Devastated Dreams : la suite spirituelle de Neverending Nightmares

Devastated Dreams, la suite spirituelle de Neverending Nightmares

 Avorpal
Rédigé par Avorpal
Publié le 17/07/2015

En septembre 2014 sortait Neverending Nightmares, un jeu d’horreur à forte immersion et loti d’une direction artistique crayonnée originale et très personnelle. Afin de nous partager encore une fois ses peurs et sa vision du thriller psychologique, Matt Gilgenbach et son équipe de chez Infinitap Games nous revient avec une suite spirituelle : Devastated Dreams.

L’horreur revient !

Après avoir bouclé la démo que nous propose Infinitap Games pour le lancement de leur campagne de financement sur Kickstarter, nous sommes convaincus que d’une part, Devastated Dreams sera très similaire à Neverending Nightmares : même patte graphique, même atmosphère, même gameplay etc. En revanche, nous savons également que la maîtrise d’Infinitap Games quant à son premier titre n’était pas due au hasard. Nous y retrouvons ainsi les mêmes forces et faiblesses, ni plus ni moins.

Dans Devastated Dreams, nous suivons les cauchemars d’une philippine nommée Angela. La démo commence par un long cri éprouvant suivi du réveil de la jeune femme, visiblement enceinte. Autour d’elle, l’obscurité semble se refermer sur elle comme un piège. Heureusement, à deux pas de son lit se trouve une lampe torche. Grâce à elle, nous serons en mesure d’éclairer notre balade nocturne qui rapidement, va se transformer en une effroyable expérience

Le mystère d’un enfant

Comme nous le disions plus haut, Devastated Dreams s’inspire grandement de son prédécesseur, ce qui nous permet de reprendre très vite nos repères. Courir, interagir avec les objets qui contrastent en couleur dans les tableaux en noir et blanc et… sursauter quand une goutte de sang en provenance du plafond s’étale à nos pieds, aussi rouge que le sol est gris. Si les mécaniques sont les mêmes, nous sommes loin du jeune Thomas de Neverending Nightmares et de son manoir de l’horreur. Ici, les événements prennent place aux Philippines et se concentrent sur Angela et sa grossesse.

Au début de la démo, le ventre de celle-ci est gonflé comme pour nous montrer qu’elle attend un heureux événement mais vers la fin, tout est remis en cause par le retour du corps d’Angela à la normale. A-t-elle réellement été enceinte un jour ? Quel terrible passé se cache derrière les traits horrifiés de la jeune femme pour rêver d'enfants morts ? Il faudra atteindre la version finale du jeu pour le savoir. Actuellement sur Kickstarter, Infinitap Games demande la somme de 116.000$ pour sortir leur jeu, prévu pour la fin de l’année 2016 sur Windows, Mac et Linux. À vous de vous faire votre avis sur la démo avant de décider ou non de soutenir l’équipe de Devastated Dreams.

"Devastated Dreams" teaser

vignette pour les réseaux