Virginia, thriller à la première personne au cœur des années 90

Virginia : thriller à la première personne au cœur des années 90

 Avorpal
Rédigé par Avorpal
Publié le 08/09/2016

Kingdom, État de Virginie. Cette petite ville de la côte est américaine semble bien tranquille et isolée du reste du monde. Et pourtant, malgré les apparences, Kingdom se prépare à vivre un drame. Virginia est un thriller narratif à la première personne se déroulant en 1992 et qui nous racontera de manière cinématographique l’histoire d’Anne Tarver, une agente du FBI chargée d’enquêter sur la disparition d’un petit garçon.

Si nous évoquions l’aspect cinématographique de Virginia dans notre chapô, c’est pour la simple raison qu’en jouant au jeu du studio Variable State pour la première fois, nous avons eu l’impression d’avoir entre les mains une œuvre qui construit sa narration par un langage et des techniques empruntées au cinéma.

En effet, que ce soit dans sa mise en scène où le personnage que nous incarnons fait parfois office de simple caméra ainsi que les transitions d’une partie à une autre façon montage vidéo, nous ressentons qu’avant d’être un jeu vidéo, Virginia est une histoire.

Seulement voilà, cette histoire est pensée de manière à rester muette. Aucun dialogue ne va tenter de vous expliquer ce que vous voyez à l’écran, ce sera donc à vous de trouver les clés pour comprendre le scénario qui s’annonce riche. En revanche, ne vous attendez pas à un réel gameplay ici puisque, si le reste du jeu reste similaire à la démo, vous ne pourrez seulement interagir qu’avec quelques éléments du décor et assister aux événements de manière linéaire.

Virginia s’adresse donc avant tout aux amateurs de narration forte ancrée dans une ambiance inspirée par X-Files, Broadchurch ou encore Twin Peaks. Pour en savoir plus, il nous faudra attendre le 22 septembre de cette année pour une sortie sur Windows, Mac, Playstation 4 et Xbox One.

Virginia Cinematic Trailer

vignette pour les réseaux
3 commentaires

Comments

 Fir3fly03
Fir3fly03 08 September 2016 à 20h33

J'ai commencé la démo, malheureusement notre perso à un mouvement de tête, même si faible, lorsqu'il marche, ce qui a commencé de me donner mal au coeur en jouant. Ce n'était pas du motion sickness m'obligeant à aller m'allonger comme Borderland 2, The Vanishing of Ethan Carter ou bien même Everybody's Gone to the Rapture, mais j'ai su arrêté avant probablement. Dommage. En tout cas du peu que j'ai vu il y a une ambiance dans ce jeu.

 Anto0085
Anto0085 10 September 2016 à 23h03

Même problème, mal de mer.
Malgré une ambiance sympa (principalement musique) j'ai pas accroché, trop silencieux, trop saccadé comme un film ou faut cliquer de temps en temps pour continuer, car faut bien le dire y'a que un truc a cliquer par séquence, donc on cherche le losange ça sert pas a grand chose, et on a pas l'impression que c'est nous qui faisons avancer la chose.
Je souhaitais voir a quoi ça ressemblais ce genre de jeu, c'est pas ma tasse de thé en fait dommage une vrai enquête ça aurait pu me plaire.

peut être que j'ai pas été assez loin, mais là faut que je m'allonge ça tourne Tire la langue

 Atelier Sentô

On a essayé la démo, il y a quelques jours, et on a adoré.
Les changements brusques de scène, façon montage cinématographique, donnent un rythme inédit en jeu vidéo. Certaines scènes vont s'étendre au rythme du joueur (selon qu'on farfouille partout ou qu'on aille droit au but), d'autres ne durent que quelques instants sans qu'on ait d'emprise dessus.
De même, la non-linéarité des séquences, l'abstraction de certains passages et l'absence de dialogue maintiennent constamment l'attention du joueur. C'est très ludique !
Même si l'influence de Twin Peaks et X-Files reste palpable, Virginia impose sa propre personnalité dès les 1ères séquences.
Gros coup de coeur pour nous : on a hâte d'y jouer !