièces détachées du vaisseau fraîchement occis afin d’améliorer le sien. Simple mais addictif. Enjoués par le concept, Dean Tate – un ancien de chez Irrational Games ayant travaillé sur les deux premiers BioShock – et Brian Chan proposèrent à Farbs de reprendre ce concept avec de nouveaux graphismes, une réelle direction artistique et de nombreux ajouts. Ainsi naquit Captain Forever Remix.

Piou ! Piou !

Captain Forever Remix repose sur le même principe que son aîné : piloter un vaisseau afin de dégommer ses ennemis et en récupérer les blocs pour devenir plus puissant. Les changements opérés par Pixelsaurus Games sont dans un premier temps cosmétiques, avec l’ajout d’un scénario dont le style graphique rappelle les meilleurs dessins animés de la chaine Nickelodeon (les Razmoket ou Bob l’éponge pour ne citer qu’eux) et une interface revue à la hausse. Du côté du gameplay, il est désormais possible, avant de commencer une partie, de choisir un kit de départ qui selon le style, nous obligera à appréhender les combats de manière différente. Par exemple, le kit sniper est, comme son nom l’indique, prévu pour le tir de longue portée. Chacun de ces kits se déverrouille en validant une condition telle que « finir le stage 4 avec le kit missile ». Afin d’ajouter en personnalisation, il est possible d’améliorer ces builds de départ en dépensant l’argent récolté sur les ennemis abattus.

Vers l’infini est au-delà

À l’heure actuelle, seuls 10 stages sont disponibles dans ce Captain Forever Remix et il vous faudra environ deux heures pour parvenir jusqu’à Pluton, le stage final. D’une difficulté très inégale, le jeu pêche parfois par une IA vacillante. Mais ces quelques menus défauts mis de côté, il s’agit d’un jeu très amusant, avec une bonne rejouabilité et qui provoquera volontiers quelques fous rires (se retrouver au beau milieu d’une bataille et tenter de réparer vaille que vaille son vaisseau afin de se faire la malle, un classique). De plus, étant donné que chaque stage ajoute un niveau de puissance aux pièces que l’on trouvera sur nos ennemis, la construction de notre engin de guerre est fun et les stratégies d’approche d’une bataille sont nombreuses avec un peu d’imagination. En somme, une excellente surprise que ce Captain Forever Remix qui devrait se voir augmenté et enrichi avec les diverses mises à jour prévues par Pixelsaurus Games. Prions pour un mode multi qui deviendrait rapidement un incontournable de nos soirées pizzas.

Captain Forever Remix -- Early Access Launch Trailer

vignette pour les réseaux