Concours - 5 clés d'Orwell, le jeu de surveillance de masse, sont à gagner grâce à GOG

Concours - Gagnez 5 clés d'Orwell grâce à notre partenaire GOG

 Seldell
Rédigé par Seldell
Publié le 09/06/2017

Tandis que les soldes d'été de GOG continuent leur bout de chemin et que notre collection de jeux conseillés est toujours disponible, notre partenaire nous a proposé de vous faire gagner à nouveaux quelques clés de jeu. Cette fois, nous avons choisi un jeu qui colle à l'actualité : Orwell. Vous pourrez en gagner 5 exemplaires !

Orwell est un jeu dans lequel vous prenez la place d'un employé de l'Etat qui possédera de très nombreux moyens d'espionnage de la population. En se servant de ces derniers, vous devrez alors tenter de trouver des individus dangereux pour la sécurité du pays en croisant les informations des emails, des caméras de sécurités et d'autres éléments connectés. Mais les missions sont-elles réellement ce qu'elles prétendent ?

Questionnant sur la surveillance de masse, Orwell est le jeu que vous pouvez gagner aujourd'hui en rentrant dans notre loterie. Vous pourrez ainsi tenter de récupérer l'une des 5 clés mises en jeu par notre partenaire GOG. Pour participer il suffit de :

  • publier un commentaire en indiquant la mention "je participe"
  • nous partager le souvenir d'un jeu qui par sa thématique ou son scénario engagé vous a sensibilisé à un sujet

Le tirage au sort aura lieu le vendredi 16 juin à midi. Bonne chance à tous ! 

Les gagnants sont : M.FronsIlindrilMasochisticMistressCactusSinger et Changelynx. Félicitations ! Vos clés arrivent dans votre boite IndieMag  ^^

Orwell - Keeping An Eye On You (Announcement Trailer)

vignette pour les réseaux
38 commentaires

Comments

 jejelafrime

Je participe.

Le jeu qui m'a marqué serait The walking dead, pour l'empathie qu'on éprouve vis à vis de clémentine et pour le désir absolu de la protéger.

 PixelLoops

Je participe

Mais en toute honneteté les jeux scénaristiques qui m'ont plu (l'expérience).

Ce sont Firewatch, the stanley parable et Her story. Chacun amenant son petit lot de qualité.

 Kuninokuni

Je participe !

Je pense que un des jeux qui m'a le plus marqué par son scénario c'est The Last of Us pour ne pas être original, j'ai bien aimé sa vision sur le post-apo et c'est vrai que j'aime bien me demander comment je ferais pour vivre dans un monde post-apo, quelles seraient les relations entre les survivants, etc, et ma vision se rapproche de celle de ce jeu =)

 Obsinex

Je participe !!!

Pour ma part Firewatch m'a beaucoup marqué avec l'histoire du héros que l'on incarne, la gestion de la maladie d'un proche et le cheminement du personnage pour supporter le drame...
Sinon le drame familial d'Edith Finch m'a aussi marqué même si ça ne m'as pas sensibiliser a proprement parlé.
Enfin bref les thèmes abordés par ces jeux sont rarement joyeux... mais faut que ce soit triste pour me toucher que voulez vous Joyeux

 Elenfil

Comme jeu qui m'a marqué, je dirai Remember Me par son histoire un peu Orwellienne (justement, ça tombe bien). Sans spoiler, les phases "spéciales" dans le jeu, j'avais trouvé ça génial et l'histoire du jeu suit plutôt bien (tout en restant assez simpliste).
Ha oui et je participe Joyeux

 JeanDeMi

Je participe!

Pour ma part, Firewatch, Stardew valley et papers please sont les jeux m'ayant emportés dans leurs univers.
Chacun avec un regard particulier, la réflexion est constante, se mêlant à la contemplation.

Une mention spéciale pour les jeux produits par Telltale. La narration est généralement soignée tout comme l'univers. Mais c'est surtout les choix qui sont important : quel genre de héros j'ai envie d'être durant cette partie, un sans foi ni loi ou un coeur sur la main... Tjrs intéressant d'incarner un samaritain ou un salaud suivant l'état d'esprit dans lequel on est Ravi

 Ilindril

Je participe Content
Pour moi ce serait Soldats Inconnus, pas un souvemir en partivulier mais plutôt le jeu dans sa globalité

 MasochisticMistress

Je publie un commentaire en indiquant la mention "je participe" Clin d'oeil

Citons quelque titres qui m'ont fait plus ou moins réfléchir.
Journey, Shadow of the colossus, Bioshock, Life is strange, This war of mine, Deus ex:HR, Mass Effect 1-2-3, FF7, La série des Metal Gear Solid ou encore les gros rpg comme Skyrim, Fallout ou Dragon age qui abordent une multitude de thématique social.

 ColChope

Je participe, merci pour le concours !

En ce qui me concerne, je pense que c'est The Turing Test que j'ai fait très récemment, non seulement pour la relation entre un humain et une IA, mais aussi sur une question posée dans une salle de test concernant la manipulation dans la société (qui est directement liée à mon programme de philo de cette année d'ailleurs, ça a dû aider).

 Ynoita

Je participe.

Le jeu à thématique engagée qui m'a le plus marqué c'est This War of Mine. C'est un jeu qui m'a intéressé pour son postulat de départ "À la guerre, tout le monde n'est pas un soldat".
Quand j'ai demandé à un ami qui y avait déjà joué ce qu'il pensait de ce jeu, et il me l'a décrit comme un "dépression simulator" xD

Je l'ai prit quand même, et effectivement c'est un jeu très dur psychologiquement parlant...
Les moments qui m'ont surtout marqués sont principalement :
- Le moment où j'ai compris que ce n'était pas un jeu post-apocalyptique. Ce n'est pas un jeu où nos survivants peuvent se débrouiller seuls. Qu'il faut prendre en compte les autres survivants, faire du troc etc.
- Le moment de désespoir quand on rentre les mains vides d'une expédition alors que tout le monde est déjà affamé.
- Le moment où j'ai découvert l'importance des choix moraux, lorsque je n'ai pas eu le courage d'attaquer un soldat qui agressait une jeune fille, parce que j'avais peur que ma survivante ne s'en sorte pas indemne de la confrontation... Elle a donc été témoin de la scène et a fait une grave dépression en rentrant à la maison...

Ce jeu utilise toutes ses mécaniques pour nous faire redescendre de notre petit nuage de gameur habitué aux shoot / gestion / stratégie avec pour seuls enjeu notre plaisir, et offre peut être une expérience plus humaine et réaliste qu'on ne le voudrait.
En tout cas c'étais mon ressenti.

Pages