Vidar, l'aléatoire au centre du gameplay et de la narration - Article

Vidar, l'aléatoire au centre du gameplay et de la narration

 At0mium
Rédigé par At0mium
Publié le 16/01/2015

Qu'on se le dise, même si Vidar trouvera sans doute un public du côté des amateurs de J-RPG rétros les plus chevronnés, il ne dispose pas d'une direction artistique renversante et révolutionnaire. Cependant, ne nous arrêtons pas à ce critère et essayons de comprendre les ambitions du projet de Dean Razavi.

Avec des succès comme The Binding of Isaac ou Dungeon of the Endless, on se rend bien compte que la génération procédurale intéresse. Vidar est en fait un RPG qui vise à utiliser cet aspect pour renouveler sans cesse l'intérêt du joueur. On y suit le destin tragique d'une ville en proie à de terribles menaces qui méneront à la mort de chacun de ses habitants. À plusieurs reprises, les villageois seront amenés à périr... dans un ordre aléatoire ! Premier axe important du jeu de Dean Razavi, la narration sera différente en fonction des personnages restants à la fin de chaque événement et l'histoire pourra ainsi changer du tout au tout à chaque partie. Le second axe sur lequel le développeur compte est la partie réflexion du titre, proposant son lot d'énigmes qui, elles aussi, seront choisies aléatoirement parmi une centaine de stockées dans la base de donnée du jeu. Ambitieux, mais pourquoi pas.

Les promesses sont d'envergure, reste à voir si l'expérience suivra ! Pour l'heure, Vidar en est à un stade avancé de son développement mais hélas il lui manque un financement plus important pour créer toutes les ressources graphiques du projet. Dean Razavi demande donc $18,000 sur Kickstarter pour pouvoir terminer tranquillement la création de son bébé, il lui reste encore une quarantaine de jours pour convaincre. Si ce RPG vous intéresse, ou si vous êtes simplement curieux, vous pouvez d'ores et déjà essayer la démo (Windows) de Vidar qui accompagne sa campagne et l'aider sur Greenlight !

vignette pour les réseaux
4 commentaires

Comments

 Tryton
Tryton 17 January 2015 à 17h41

Personnellement je trouve que ça manque cruellement de personnalité, du surtout à l'usage de RPGMaker... :/

 Shinpansen

Ah donc c'est vraiment sûr que les devs utilisent rpgmaker ?

 Shinpansen

C'est vrai que graphiquement, c'est pas super aguicheur... Ça me fait penser aux J-RPG de l'époque de FF IV.

Bref, j'ai testé la démo, et j'espère me tromper, mais on dirait que le jeu a été réalisé avec rpgmaker. Que ce soit, l'écran titre, le menu, les déplacements case par case, les dialogues...etc. tout me rappel ce programme.

Après, je ne vais pas me fier aux apparences, mais pour l'instant le projet est loin d'être satisfaisant selon moi.

Laissons leur le bénéfice du doute Content

 Vrett
Vrett 16 January 2015 à 19h42

À plusieurs reprises, les villageons seront amenés à périr... dans un ordre aléatoire !

Tu voulais dire : les villageois vignerons ?
[tab]
Premier axe important du jeu de Dead Razavi (...)

Lui aussi, il est décédé aléatoirement ?
[tab]
Ravi