[Test] Fallout 4 - Page 1 - Sujet de discussion

[Test] Fallout 4

Portrait de PoulpiTHEPoulpe
Inscrit le : 11/09/2013
Commentaires : 104
Messages : 6
#1
Message Sujet: [Test] Fallout 4     25/11/2015 à 16:28

Attention le test spoile quelques élements du tout début du jeu

Entouré d’une hype comme jamais pour un jeu Bethesda, Fallout 4 arrive enfin, 5 ans après le précédent jeu de la série.

IMAGE(http://i.imgur.com/wxLlshE.png)

Pour rappel, la saga Fallout, vieille de plus de 15 ans, avait fait son grand retour en 2008, lorsque Bethesda décide de se réapproprier la série en sortant son Fallout 3. Celui-ci modernise cette série de RPGs post-apos, en la transposant en vue à la première personne à la manière d’un Oblivion avec des guns. Le jeu est une réussite puisque cette modernisation fonctionne parfaitement. Cependant les fans de la première heure (mais pas que) regretteront une écriture très inférieures à ses illustres prédécesseurs. Bethesda aura alors la bonne idée de confier sa suite au studio Obisidian, développeur historique de la série, qui accouchera d’un Fallout New Vegas qui corrigera ce défaut avec un jeu à la narration extrêmement soignée. Fallout 4 arrive donc après Fallout New Vegas mais en est-il le digne successeur ?

IMAGE(http://i.imgur.com/m7Gwxnd.jpg)

Fallout 4 se déroule en 2277 dans la région de Boston qui se trouve totalement dévastée après la guerre nucléaire ayant eu lieu 200 ans auparavant. Le héros que l’on incarne va donc se réveiller après 200 ans d’hibernation en chambre de cryogénisation dans l’abri 111. Pas de bol, à son réveil il se rend compte qu’en plus du fait que le monde a été totalement détruit, sa femme a été tuée et son fils, Shaun, a été enlevé par un mystérieux individu. Un petit peu énervé, il part donc à la recherche de son fils disparu et à la découverte de cette région dévastée. La trame principale est donc une quête de vengeance assez basique. Elle contient quelques rebondissements et révélations mais pas de quoi fouetter 3 pattes à un canard. Disons-le clairement, l’écriture de ce Fallout 4 est extrêmement décevante. En fait, plus globalement, c’est même tout l’aspect « rôle-play » qui est raté. Fini les dialogues aux nombreux choix multiples. A la place on a le droit à une roue de dialogue à 4 possibilités extrêmement pauvre et la plupart du temps limitée à « oui », « non », « peut-être », « donnez-moi plus d’infos ». Hormis dans quelques rares cas, il n’est aussi pratiquement plus possible de résoudre un conflit par la voix diplomatique et chaque situations se soldera forcément par un combat. De même, la trame est bien plus linéaire que par le passé. Si Fallout New Vegas offrait un nombre incalculable d’embranchements différents, ici seule une poignée de choix seront disponibles et leur influence sera, pour la plupart, très limitée. Idem pour les très nombreuses quêtes annexes qui proposeront parfois un choix voire 2 mais qui aboutiront à un résultat très similaire. Et en plus d’être relativement linéaire, la narration de Fallout 4 est extrêmement lisse. Adieu, l’humour noir, le cynisme et l’acidité propre à la série. Les quelques choix proposés seront plus ou moins moraux mais tout reste extrêmement gentillet. Pendant votre voyage, vous croiserez également toute une chiée de personnages pas vraiment marquants ni charismatiques. Certains décideront alors de devenir votre allié et de vous suivre. Parmi eux le chien est sans doute le plus sympa. C’est dire le niveau du reste de la troupe. Vous pourrez donc embarquer un confrère pendant vos pérégrinations. Celui-ci réagira à vos actions et vous appréciera plus ou moins selon vos quelques choix. En vérité ce système n’a pas vraiment d’intérêt ni de vrai influence et votre compagnon sera plus une simple mule qu’un véritable acolyte bravant les épreuves avec vous.

