GRIP, un nouveau trailer pour aguicher - News

GRIP, un nouveau trailer pour aguicher

 At0mium
Rédigé par At0mium
Publié le 19/08/2015

Ah, qu'il est difficile de se faire connaître sur Kickstarter lorsqu'on ne bénéficie pas d'un boost de départ ! Pas de grand nom, pas forcément dans son temps, GRIP semblait bien parti pour être financé haut la main mais il pourrait bien avoir besoin d'un coup de pouce...

Petit rappel, GRIP est un jeu de course futuriste très orienté action façon Rollcage. Y-a-t'il un public pour ce genre de jeux aujourd'hui ? Espérons-le ! En tous cas, les ambitions sont là comme peut en témoigner la qualité de la campagne Kickstarter du projet. Réclamant 500.000 $, les développeurs n'ont atteint qu'un cinquième de leur objectif en une semaine. Afin de renouveler un peu leur communication, ils ont donc décidé de partager un nouveau trailer avec la communauté, faisant la part belle à la destruction de décor : splendide !

GRIP - Dance of Destruction Trailer (Kickstarter)

vignette pour les réseaux
8 commentaires

Comments

 gueuledegame

L'erreur de leur campagne est de demander beaucoup trop !

 bitmap father

Un interview intéressant en anglais qui évoque quelques pistes de gameplay et les différences/améliorations par rapport à son ancêtre.

 chefgeorges

On parle beaucoup (et à juste titre !) de la comparaison avec Rollcage, mais je trouve qu'il empreinte aussi à Split/Second Joyeux

 Nival
Nival 19 August 2015 à 13h56

C'est classe MAIS... ça ne montre jamais que ce qu'on a déjà vu sur les 2 vidéos précédentes: à mon sens pas de quoi convaincre ceux qui ne l'étaient pas encore, ils auraient mieux fait de présenter un nouvel environnement, d'éventuelles autres features....

Ou alors de proposer une démo technique jouable! C'est ce qui avait p.ex. permis à Power Drive 2000 de doubler sa cagnotte la dernière semaine, bouclant "à l'aise" un financement pourtant mal engagé (même s'il faut reconnaitre que la somme demandée n'était pas la même Clin d'oeil ).

 Harest
Harest 19 August 2015 à 14h10

Non mais voilà, à un moment c'est une demande de financement pour tenter de créer le jeu, ou un produit fini qu'on propose en pré-commande déguisée. Demander un nouvel environnement / d'autres features c'est peut-être déplacé et pas possible pour eux en l'état. Et déjà là avec les images montrées ils n'en sont pas à du simple prototype.

Et comme tu le dis, pour Power Drive le montant était "ridicule" (le créateur était seul après). Peut-être qu'une démo arrivera, c'est pas impossible mais je doute de ce à quoi ça peut aboutir. Je reste tout de même sur ma pensée que ça ne devrait pas être nécessaire.

Enfin bref, le crowdfunding n'est plus, depuis un petit moment maintenant. T'es pas connu ? Ton jeu n'est pas à un stade (très) avancé ? Va crever. Et parfois 2/3 projets s'en sortent, juste pour dire. Ceci-dit, je n'appelle pas ça "s'en sortir" quand le budget demandé ne colle pas au véritable budget requis.

 Nival
Nival 19 August 2015 à 14h33

Tu sais, moi je m'en fiche, je ne fais qu'une "analyse" (enfin, personnelle Ravi ) de la situation: pas sûr que lancer un nouveau trailer qui ne montre rien de nouveau soit une stratégie gagnante pour redynamiser leur campagne. Après, je ne leur demande rien.

Mais tu n'as pas tord pour la façon dont le financement participatif se trouve de nos jours dévoyé, pour autant la faute en incombe entièrement aux consommateurs: s'ils se scandalisaient de voir un Shenmue 3, pourtant supporté ouvertement par un gros studio (Sony quoi...), demander tant qu'à faire aux futurs joueurs de mettre gracieusement la main à la poche, les choses seraient différentes ; mais au lieu de cela, le public apporte servilement sa contribution au "projet", donc bref, la dérive du système, c'est nous (au sens large) qui la créons, puisque c'est nous qui faisons que les stratégies le pervertissant s'avèrent gagnantes.

Pour autant je pense que le financement participatif reste un type de financement intéressant, mais il est aussi rattrapé par les réalités économiques du monde dans lequel nous vivons, où la communication et les apparences sont souvent des éléments primordiaux. Le système se stabilise plus proche des réalités, plus loin des idéaux, mais n'est pas à jeter non plus, et a sans doute encore quelques belles heures devant lui.

 b2zoMTB

Superbe effectivement, j'espère qu'il vont y arriver au pire si jamais Sony peut bien les aider vu que Rollcage était une licence PlayStation.

 bitmap father

C'était même plus que ça, vu que Psygnosis (l'éditeur) appartenait à Sony.