Tower 57, un shooter survolté sur Kickstarter

Tower 57, un shooter survitaminé sur Kickstarter

 Avorpal
Rédigé par Avorpal
Publié le 04/08/2015

À première vue, Tower 57 a de quoi surprendre : fusillades musclées en 3D isométrique, graphismes en pixel art extrêmement détaillé, univers cyberpunk déjanté… De quoi nous mettre la puce à l’oreille chez IndieMag. Allez, ne soyons pas timides et partons à la découverte de ce Tower 57 qui a encore 29 jours devant lui pour réussir sa campagne de crowdfunding sur Kickstarter.

Fusillades à gogo

Dans un monde steampunk dystopique, l’humanité s’est enfermée dans d’immenses tours afin de vivre en autosuffisance et repartir sur de nouvelles bases. Seulement, l’Homme reste égal à lui-même et ne peut s’empêcher de chercher des poux dans la tête de ses voisins. Depuis, une véritable guerre froide est en place, chacune des tours souhaitant prendre l’avantage sur les autres sans véritablement ouvrir les hostilités. Jusqu’au jour où de nombreux rapports du ministère de l’information indiquent que la Tour 57 est sur le point de mettre en place une invasion armée.

Afin de contrer la menace, le ministère réunit six agents afin d’investir la Tour 57 et de mettre un terme à leurs agissements. Et vous l’aurez probablement deviné mais ici, le joueur incarnera l’un des six agents. Seul ou accompagné par un second joueur en coopération, l’objectif est clair : entrer avec fracas, tirer sur tout ce qui bouge et serrer les miches pour s’en sortir en un seul morceau.

Seul ou accompagné

Afin de lutter contre nos ennemis – soldats, robots et même dinosaures (oui oui) – Tower 57 nous offre l’accès à toute une ribambelle d’armes, du simple fusil d’assaut à des produits plus exotiques tel que le générateur de trous noirs qui aspire ennemis comme alliés, le connecteur de Tesla qui crée des arcs électriques foudroyants ou encore le beamer, qui permet d’invertir sa place avec sa cible. Par ailleurs, une partie du décor est destructible et se désagrégera différemment selon l’arme utilisée ce qui promet un environnement dynamique et des fusillades rythmés.

Comme nous l’expliquions plus haut, le jeu est prévu pour être également jouable à deux. Plus que d’ajouter un second personnage, Tower 57 est pensé aussi bien pour le solo que pour le multi, preuve en est la possibilité de cumuler deux effets d’armes pour en démultiplier la puissance. Si le projet vous botte, vous avez jusqu’au 2 septembre pour soutenir Benitosub, l’artiste en tête du projet et son équipe sur Kickstarter, ceux-ci demandant la somme de 45.000$ (près de 6000$ ont déjà été collectés). Prévu pour Windows, Mac et Linux, Tower 57 est annoncé pour début 2016.

Tower 57 Kickstarter Trailer

vignette pour les réseaux
10 commentaires

Comments

 Nival
Nival 06 September 2015 à 17h26

Financé! Joyeux

(à hauteur de 51.500€, ce qui devrait intégrer le très intéressant outils de "modding")

 benitosub

C'est pas plutôt steampunk en fait ?

Si si, enfin c'est un mélange plutôt spécial, mais l'influence steam-punk est clairement très présente! Et The Chaos Engine est effectivement une de nos sources d'inspiration principale (j'adore ton pseudo au passage)

Faut juste espérer qu'il sera plus abordable

Juste un peu ^-^

Ouah magnifique. Ce jeu me plaira surement

Merci, je l'espère sincèrement!

il y a l'air d'avoir une vraie ambiance qui se dégage de ce jeu.

Merci! On fait un gros travail la dessus pour essayer de se démarquer et de proposer quelque chose de fun mais aussi d'intéressant au niveau de l'ambiance.

 bitmap father

Merci et bonne chance pour kickstarter ! Y a en plus des idées intéressantes/étonnantes (je veux surtout parler de cette histoire de démembrement, apparement on peut se refaire regreffer des membres si on en perd) niveau gameplay.

 Avorpal

Arf j'ai corrigé mais j'avoue avoir bêtement repris la description : art deco-meets-cyberpunk world. Merci d'être passé en tout cas, c'est toujours un plaisir de voir des développeurs passer sur nos articles ! Si le cœur vous en dit, nous avons une rubrique intitulée "entre développeurs et joueurs" sur le forum si jamais vous souhaitiez échanger avec vos futurs joueurs Ravi Et sinon, bon courage pour la campagne KS !

 Knils
Knils 05 August 2015 à 18h45

Je trouve les environnements en pixel-art vraiment magnifique, il y a l'air d'avoir une vraie ambiance qui se dégage de ce jeu.

Dans la veine de Hotline Miami, sans le coté die & retry, mais en coopération, ça s'annonce pas mal.

 LanguedOeuf

Vivement !

 Azzerfly

Ouah magnifique. Ce jeu me plaira surement Content

 bitmap father

Wow. Très impressionant ! À part peut-être le mouvement bizarre de certains persos... C'est pas plutôt steampunk en fait ? (voir cyber-steam-punk…) OK en lisant le kickstarter c'est art-déco-cyber-punk. Et je me disait bien aussi qu'il y avait une influence avec Chaos Engine.

 Seldell

L'influence est plus qu'évidente oui ! Faut juste espérer qu'il sera plus abordable Tire la langue

 bitmap father

Qu'il y ait pas à mémoriser tous les pièges sadiques par cœur ? héhé