Premières impressions sur Ori and the Blind Forest ! - Article

Premières impressions sur Ori and the Blind Forest !

 At0mium
Rédigé par At0mium
Publié le 03/11/2014

Après s'être gavé de gameplay et de chips de toutes marques à la Paris Games Week, c'est la besace pleine de notes et d'impressions que nous allons pouvoir vous parler de ce qui était montré/jouable lors de l'événement ! Comme une fusée guidée par la hype et la frustration d'avoir tant bavé devant les trailers, c'est sans détour qu'Ori and the Blind Forest a été notre première destination !

Planqué sur le Stand de Microsoft, avec seulement deux postes installés pour le jeu contre une quinzaine pour Evolve et au moins autant pour le foot et les grosses caisses, c'est plein d'attentes que nous nous sommes plongés dans un long niveau de Ori and the Blind Forest. Le casque réglé à son volume maximal, manette en main, il aurait fallu qu'un météore s'abatte sur le salon pour nous déconcentrer tant nous attendions ce moment.

Un Metroid-like à la sauce Ghibli ?

Pour ceux et celles qui n'auraient pas suivi l'actu de ces derniers mois, notamment concernant les salons de l'E3 et de la Gamescom, rappelons en quelques mots ce qu'est Ori and The Blind Forest. C'est aux développeurs de Moon Studio que l'on doit ce titre ambitieux qui compte faire vivre aux joueurs une aventure épique mettant la nature au centre de l'attention avec un travail graphique qui n'est pas sans rappeler les oeuvres du Studio Ghibli (Mononoke Hime, Nausicaä,...). Globalement, nous avons là affaire à un jeu de type "Metroid-like" dans le sens où la progression dans le jeu se fera par la récupération de pouvoirs permettant d'aller toujours plus loin dans un vaste univers à explorer.

Dès les premières minutes, nous voilà complètement happés, comme enchantés, par la splendeur des tableaux que l'on découvre au fil du jeu. Il faut le voir pour le croire, mais Ori and The Blind Forest n'a clairement rien à envier à un Rayman Legends ou à un Oboro Muramasa qui, dans notre cas, font office de véritables références quand il est question de parler de richesse graphique d'un univers 2D. Les décors fourmillent de détails, et le tout est animé subtilement pour donner une vie intéressante à l'ensemble sans pour autant gêner à la lisibilité de l'action.

Quand une direction artistique l'emporte sur le classicisme

Contre toute attente, les contrôles d'Ori sont plutôt vifs. On alterne entre plateforme et action, avec une certaine nervosité des phases de combats qui, entre nous, ne sont pas toujours évidentes. Dans le niveau que nous avons essayé, nous avons pu découvrir quelques éléments de jeu intéressants, comme par exemple la possibilité de débloquer des compétences en gagnant de l'expérience après avoir tué un certain nombre de monstres. Si le système n'a rien d'original, il a le mérite d'apporter un peu de profondeur à l'aventure, au même titre que la conception du level design qui a été pensée pour les joueurs qui aiment fouiner dans tous les coins pour déverrouiller bonus et items secrets. On se prend rapidement au jeu, tout en comprenant qu'il faudra revenir plus tard à certains endroits, une fois des pouvoirs nécessaires obtenus.

Quand finalement est venu le temps de poser la manette, voici les deux pensées qui nous traversent l'esprit. D'une part, il serait malsain de ne pas se rendre à l'évidence, la construction de Ori and the Blind Forest est d'un classicisme absolu. Avec tout de même quelques bonnes idées neuves, comme le fait de pouvoir décider soi-même de la position des checkpoints, la grosse demie-heure que nous avons passé avait un gout de "déjà joué" assez prononcé. Mais voila, résumer l'aventure d'Ori en ne parlant que de son catalogue de features, ce serait bien injuste vis à vis de tout le travail abattu pour en faire une expérience enchanteresse. La deuxième pensée que nous avons eu, c'est que cela faisait bien longtemps que nous n'avions pas été aussi transporté par une direction artistique de ce type là. Quelle maitrise ! Les ambiances, l'éclairage, la couleur, les animations, le son, la qualité du travail sur ces aspects font d'Ori and The Blind Forest une claque perpétuelle dont nous nous rappellerons sans doute longtemps ! Ce premier contact fut en tous cas enrichissant, et nous avons hâte de pouvoir goûter au produit final !

Ori and The Blind Forest - Prologue

vignette pour les réseaux
10 commentaires

Comments

 Tramfut
Tramfut 09 November 2014 à 14h04

Il est prévu sur PC et tant mieux ! Vraiment prometteur

 Wandsoul
Wandsoul 05 November 2014 à 00h41

Un jeu qui donne presque envie de s' acheter la Xbox One.
Ce prologue dégage cette petite magie qui donne vraiment envie, j' espère qu' ils finiront par l' adapter sur PC, un jour.

 waxwire
waxwire 03 November 2014 à 23h40

Perso j'ai juste besoin d'une DA, d'un scenar intéressant, d'immersion et d'un gameplay potable pour kiffer Joyeux
Ce jeu a l'air vraiment magnifique et ce jeu a de fortes chances de finir dans ma bibliotheque...si je le fait tourner, bien sur

 Thob
Thob 03 November 2014 à 18h41

Aah tellement hâte !
En ce qui concerne le gameplay décrit comme classique, je prends ton avis pour ce qu'il est (sans offense) et j'attends d'avoir le jeu entre les mains pour me faire mon propre avis =)

 gueuledegame

Un peu dommage quant on a une telle ambition artistique de ne pas en avoir sur le coeur du jeu.

 Mr_Pity
Mr_Pity 03 November 2014 à 17h10

Le gameplay classique ne me dérange tellement pas. Tant que c'est réussi, quelle importance vu la direction artistique qu'on a à côté <3

 Fir3fly03
Fir3fly03 03 November 2014 à 16h59

Même si "classique" le jeu, de part les trailers, me donne envie de plonger et vivre cette histoire, vraiment.

 Martylepiaf

Dès le premier trailer j'ai eu un coup de coeur pour ce jeu, j'ai vraiment hâte de l'essayer rien que pour la DA, je n'avais pas énormément d'espoir pour le gameplay du coup je ne peux pas être déçu là dessus.

 oursique
oursique 03 November 2014 à 16h49

Dust: an Elysian Tale proposait aussi des graphismes magnifiques avec un gameplay classique. Donc ce n'est pas bloquant pour moi.

 Josh_Castle

Un avis mitigé qui me donne moitié envie et m'inquiète un peu dans le sens où ce jeu pourrait avoir un magnifique paquet cadeau mais ne s'avérer qu'une babiole déjà vu... A voir ce que cela va donner et en espérant que la paquet cadeau renferme un petit bijou pour pousser la métaphore jusqu'au bout.