Les Carlo d'or 2018 de Nimelya

Le top de l'année 2018 de... Nimelya

 Nimelya
Rédigé par Nimelya
Publié le 01/01/2019

C'est au tour de Nimelya de nous partager son top de l'année 2018. On y découvre quelques similarités entre les rédacteurs du site : c'est à se demander qui a copié sur qui... Comme d'habitude, on retrouve toujours une belle variété le jeu qui ont marqué cette année de jeux indépendants !

Ce jeu que j'ai découvert sur le tard

The Sexy Brutale

L'an dernier, j'avais cité The Sexy Brutale comme jeu à rattraper. Cette année, j'ai donc pris le temps de m'y atteler, l'aventure comptant une dizaine d'heures. Pour garder le plaisir intact des énigmes, j'avais échappé aux spoilers et je suis contente d'avoir réussi à le faire. Ainsi, j'ai pu profiter des énigmes et réfléchir par moi-même.

Si j'avais deviné certaines ficelles scénaristiques assez rapidement, le scénario reste original et les puzzles de bonne qualité. Le jeu laisse le temps de l'apprivoiser au départ et offre une difficulté progressive intéressante, mais étant habituée au genre, je l'ai trouvé relativement simple. Malgré tout, cela reste une expérience rafraîchissante que je conseillerai.

 

Les 3 jeux préférés de Nimelya en 2018

Celeste

Aucune surprise dans le choix de ce jeu si vous me connaissez un peu. Véritable révélation de l'année à mes yeux, voire même au delà, ce jeu de plateforme est un diamant pur auquel je n'arrive pas à trouver de défaut. Entre un level design de qualité, une bande sonore et une direction artistique réussie, le tout est enrobé d'un scénario discret mais fort qui a résonné en moi.

A l'instar de Madeline devant gravir la montagne, le joueur repousse lui aussi ses limites pour atteindre le sommet. Ce n'est pas de tout repos et peut s'avérer difficile mais Celeste arrive à motiver et à être fier de ses échecs. Le jeu possède une courbe de progression très fluide, nous apprenant des choses qui paraissent infaisables à première vue. Le contenu est dense et il sera toujours possible de trouver quelque chose à y faire pour avoir une excuse et y rejouer.


Crosscode

Ayant longtemps fait parti de mes jeux attendus, j'ai été ravie d'apprendre sa sortie d'accès anticipé cette année. Je n'ai pas vu passer la soixante d'heures que j'ai au compteur sur Crosscode. En effet, cet action-RPG réussit à être moderne tout en rappelant les classiques. Pour autant, il arrive à se démarquer avec ses propres originalités avec un système de combat très dynamique et un peu tactique grâce à des combos qui donnent des bonus d'expérience.

Son scénario est intéressant et riche en rebondissements, arrivant à tenir en haleine le joueur. L'histoire est originale et vraiment bien traitée, avec de longues séquences de dialogues qui pourront casser parfois un peu le rythme. Je n'ai pas décroché du jeu lorsque je l'ai démarré et faire le 100% était là aussi une bonne excuse pour faire durer le plaisir. Les donjons sont bons et les différentes zones sont très belles à explorer. On s'attache facilement aux personnages et l'humour est très présent. Je le conseillerai sans hésiter avec cependant un bémol qui m'a beaucoup frustré : le jeu n'est pas encore vraiment bouclé, une partie des quêtes, zones et scénario n'ayant pas été terminées à temps pour la sortie officielle.


Hot Lava

Ce premier jeu en 3D de la part de Klei était dans mon viseur depuis sa sortie. Ayant beaucoup apprécié des jeux comme Mirror's Edge à base de parkour en vue FPS, Hot Lava fait partie des rares nouveaux jeux du genre qui sont sortis. Je n'ai pas été déçue et je me suis prise au jeu de réaliser les meilleurs temps pour les classements entre amis comme généraux, mais aussi pour accomplir les objectifs parfois difficiles.

Il a réussi à créer une véritable émulation auprès des gens avec qui j'y ai joué, car le jeu a un aspect communautaire et multijoueur, pas indispensable pour autant mais bien pensé et sans être trop intrusif. Le fait de pouvoir jouer ensemble, même avec des inconnus, au même moment sur les mêmes niveaux permet de s'échanger des astuces pour essayer d'améliorer son temps. La bande sonore détonne un peu et n'est pas emballante mais j'ai bien accroché à l'identité très années 90 de ce jeu mais surtout à ce côté de liberté dans la façon d'appréhender les chemins à travers les niveaux, bien que celle-ci a été un peu réduite depuis les dernières mises à jour.

 

Ce jeu qui m'a déçu

The King's Bird

Lorsque je l'ai commencé, je m'attendais à pouvoir le placer dans le top 3 de l'année mais il trouve finalement la place dans cette catégorie à mon grand regret. Avec des graphismes très esthétiques et des musiques agréables, The King's Bird est une belle envolée qui s'est terminée sur un crash total à mes yeux. La sensation de fluidité et de vol est grisante et m'a tapé dans l’œil durant les deux premiers tiers du jeu. Le jeu paraissait même trop simple, mais je ne boudais pas mon plaisir pour autant.  Durant le dernier tiers, le jeu a perdu cet aspect qui me plaisait tant.

