Du gameplay pour Oceanhorn 2 !

 At0mium
Rédigé par At0mium
Publié le 17/05/2017

Après un premier épisode plutôt apprécié des joueurs, principalement sur iOS et Android, le studio Cornfox & Bros lève le voile sur Oceanhorn 2 : Knights of the Lost Realm. Au programme, une aventure plus grande mais surtout une technique bien plus ambitieuse !

C'est en tous cas ce que l'on constate à la vue de cette vidéo de gameplay (disponible ci-dessous) publiée tout récemment sur le compte Youtube des développeurs. Capturée sur un iPhone 7 Plus, cette séquence de 15 minutes montre un panel plutôt complet qui affiche la teneur de cet Oceanhorn 2. On y découvre un peu d'exploration, un donjon, ainsi qu'un premier combat de boss. Le titre n'a toujours pas de date de sortie annoncée, on sait seulement qu'il se prépare à arriver sur de nombreux supports, à l'instar de son prédécesseur.

vignette pour les réseaux
4 commentaires

Comments

 Fir3fly03

Le 1er est très sympa, très inspiré des Zelda et notamment de WW (que je n'ai pas fait donc mon avis est peut être biaisé) et avait son charme. Là j'avoue que par contre ces 15 min ne m'ont pas vraiment charmé ; mais je ne l'était déjà pas lors de son annonce, ça ne fait que confirmer mon 1er ressenti.

Par contre je n'irais pas crier au plagiat (ou à l'hommage trop poussé) du dernier Zelda comme j'ai pu le lire depuis l'annonce (et aussi à la vu de quelques screens etc.), malgré les 15 min de jeu je trouve que l'on n'en voit pas tant que ça pour se faire une réelle idée de jusqu'à quel point il y a "hommage".

 Taigong62

C'est louable de vouloir faire un jeu "beau" mais je rejoins les avis du dessus sur la question. Et puis malgré tout ce jeu a l'air mou pour l'instant.

 Parrain

...faire passer la réalisation avant le fun (quelle que soit la forme du fun). Du coup, le jeu est très beau pour un jeu indé...

Nan mais même la réalisation est aux fraises...

 SoulGame

A la première animation de coup d'épée j'ai su que ça n'allait pas me plaire, le reste de la vidéo a confirmé l'intuition.
C'est bête que les indépendants à gros budgets comme ça tombent dans le piège classique du AAA, à savoir: faire passer la réalisation avant le fun (quelle que soit la forme du fun). Du coup, le jeu est très beau pour un jeu indé, mais je pari ma souris qu'il est aussi agréable à jouer qu'une pelle à tarte.