Soul Saga, un hommage aux J-RPG - Article

Soul Saga, un hommage aux J-RPG

 At0mium
Rédigé par At0mium
Publié le 15/07/2013

Que tous les amoureux de J-RPG se réjouissent, ce projet très prometteur qu’est Soul Saga est aujourd’hui largement financé via sa campagne Kickstarter ! Demandant 60.000 $, Mike Gale (l’auteur du jeu) a finalement obtenu 195.528 $. Une coquette somme pour réaliser un titre à la hauteur de ses ambitions.

L’histoire de Soul Saga se déroule dans le monde d’Oterra. Suite à un cataclysme, la planète s’est vue divisée en trois parties : Les îles célestes de Medonia, la Surface et la Barrière de Tempête qui les séparent. Les créatures qui la peuplaient se sont transformées en Inheart sous l’emprise de l’Ink, une mystérieuse force sombre. Alors que l’humanité s’apprêtait à périr, un homme appelé le Philosophe sauva la cité volante Medonia en enseignant l’alchimie à ses habitants à condition qu’ils renoncent à utiliser leurs machines. Une thématique bien japonaise en somme, avec ce qu’il faut de suspens pour donner envie au joueur d’en savoir un peu plus sur l’univers d’Oterra. L’intrigue débute 300 ans après le cataclysme aux commandes de Mithos, un aventurier qui aura pour mission de sauver Medonia. La ville s’effondre suite à l’affaiblissement de la barrière de tempête, reste à savoir pourquoi afin de trouver une solution qui pourrait bien sauver l’humanité.

D’un point de vue du contenu, Soul Saga prévoit un système de combat proche de celui de Final Fantasy X, déclenché de façon quasi-immédiate comme on pouvait le voir dans Chrono Trigger. On retrouvera facilement ses marques avec l’interface très classique qui a le mérite d’être efficace. Chaque personnage aura ses spécificités et sa propre « énergie » (Mana, gadgets, focus, etc.) pour invoquer quelques sorts en combat. Cela devrait, comme l’indique Mike Gale, dynamiser les phases de combat et d’apprentissage ; nous verrons ça une fois le jeu plus avancé dans son développement. D’un point de vue artistique, le chara-design ne fera pas l’unanimité mais il a le mérite d’être soigné et cohérent. Musicalement, autant vous laisser juger par vous même en allant écouter un extrait de l’OST ici.

C’est un plaisir que de savoir Soul Saga financé, et autant dire qu’on souhaite bon courage et bonne chance à Mike Gale pour la suite des événements. Vous pouvez dès maintenant soutenir le jeu sur Steam Greenlight en vue de sa sortie fin 2014 (il n’est jamais trop tôt ! ). Le titre devrait cependant aussi nous arriver sur Playstation 4 et Ps Vita… une chance pour les « consoleux » des machines de Sony.

vignette pour les réseaux