Megamagic propose un nouveau trailer pour annoncer sa date de sorite

Megamagic, un nouveau trailer pour annoncer sa sortie

 Seldell
Rédigé par Seldell
Publié le 22/03/2016

Dévoilé en juin 2015, Megamagic est le nouveau jeu du studio Beautifun Games que l'on connait pour Nihilumbra. Changement d'ambiance au programme, puisque c'est dans un style dessin animé en vue isométrique que le joueur incarnera deux frères dans un monde parallèle des années 80 où se côtoient magie et néons.

Après un échec de financement de peu, avec 18 000 dollars réunis sur 20 000, le studio vient d'annoncer la date de sortie de leur nouveau : ce sera le 20 avril 2016 pour Windows, Mac OSX et Linux. Pour l'occasion, un trailer d'annonce a été dévoilé pour voir davantage de gameplay. Ce dernier s'orientera nettement vers du hack'n slash usant de magies et d'invocations diverses. 

Megamagic: Wizards of the Neon Age [Official Trailer]

vignette pour les réseaux
14 commentaires

Comments

 Seldell

La réponse d'Alayric était par rapport à Nival (elle a le même décalage que ta propre réponse) Ravi

 Nival
Nival 22 March 2016 à 17h17

C'est assez juste Clin d'oeil .

 Seldell

Je comprends bien. Mais si les développeurs pouvaient se passer d'avoir besoin de financement participatif pour faire leurs jeux, ils le feraient, d'autant plus s'ils pouvaient au moins sortir la version qu'ils veulent. Il ne faut pas oublier, comme je le répète souvent, que le soutien sur le financement participatif est une perte nette de bénéfices à la sortie du jeu.

Les gens qui sont prêts à soutenir le projet sur un Kickstarter ou autre, auraient acheté le jeu. Sauf qu'au lieu de financer le jeu suivant, l'achat via le financement aide le jeu courant. 

 Nival
Nival 22 March 2016 à 17h06

Je pense que tu as une vision un peu idéalisée de la chose Clin d'oeil .

Ce que tu dis parait tout à fait juste d'un point de vu théorique, mais la réalité dévie quelque peu je crains.



si les développeurs pouvaient se passer d'avoir besoin de financement participatif pour faire leurs jeux, ils le feraient

Preuve que non, et ce n'est pas un cas isolé. Manifestement certains y voient aussi l'opportunité de gratter 10.000, 20.000€, voire plus, en bonus, toujours bons à prendre si la campagne réussie et puis sinon tant pis.



le soutien sur le financement participatif est une perte nette de bénéfices à la sortie du jeu.
Les gens qui sont prêts à soutenir le projet sur un Kickstarter ou autre, auraient acheté le jeu.

Oulà, pas forcément, et même je pense l'inverse, pour au moins 3 raisons :

- déjà les sommes recueillies lors d'une campagne KS le sont contre une promesse de jeu, ce qui va beaucoup plus facilement séduire qu'un jeu concret, qui pourrait s'avérer décevant (et les exemples ne manquent pas de jeux financés sur KS qui déçoivent au final, on pourrait citer Interstellaria p.ex. ; les contre-exemple non plus heureusement, mais une promesse est toujours plus facile à vendre avant qu'on ait eu à la tenir ;))

- ensuite les gens qui financent ainsi un jeu payent souvent au moins le prix correspondant au prix du jeu (leur en donnant du coup accés une fois celui-ci terminé), mais vont aussi dans certains cas payer plus, et si tu regardes la somme moyenne payée par Backer, c'est à peu près toujours plus que ce que pourrait espérer toucher le studio pour le même nombre de ventes ... surtout que c'est dans ce cas exempt des commissions que prélèvent ensuite les plateformes de vente ! (de l'ordre de 30%, pour Steam en tout cas, quand un financement KS est ponctionné d'un peu moins de 10%)

- enfin, et loin des moindres des effets, une campagne KS donne souvent de la visibilité et peut permettre de toucher un bien plus large public que si le projet s'en était passé. Cela démultipliant les deux points précédents ; et pouvant même créer de l'affluence en dépit d'une campagne qui n'aboutit pas. Tire la langue

Pages