Des Jams pour se souvenir et s'exprimer - News

Des Jams pour se souvenir et s'exprimer

 Seldell
Rédigé par Seldell
Publié le 19/01/2015

Les jams sont des événements durant lesquels des équipes de développeurs ont un temps limité pour créer un jeu autour d'un thème donné. Souvent à la source d'originalités de gameplay comme vous avez pu le découvrir dans nos séries vidéos sur les Ludum Dare 29, 30 ainsi que 31, ces défis de création sont aussi l'occasion de s'exprimer sur des sujets d'actualités.

Charlie Jam

Suite aux événements liés à Charlie Hebdo, beaucoup de dessins ont été publiés pour partager l'émotion et afficher son soutien au magazine ou à la symbolique de la liberté d'expression. Des développeurs ont également lancé la Charlie Jam pour s'exprimer au travers de petits jeux. Il n'y a pas réellement de règles si ce n'est bien sûr la cohérence avec le thème. Tous les outils de développements sont permis, seul ou par équipe, jusqu'au 1er février. Aucun classement ne sera réalisé parmi les créations.

JamForLeelah

Le 27 décembre 2014 disparaissait Leelah Alcorn, une jeune fille transgenre âgée de 17 ans. Dans un message auto-publié sur son tumblr peu de temps après son suicide, celle-ci racontait les pressions exercées par ses parents sur elle pour la "guérir" de sa transidentité. Leelah étant intéressée par le développement et les jeux vidéo, la JamForLeelah a été organisée et a pour objectif d'une part de sensibiliser aux souffrances quotidiennes subies par les personnes transgenres, et d'autre part de lever des fonds à destination de centres américains agissant pour l'évolution des lois et l'accompagnement des jeunes trans. La jam se terminera le 17 février 2015 et peut avoir des thèmes liés aux questions du genre ou à des centres d'intérêt de Leelah.

Les sujets de cette news étant sensibles, nous vous faisons confiance pour garder les commentaires propres Clin d'oeil

vignette pour les réseaux
11 commentaires

Comments

 HyomaMuroga

Faut arrêter avec Charlie Hebdo, déjà que les médias nous tapent le système avec ça, on va pas en plus faire des jeux hommage à ce journal, ça n'aurait rien à voir
----------------------------------------
[Section du commentaire modérée]
----------------------
Donc dénoncer le terrorisme, oui, nous faire une Charlie Mania comme on a eu une Gangnam Style mania, une série d'Ice Bucket Challenge aussi bidons qu'inutiles, non, y'en a marre de ces phénomènes de mode !

 pinours007

S'il te plait, même si je ne suis pas du tout modo sur ce site, pourrais-tu éviter de créer ce genre de débats sur ce site.Ca va juste plomber l'ambiance.Donc certe je ne suis pas aussi super fan de ce journal, mais je ne vais non plus entrer dans le délire politique à chaque fois qu'on en parle. Ici les devs s'expriment juste sur la façon dont ils ont vu cet évenements.Et c'est d'ailleur ça qui est intéressant, c'est de voir que le JV n'est encore une fois pas qu'un simple divertissement.

C'est donc pour ça que je préfèrais d'éviter que ça parte vite en cacahuète dans les commentaires, surtout qu'il y a tellement de sites où tu peux en débattre...

Merci de ta compréhension Ravi

 HyomaMuroga

Non mais je dis ça juste comme ça (en plus ça me plait de voir Atomium et Seldell et les gamers confrontés aux difficultés que traverse la France, et pas que l'évènement de Charlie Hebdo), moi je pense que les développeurs n'ont pas à développer de jeux en hommage à des évènements tragiques, le but d'un jeu vidéo c'est d'être ludique, ça doit pas servir à des fins d'hommage politique ou autre
--------------------------
Sinon on fait un jeu sur Psy, un jeu sur le Ice Bucket Challenge,..., on peut pas faire un jeu pour chaque actualité
--------------------------
[Section du commentaire modérée]

 Seldell
Seldell 20 January 2015 à 22h28

Bon Hyoma, je vais faire court. On ne souhaite aucune polémique sur le site, d'autant plus si elle est en dehors du thème très précis du jeu vidéo. Donc la politique, tu oublies, de même que les "difficultés de la France" qui n'ont rien à faire sur le site. Si tu veux en parler, y'a des dizaines de sites qui rentrent dans ce genre de débats, vas y.

Nous avons bien compris que tu n'apprécies pas le journal et encore moins qu'il y ait une Jam sur ce thème. Hors, la Jam est avant tout sur le thème de la liberté d'expression et prends juste comme symbole dans l'actualité ce journal. Si les sujets sérieux te déplaisent en Jam, aucun soucis.

Quant à ton commentaire sur le fait  que tu aimes "voir Atomium et Seldell et les gamers confrontés aux difficultés que traverse la France", je comprends juste que tu aimes nous emmerder. Mais à l'avenir, je pourrai très bien supprimer tous tes commentaires si une seule virgule me dérange. A présent ce sera 0 tolérance. Si tu abordes tes thèmes de prédilections, à savoir le racisme, la misogynie/les commentaires scabreux ou la politique, ton commentaire sautera. J'ai pas fait court. Mais les choses seront mises au clair. Une dernière fois.

