Night in the Woods, chat a l'air pas mal ! - News

Night in the Woods, chat a l'air pas mal !

 MrDeriv
Rédigé par MrDeriv
Publié le 29/10/2013

Être une ado chat dans une banlieue pas bien riche c'est pas la joie. Résultat, on s'ennuie beaucoup alors on se promène, on discute avec des potes, on joue de la basse et on casse des trucs. Jusqu'au jour où on s'aventure un peu trop loin dans la forêt pour tomber sur un portail mystérieux permettant de dévoiler les aspects cachés du monde ! Découverte d'un très beau projet Kickstarter.

On le répète très souvent, mais dès leur arrivée sur la plateforme de financement participatif, certains projets semblent voués à une réussite fulgurante tant la qualité et les promesses d'originalité débordent de leur présentation. Après Hyper Light Drifter, c'est aujourd'hui au tour de Night in the Woods, nouveau titre né de la géniale association entre Alec Holowka (le créateur d'Aquaria) et de l'animateur au style tout particulier Scott Benson d'affoler les compteurs.

En demandant seulement 50 000 $ pour financer le jeu, ils étaient loin de s'imaginer l'engouement actuel du public puisque en moins de cinq jours, le projet a déjà récolté pas moins de 110 000 $ ! Et il reste encore 24 jours pour faire péter la tirelire pour permettre au titre de s'ouvrir à de nouvelles ambitions.

Quoi qu'il en soit, Night in the Woods permettra d'incarner Mae, une ado chat vivant dans une banlieue pourrie dont les parents ont économisé toute leur vie pour lui permettre d'être la première de la famille à aller à l'université. Mae y est restée trois semestres, a abandonné et est de retour dans sa petite chambre sous les combles pour... Glander. Rêveuse et désabusée, elle va passer l'essentiel de ses journées à discuter avec ses amis, jouer de la basse et casser des trucs pour oublier son ennui. Mais un jour, en s'aventurant un peu trop loin de la ville, elle tombe sur un étrange portail permettant de redonner au monde un souffle magique et enchanteur. La question se pose alors au vue des images du trailer : est-ce un véritable monde parallèle ou simplement la vision rêvée d'une ado un peu paumée ?

Rêve ou réalité ? Nul ne le sait pour le moment. Il n'empêche que le trailer donne déjà sacrément envie de poser les mains sur le jeu tant son ambiance semble réussie. Entre le jeu de couleurs hyper maîtrisé, les animations très "cartoon" et les phrases d'accroche désabusées, Night in the Woods s'annonce d'ores et déjà comme un futur grand jeu indé à suivre de très près ! Rendez-vous en 2014...

vignette pour les réseaux
4 commentaires

Comments

 Drimile
Drimile 29 October 2013 à 16h58

Waw ! Ca à l'air vachement cool ! Surpris L'anglais à l'air facile en plus, tant mieux pour moi ! Tire la langue

 Itooh
Itooh 29 October 2013 à 14h00

Vais-je m'intéresser à ce jeu uniquement parce que Alec Holowka est derrière et que le style graphique est joli ?
… OUI.

Enfin, pour ma « défense », les thèmes de la dépression et de l'évasion dans l'imaginaire me branchent bien aussi. Content

 LaPizzaFroide

Chat et Pas-Chat coabritent en chat-qu'un. Chat-qu'un avec sa chat-qu'une. Le chat avec la chatte dont il s'enfarouchat, laquelle chatoyante déjà s'échatte ; le Pas-Chat en chatelain avachi, qui compte ses chatons comme on dompte ses a-chats, achis près d'une chattemite sans chame qui, mais-chat-ment, machouille ses chaveux chat-teints.
"Chalom !
-Chalut. Cha va ?
-Comme chie, comme chat", pastichat le Pas-Chat.
Ce disant, il s'approchat, non-chat-lent, de son pas chat-loupé.
Elle le chair-chat. Aile le doux-chat, Ile la cou-chat. Aile le tout-chat. Ils étaient comme drap et peau, pattes écoulées sur museau. Ils chat-huttèrent dans une prairie de couette, la hutte devint tanière, chaleur et chalet, datchat, chateau fourré et rond, rond, rond...

 AvatarsBlanc

Je trouve que le jeu a vraiment l'air pas mal Content (je sais c'est hyper constructif)