IMAGE(http://i.imgur.com/3RxjwVq.png)

Si Bethesda a toujours du mal à soigner son écriture, on ne peut pas lui reprocher de ne pas savoir créer des mondes extrêmement riches. La map, sans être dans les plus grandes du marché, est relativement grande et très dense. Vous ne pouvez pas faire trois pas sans tomber sur un hôpital, une usine désaffectée, des ruines… ou n’importe quel autre point d’intérêt. C’est une grande force de ce Fallout 4 que de constamment vous pousser à l’exploration et visiter l’ensemble de la carte et de ses lieux pourra vous prendre plusieurs centaines d’heures. Malgré cela, ces derniers se contenteront souvent d’être remplis d’ennemis à éliminer avec parfois un boss à la fin et un loot sympa en guise de récompense. On regrettera donc que ceux-ci soient, pour la plupart, totalement dénués de contenu narratif voire pourquoi pas de quelques énigmes ajoutant un peu de variété. Du coup, le jeu est assez répétitif et peu finir par lasser au bout d’un certain temps. Un autre aspect qui pousse à l’exploration c’est l’ambiance qui se dégage de ce Fallout 4. Si techniquement le jeu est assez moche puisqu’il réutilise le moteur vieillissant des précédentes productions, il excelle néanmoins au niveau de sa direction artistique. Le monde de Fallout 4 contient de véritables panoramas qui nous pousseront à toujours vouloir aller plus loin dans la découverte. De plus, sans compter les habituelles radios, les musiques sont réussies dans l’ensemble et bien plus présentes.

IMAGE(http://i.imgur.com/m6E0lM8.png)

Au niveau du gameplay, le combo shooter/visé tactique(SVAV) est toujours présent et fonctionne toujours très bien. La partie shooter, hyper moue dans les précédents Fallout, a d’ailleurs été vraiment retravaillée pour aboutir à un résultat bien plus dynamique et plaisant à jouer. Le SVAV quand à lui est totalement identique à ce qu’on avait dans les 2 précédents jeux.

IMAGE(http://i.imgur.com/c6aibJ3.png)

Au niveau de la progression du personnage pas de grand chamboulement également. Le S.P.E.C.I.A.L est toujours présent accompagné de nombreuses perks liées à votre niveau dans chacune de vos caractéristiques. Dans la forme, le système peut paraître assez différent avec une fiche de personnage bien plus visuelle mais dans le fond on est en terrain connu.

IMAGE(http://i.imgur.com/Oac7Zdh.png)

Contrairement à Fallout 3 et New Vegas, le jeu contient un système d’artisanat plutôt bien pensé. En effet, il sera possible de modifier toutes vos pièces d’équipement en changeant par exemple le canon de votre arme, la crosse, le chargeur… Vous voulez transformer ce fusil pour l’utiliser à longue distance ? Ajoutez simplement une lunette de visée. Vous préférez en faire une arme de combat rapproché ? Changez-le en un fusil à canon scié. Le système est très riche. Il utilise intelligemment comme ressources toutes les babioles disséminées à droite à gauche qui avant n’avaient aucune utilité.

IMAGE(http://i.imgur.com/2WiwpD7.png)

Au niveau des nouveautés, on note également l’arrivée d’un système de housing. Celui-ci permet, dans certaines zones prévues, de construire votre maison, d’y placer un système de défense, un réseau électrique … Bien qu’il soit totalement optionnel, le système possède pas mal de possibilités. Par contre vous risquez de vous en détourner rapidement vu qu’il n’est pas du tout maniable et est totalement buggé. En parlant des bugs, Bethesda, fidèle à lui-même, livre un jeu pas fini contenant énormément de bugs ainsi que de quêtes cassées. En pratique, rien qui vous bloquera dans votre progression ou qui vous gâchera le plaisir de jeu mais niveau immersion on a vu mieux. On espère donc que Bethesda rectifiera le tir avec des patchs même si on compte plus sur le travail des moddeurs pour réparer tout ça.

IMAGE(http://i.imgur.com/gH1MTuj.png)

Au final, Fallout 4 est très loin d’être un mauvais jeu mais il est aussi loin d’être un bon Fallout voire même d’un bon RPG tout court. Par contre il possède des qualités indéniables qui le rendent très agréable à parcourir. Ceux qui cherchent à se plonger dans un univers digne du dernier Elder Scrolls mais dans une ambiance très différente se régaleront. Les autres garderont simplement un goût amer dans la bouche en voyant ce qu’est devenue la saga Fallout.

7/10

Merci à tous ceux qui auront pris la peine de le lire. N'hésitez pas à me donner vos retours sur le test en lui même mais c'est un des premiers que j'écris donc soyez indulgent Ravi Si vous voyez des fautes ou d'autres choses qui vous semblent bizarre n'hésitez pas à me le signaler Content