Kelvin and the Infamous Machine, voyages temporels à cliquer ! - Article

Kelvin and the Infamous Machine, voyages temporels à cliquer !

 Seldell
Rédigé par Seldell
Publié le 01/12/2014

Après un long travail, le Dr. Edwin Lupin est parvenu à mettre au point une machine à voyager dans le temps ! Aidé par ses assistants Lisa et Kelvin, l'homme a présenté son oeuvre aux scientifiques du monde mais un problème subsiste : pour des raisons physiques, celle-ci ressemble à une douche portative...

La communauté scientifique va alors se moquer de l'équipe à cause de cette identité visuelle particulière et ira même jusqu'à nommer la création "l'infâme machine" ! Malheureusement pour eux, ils étaient loin d'imaginer que celle-ci marchait réellement et, fou de rage, Edwin va retourner dans le passé pour s'approprier les plus grandes découvertes scientifiques !

Dans ce point&click, c'est aux commandes de Kelvin qu'il faudra poursuivre son mentor dans différentes époques pour tenter de réparer ses actions, et il sera courant de croiser de grandes têtes comme Newton ou De Vinci. Inspiré par les classiques du genre comme Monkey Island ou Day of the Tentacle, le titre se veut amusant par ses dialogues. Il propose par ailleurs des graphismes au style cartoon très réussis !

Kelvin and the Infamous Machine est actuellement sur Kickstarter et a déjà récolté près de 19 000 dollars sur les 20 000 demandés. D'ici une dizaine de jours, il devrait avoir atteint son objectif et peut-être même le premier palier à 25 000 qui permettrait de le traduire entre autre en français ! Il est prévu pour septembre 2015 sur Windows, Mac et Linux dans un premier temps, puis iOS et Android plus tard.

Indie Preview - Kelvin and the Infamous Machine (PC/Mac)

vignette pour les réseaux
2 commentaires

Comments

 chefgeorges

Un frisson m'a traversé... Un agréable frisson Content car ce jeu tire sur la fibre nostalgique des fans de DOTT, dont je fais parti Ravi

Ça donne sacrément envie Joyeux

 oursique
oursique 01 December 2014 à 18h01

Oui, le thème de DOTT plus le style d'animation de Broken Age, je trouve.