Conférence de l'E3 2017 de Microsoft : l'essentiel à retenir pour les indés

 Seldell
Rédigé par Seldell
Publié le 13/06/2017

Depuis quelques jours, les conférences de l'E3 2017 ont démarré et parmi les grands constructeurs, c'est Microsoft qui a ouvert le bal avec un rythme de présentation effréné qui ne permettait pas de respirer entre deux nouveautés. Et comme d'habitude, la majorité des indés ont été jetés dans un clip de deux minutes.

L'essentiel de la conférence aura en effet porté sur de nombreuses exclusivités consoles en 4k avec moult terraflops, sur une version "pro" de la console nommée Xbox One X ou sur la rétro-compatibilité avec les jeux Xbox première du nom. Pour ceux ne s'intéressant que spécifiquement à l'indé, c'est principalement un trailer de moins de 2 minutes qui offrira un condensé des indés à venir.

Si The Last Night a fait une entrée en scène remarquée, que Cuphead a enfin révélé sa date de sortie ou qu'un certain Ori "2" a été annoncé, le clip des jeux indépendants du programme ID@XBOX est comme d'habitude expéditif en balançant en l'espace de 90 secondes pas moins de 29 titres indés. Dans le lot, on trouve par ailleurs un certain nombre de titres que nous n'aurions pas considéré comme indépendants. La définition semble donc relativement large ici.

Les jeux d'opposition en ligne mis en avant

Quoiqu'il en soit, une très forte tendance se dévoile dans les jeux présentés : plus de la moitié sont orientés multijoueur d'opposition en ligne, ce qui semble être le cœur de cible pour la console. Parmi ceux avec une opposition directe, parfois en équipe, se trouvent :

  • Osiris - New Dawn : Un jeu de construction multijoueur sur une planète lointaine, dans lequel les joueurs devront se protéger des aliens et explorer
  • Paladins - Champions of the Real : un FPS gratuit où deux équipes de 5 joueurs s'affrontent, souvent comparé à Team Fortress 2 ou Overwatch
  • Raiders of the Broken Planet : un TPS au gameplay asymétrique à quatre contre un, mais possédant aussi une campagne de découverte en solo
  • Player Unknown Battlegrounds : le battle royal format TPS dans lequel une centaine de joueurs s'affrontent, seuls ou en équipes, pour rester le(s) dernier(s) debout(s)
  • Fortnite : un jeu multijoueur dans lequel les joueurs créent ensemble des fortifications pour résister à des hordes de monstres en ligne
  • Battle Rite : un autre jeu multijoueur de combats en arène en équipe et en ligne
  • Robocraft : un jeu gratuit de combat dans lequel le joueur peut construire des robots et les personnaliser afin d'affronter d'autres joueurs en ligne
  • The Darwin Project : un TPS de survie dans lequel il faudra traquer les autres joueurs et résister au froid
  • Strange Brigade : une aventure jusqu'à 4 joueurs en TPS, dans laquelle il faudra affronter diverses créatures dans les années 30

Certaines confrontations prennent parfois d'autres forme au travers des jeux de carte, ou l'effacent au profit de jeux de survie multijoueurs ou de MMORPG. On peut par exemple trouver les jeux suivants :

  • Minions Master : un Clash Royal-like dans lequel des joueurs s'affrontent en s'envoyant des créatures
  • Astroneer : le jeu d'exploration et de craft spatial débarquera aussi sur la Xbox One et permettra à des joueurs de coopérer pour créer leurs bases
  • Dunk Lords : un jeu de basket avec une orientation musclée, façon beat'em all
  • Brawlout : le Smash Bros-like animalier arrivera aussi chez Microsoft
  • Dark and Light : un MMORPG fantasy orienté sandbox avec du craft 
  • ARK: Survival Evolved : le jeu de survie multijoueur en ligne dans le monde des dinosaures sera également présent
  • Fable Fortune : un jeu de carte reprenant les créatures de l'univers de Fable
  • Black Desert Online : un MMORPG de fantasy
  • Ashen : un action-RPG dans lequel on peut rencontrer d'autres joueurs et décider comment interagir avec eux
  • Unruly Heroes : un jeu d'action/plateforme inspiré de la légende du roi singe, jouable jusqu'à 4 en coopération

Une variété de jeux en solo

Pour autant, des jeux en solo sont présents et proposeront des expériences variées :

  • Surviving Mars : un city-builder de science-fiction dans lequel il faudra créer des dômes pour faire survivre sa population en répondant à ses besoins
  • The Artful Escape : un jeu d'aventure narratif et coloré dans lequel le joueur dirigera un ado parcourant le monde avec, semble-t-il, quelques trips décalés
  • Observer_ : le nouveau jeu d'horreur des créateurs de Layers of Fear confirme sa présence chez Microsoft
  • We Happy Few : présenté en grandes pompes au public à l'E3 2016, le soufflé semble être retombé pour ce jeu de survie dans un monde dystopique
  • Ooblets : un croisement mignon dans lequel le joueur doit gérer sa ferme, croisement de Harvest Moon, Pokémon et Stardew Valley
  • Hello Neighbor : sans surprise, le jeu d'infiltration est confirmé comme annoncé par son éditeur quelques semaines plus tôt
  • Path of Exile : le hack'n slash qu'on ne présente plus fera partie du catalogue de la console
  • Riverbond : un jeu d'action tout de voxels vêtu
  • Project code - SHIFT : un jeu d'action-plateforme 2D aux nombreux combos au katana
  • Conan Exiles : le jeu d'action-aventure et de survie sorti en début d'année

Microsoft et sa Xbox One proposera donc de nombreux jeux indépendants contrairement à un Sony qui a été particulièrement absent pour les indés.

vignette pour les réseaux
2 commentaires

Comments

 Knils

Mouais pas grand chose qui me fait envie, hormis Project Code SHIFT dont le trailer est vraiment réussi rien que pour sa qualité d'animation et son univers.

Un lien pour le trailer sur le gameplay qui s'avère prometteur:

https://www.youtube.com/watch?v=JHUcohywK5E

Le jeu est aussi prévu sur PC.

 Fir3fly03

Pour ma part ceux qui m'ont intéressé dans cette vidéo bien trop rapide pour avoir le temps de voir quelque chose sans faire pause (même si d'un autre côté, c'est au moins ça, Sony ou Nintendo n'ont pas du tout évoqué l'indé dans leur conférence ou vidéo spotlight) ce sont : Surviving Mars, We Happy Few, Ooblets et Riverbond. Mais bon, en dehors de Riverbond dont j'avais oublié l'existence et qui avait déjà été présenté ici sur IndieMag, tous les autres je les suivaient déjà, donc pas de découverte les concernant.