Ilios: Betrayal of Gods ne convainc pas lors de son financement

 Seldell
Rédigé par Seldell
Publié le 20/06/2016

Lancé sur Kickstarter en mai 2016, Ilios: Betrayal of Gods est un jeu d'action dans lequel le joueur dirigera Politès, le dernier survivant de la guerre de Troie tentant de se venger des responsables de l'attaque. En 2D dessinée, le titre tentait de récolter 90 000 euros lors de son financement.

Malheureusement pour le studio Aurora, Ilios: Betrayal of Gods ne sera pas parvenu à attirer les foules espérées lors de sa récolte de fonds. Le soutien des vidéastes prévus aux voix (les Greniers, Benzaïe, Bob Lennon...) ne semble pas avoir suffit à attirer suffisamment les joueurs ou les impressionner. 

Ilios Betrayal of godsIlios Betrayal of gods

Malgré la présentation du gameplay ou des graphismes, le Kickstarter se sera arrêté sur près de 35 000 eurosPour le moment, aucun commentaire n'a été fait de la part de l'équipe. Le jeu était prévu pour fin 2017 sur Windows, Linux et Mac. En parallèle du financement, un conflit avec d'anciens membres du studio est venu entacher la campagne.

Certains créateurs ayant quitté Aurora n'autorisent pas ou plus l'usage de leurs ressources, comme celui de certaines musiques ou même du logo du jeu. L'impact sur l'évolution du titre n'a pas encore été révélé, mais on peut déjà voir que l'ensemble des vidéos liées à Illios ont d'ores et déjà été retirées.

Ilios Betrayal of gods

vignette pour les réseaux
6 commentaires

Comments

 Aurora
Aurora 05 January 2017 à 22h56

Pour ceux qui seraient dans l'attente de nouvelles, nous vous annonçons que le projet est annulé.
Pour plus d'informations: https://youtu.be/v4QOy03Nb7M
https://www.aurora-studio.fr/

 O__o

Seldell, visiblement il y a des problèmes de droits d'auteur avec des anciens qui ont collaboré au jeu, c'est dans les commentaires du KS.

 chefgeorges

Pfff, mais c'est pas possible... Blasé

Comme quoi, le jeu indé n'est pas à l'abri du non-respect du travail des auteurs/créateurs simplement parce que ce sont des studios dis "indé" Neutre

Espérons tout-de-même qu'un peu plus de sérieux sera mis dans la démarche, parce que le jeu a du potentiel. Par contre, j'espère aussi qu'on va pas découvrir d'autres choses plus tard. Parce que je sais pas pour celles et ceux qui ont lu les com' KS, mais j'ai cru y lire des sous-entendus de certains qui ne présageraient rien de bon... Mais j'espère avoir mal compris Ravi


(NB: j'ai beaucoup utiliser des déclinaisons "d'espérer". Mon penchant pour les synonymes était en panne, désolé
Tire la langue)

 Seldell

Ouah punaise, merci o__o C'est dingue. Décidément Triste

 Amaterasuuu

Fallait s'y attendre... C'est pas parce que Beznaie and co nous survendent un jeu qu'on va se jeter dessus, surtout que bon les mecs ont quand même un intérêt à le faire ne serait ce que parce qu'ils y participent.

Perso j'ai pas été convaincu, je trouve le style graphique pas assez personnel, trop générique, le système de combat pareil c'est du vu et du revu et dans le milieu indé c'est l"originalité qui prime le plus souvent....

 DarkMeatBoy

C'est vrai, et puis voir Benzaïe être ultra violent dans ses critiques sur de nombreux jeux, ce qui est bien en soi il est intransigeant, te vendre un jeu auquel il participe dans un "mini let's play/découverte" de la version Alpha en disant "ouais bon c'est pas fini mais y'aura ça, ça et ça puis le système est génial, regardez moi ces graphismes" fait bizarre en sachant que sur d'autres jeux non finis c'est "ouais bof encore un truc même pas fini c'est trop simple de nous vendre des fonctionnalités sans les inclure on n'en sait rien au final".
Du coup ça m'a laissé mitigé niveau com' et le fond aussi, je sais pas ce n'est pas que ce soit fade mais pas de magie particulière... À l'inverse Apothéon m'a plu dans sa DA et dans sa démarche de respecter les divinités et leurs histoires, tout en modifiant pour apporter son histoire avec cette magnifique impression d'être sur le vase à revivre les choses gravées dans l'histoire (même si je n'ai pas aimé les choix de gameplay et donc le jeu). Dans Ilios j'ai eu l'impression d'un gros bordel inspiré de God of War (dans le style "c'est la Grèce les Dieux le gros bordel") sans la rigueur de gameplay, la profondeur de l'histoire (ok c'était simplement une vengeance mais Kratos apportait un réel sentiment de personnage torturé, violent jusqu'à plus soif tellement sa colère est grande).
En résumé : Meh