 HyomaMuroga

Non, je veux pas emmerder quiconque mais quand tu parles de faire une jam sur Charlie Hebdo, ça sous-entend que quelqu'un risque de faire un jeu avec les fameux dessins du journal qui, je pense, ne sont pas apolitiques, et là ça va être dur de pas parler politique sur un jeu dans le genre, tu en conviendras je pense Ravi
-----------------
Après est-il réellement nécessaire de faire un jeu pour défendre la liberté d'expression ? Je ne crois pas, vu que les problèmes sont dans le réel, je vois pas de raison de les transposer dans le virtuel
-----------------
Après t'inquiète pas, j'ai bien compris que tu ne veux pas transformer le site en forum politique, mais admets que cette news oblige un peu à en parler
-----------------
Et si je puis me permettre de te corriger sur mes convictions, je suis conservateur et masculiniste, pas raciste et misogyne puisque je ne hais personne, je défends juste les hommes français et les valeurs morales masculines, je te l'ai déjà dit Ravi

 qkerguelen

Je trouve que c'est une bonne initiative. Pour le coup je ne pense pas que la Charlie Jam soit une incitation à qui fera le plus bel hommage puisqu'il n'y aura (et heureusement) pas de classement. C'est simplement un moyen mis à disposition de développeurs pour rendre hommage à leur façon.
Pour ma part, et pour ceux que ça interesse, j'ai participé à la Jam. Si vous voulez l'essayer c'est "Save Charlie Hebdo with your Eraser" (j'ai pas trouvé plus long comme titre).

 xotraz
xotraz 19 January 2015 à 19h52

Personnellement si je devais faire un jeu il serait contre la religion et je passerais pour un connard stigmatisant.
L'histoire de Leelah est vraiment bouleversante en tout cas.

 Thob
Thob 19 January 2015 à 17h28

[tab]Bon allez, je crois que je vais me dévouer pour lancer le débat ! :3
Tout ce que je dis n'engage que moi, je veux pas faire de généralité.

Je trouve que la Charlie Jam découle de ce que j'appellerai le "virus Charlie Hebdo".
Je m'explique : tout d'abord évidemment je condamne totalement les attentats, je compatis envers les familles des victimes (encore que certains pourraient dire qu'il y a des personnes qui meurent d'attentats tous les jours, on ne fait pas de minutes de silence pour autant). Après là évidemment c'est le geste qui est condamné, je comprends ce que ça engendre au niveau de l'atteinte à la liberté d'expression, tout ça. C'est pas le sujet. Mais je ne suis pas Charlie pour autant. Disons que je n'ai jamais apprécié ses caricatures, et ce magazine d'une manière générale. Pour moi les familles des victimes méritent le soutien, pas le magazine.

En fait où je veux en venir, c'est que j'ai l'impression qu'il y a une sorte de buzz de compassion, et c'est à celui qui sera le plus atteint, le plus compatissant, qui fera la plus belle chanson, qui fera le plus beau dessin. Des ados relaient le "Je suis Charlie" sans même savoir ce qu'il en est vraiment, juste par ce que c'est le tweet du moment.

Alors dans un sens c'est louable, voilà, organiser une Game Jam autour du "Je suis Charlie", on pourra dire "même les joueurs compatissent", mais dans un sens je trouve ça déplacé. Je dirais pas non plus que c'est pour profiter du mouvement, mais j'ai l'impression que ça devient une sorte de mode de décliner cette (parfois fausse) compassion pour faire parler.

J'espère ne choquer personne non plus, pour moi c'est un peu un ras-le-bol de voir ça partout à toutes les sauces et parfois sans raisons, j’avoue que je profite un peu de cette news pour m'exprimer sur le sujet.

 Pompier15

Je tiens à te remercier premièrement pour nous avoir partagé un regard critique qui sort de la masse. Cependant j'ai quelques réserves à faire (nuancées évidemment).
Que l'on aime ou pas le contenus de ce journal, je pense qu'il mérite quand même le soutient. Pourquoi ? Car les journalistes de ce magazine ont fait preuve d'un courage que trop peu d'hommes ont sur cette Terre. Ce courage c'est de ne pas plier sous des menaces réelles (cf : incendie de leurs locaux en 2008).
Ensuite pour te citer le "virus Charlie Hebdo" est un buzz IRL, c'est un des premiers de l'histoire (en tout cas de cette envergure). Accessoirement j'ai une petite thèse sur comment cela a-t-il pu arriver.

La société actuelle est orientée quasi uniquement autour du regard des autres, des moyens de contrôle passif de la population ont étés mis en place et se sont perfectionnés avec le temps (cf : télévision, presse, politique...), l'éducation a endoctriné tant bien que mal les enfants dans les notions de la république (qui si on en prend leurs sens littérales ne veulent pas dirent grand chose), les médias ont sur-couvert l'évènement car c'est dans leurs intérêts (ils ont tous peurs et veulent prouver leurs forces encore une fois au gouvernement), le gouvernement quant à lui à su trouver dans cet attentat un moyen pour refaire monter la popularité ET d'impressionner ceux qui veulent essayer à leur tour de faire un attentat, la démocratisation d'Internet et la multiplications des buzzs (cc Feedtheptrick et autres buzzs orchestrés par la TV). Tous ceci participa au succès de Charlie.
Et dans tous les buzzs des "Des ados relaient un message sans même savoir ce qu'il en est vraiment, juste par ce que c'est le tweet du moment." c'est l'absurdité de la société et la démonstration de la politique d'éducation actuelle. Je trouve ça déplorable aussi tout comme les gens qui téléphonent pendant une conversation. Bref c'est ce que j'avais à dire merci encore pour cet avis objectif de ta part et merci aux courageux qui auront lu ce post en entier.

 Seldell
Seldell 19 January 2015 à 17h38

Pas de soucis, je comprends ton avis et je le partage en partie. Je pense qu'il faut surtout y voir une façon de traiter d'un thème, au delà de directement parler du magazine en soit. De même que dans le cas de Leelah, l'objectif n'est pas de glorifier les victimes, même si le fait de donner leurs noms aux jam est avant tout un hommage. L'objectif est surtout de sensibiliser sur des thèmes inhabituels et rares au travers d'un fait. Content

Pages