La difficulté augmente abruptement et même s'il est intéressant de devoir réfléchir à la gestion de l'inertie du personnage et de temporiser pour réussir à se déplacer dans les tableaux, le plaisir n'y était plus, d'autant plus que les commandes qui répondaient bien, se révèlent un peu hasardeuse dans certaines phases qui demandent de la précision.  Je ne me suis pas sentie investie par l'histoire non plus, qui n'est pas vraiment claire pour moi et manque de mise en scène (mais bon, peut-être que je n'ai juste pas compris). Ce sprint final aura eu raison de mon enthousiasme pour le jeu, me laissant sur une énorme déception.

Dauphin : Si j'avais bien apprécié le premier opus qui était un bon jeu d'énigmes en vue à la première personne, j'attendais Q.U.B.E 2 avec impatience lorsqu'il a été annoncé. La qualité des énigmes n'était malheureusement pas au rendez-vous. Elles s’enchaînent très vite et se renouvellent peu. L'intrigue quant à elle, bien plus présente et développée, m'a paru peu inspirée, donnant une sensation de déjà-vu, surtout dans d'autres jeux du même genre.

 

Ce jeu que je ne pensais pas aimer

Deep Rock Galactic

J'apporterai une nuance quant à la catégorie, puisque le jeu m'intéressait malgré tout dès le départ. Cependant, je ne pensais pas accrocher autant. Les jeux multijoueur sont souvent orientés sur l'aspect compétitif, il est donc agréable de trouver aussi de la coopération pure. Rassemblant ce côté de récolte et de minage qui me plaisait beaucoup dans Minecraft, le tout est ponctué par des combats contre des vagues d'ennemis.

Si au départ j'avais l'impression que l'on allait vite tourner en rond, Deep Rock Galactic a connu un suivi dense de la part de ses développeurs, avec l'ajout de biomes et d'ennemis parmi beaucoup d'autres choses. De quoi donner envie de rejouer régulièrement et de se prendre au jeu du farm pour améliorer ses personnages et ses équipements. Il est fort probable qu'il se retrouve dans la catégorie précédente, pour l'an prochain !

 

Ce jeu auquel je joue encore en 2018

Cook, Serve, Delicious! 2!!

Second opus du jeu de cuisine reconnu, Cook, Serve, Delicious! 2!! était sorti en 2017. Si j'avais déjà beaucoup joué à sa sortie, je continue de le faire encore cette année. J'y trouve surtout un intérêt en duo car c'est l'occasion de passer de bons moments avec la personne qui m'accompagne, mais aussi parce que le jeu me parait toujours aussi compliqué seul lorsque l'on atteint certains niveaux.

Le jeu a connu des mises à jour qui ont apporté du nouveau contenu. Préparer les plats le plus vite possible est toujours aussi grisant et on veut toujours faire mieux, ce qui met à l'épreuve la rapidité et la cohésion d'équipe.

Les 3 jeux les plus attendus de Nimelya pour 2019

Mineko's Night Market

Quoi de mieux qu'un jeu où l'on peut tout faire avec des chats ? Mineko's Night Market m'a tapé dans l’œil lorsque j'ai dû le présenter sur le site.

Avec un univers très mignon où les chats sont omniprésents, le jeu a l'air de revisiter un peu le genre des jeux de simulation de vie et de gestion de ferme avec un côté très décalé. Il promet de s'amuser de nombreuses heures et une aventure des plus originales.


Ary and the Secret of Seasons

Grande fan des jeux d'aventure en 3D, Ary and the Secret of Seasons a capté mon attention cette année. Réalisée en partie par l'équipe derrière Epistory que j'avais grandement aimé, je suis curieuse de voir les idées de gameplay derrière ce système de sphères aux 4 saisons pour résoudre des énigmes.

J'espère que les puzzles seront au rendez-vous et que l'histoire ne sera pas trop prévisible ou conventionnelle.


Minoria

Ayant beaucoup apprécié Momodora: Reverie Under the Moonlight, je suis très curieuse de voir ce que va donner Minoria, le nouveau jeu de Bombservice.

L'ambiance a l'air assez similaire et même si le pixel art de Momodora était vraiment beau et me manquera, je pense que la qualité sera au rendez-vous dans la DA comme le gameplay, où les affrontements ont l'air nombreux et difficiles.

vignette pour les réseaux
2 commentaires

Comments

 gorf
gorf 18 January 2019 à 21h05

Merci pour le partage Content
Les 3 jeux les plus attendus de 2019 me plaisent bien, j'attendrais leur test pour avoir une meilleure opinion

 Tomma
Tomma 05 January 2019 à 16h25

J'ai aussi découvert Sexy Brutale cette année et c'est franchement l'un de mes coups de coeur de 2018 ! J'ai adoré le concept, les puzzles, l'ambiance et l'histoire. J'espère que les développeurs feront à un autre jeu dans le même style Content