Orphan, un jeu d'ambiance magnifique - News

Orphan, un jeu d'ambiance magnifique

 Seldell
Rédigé par Seldell
Publié le 12/12/2014

Nouveau né du studio Windy Hill Studio, Orphan sera un jeu de plateforme et d'action se déroulant dans les Appalaches,  une chaîne de montagnes à l'est de l'Amérique du Nord. On y incarnera un jeune garçon rentrant de l'école qui vivra une aventure hors du commun, dans laquelle il croisera des formes de vies extraterrestres.

Annoncé au travers d'un trailer et par sa campagne Greenlight qu'il a réussi particulièrement rapidement, Orphan présente des graphismes très réussis. Certains grogneront probablement si on le compare à un style "Limbo", parce qu'on commence à tourner en rond avec ce style graphique, mais pourtant, ce nouveau jeu apporte une ambiance originale de lumières et de fonds donnant un cachet indéniable au titre !

Le gameplay sera composé de phases d'infiltration, de récolte d'objets et d'usage des technologies aliens contre eux-même. Pour le moment, peu d'infos sont disponibles mais les développeurs annoncent sur leur site qu'un financement participatif sur Kickstarter va bientôt voir le jour. Il ne reste plus qu'à voir si le gameplay suivra les graphismes en proposant quelque chose qui sort des sentiers battus. On vous en reparle dès que des nouveautés sont annoncées !

Orphan Teaser Trailer

vignette pour les réseaux
9 commentaires

Comments

 gueuledegame

Le premier Limbo/megaman de l'histoire.

 Vrett
Vrett 12 December 2014 à 18h07

Je sais bien que dans le monde de l'indé les choses vont souvent à contre-courant, mais il y a un truc que je pige pas trop - et c'est pas spécifique au titre présenté ci-dessus - : il me semble que le déroulement global de la publication d'un jeu est devenu chronologiquement inversé, non ?
[tab]
J'm'explique ; en tant normal :

  • > on trouve un financement
  • > on développe un jeu
  • > on le distribue
  • > on joue

[tab]
Or ici - et dans bien d'autres exemples - c'est à peu près ça :
  • > on joue (disons, une démo)
  • > on se fait Greenlighté pour être distribué
  • > on développe le jeu (disons, le reste, le plus gros)
  • > on monte un Kickstarter pour se financer

[tab]
Bon, j'exagère un peu, c'est du schématique hein, et je suis conscient du fait que le financement participatif est désormais entré dans les mœurs - ça ne me choque d'ailleurs pas du tout dans le cas présent.
[tab]
Mais, voilà, l'ordre est bouleversé, tout est chamboulé, c'est le chaos... Et c'est tant mieux, remarque ! J'ai juste l'impression que là où Greenlight se doit de mettre en lumière d'obscures développeurs afin qu'ils aient leur chance d'avoir une visibilité populaire de leurs créations, eh bien là on perd un peu de ce sens premier, car la raison d'être de Greenlight n'est pas d'accompagner ni d'aider un studio à faire aboutir son projet... C'est juste une promesse d'avoir un espace vide sur l'étalage d'un rayon gigantesque de l'un des plus hypers des marchés.
[tab]
Alors, oui, c'est devenu une sorte de Saint-Graal, et ça peut se comprendre quand on lit certains témoignages de p'tits développeurs qui, du jour où ils sont apparus sur la page d'accueil de chez Steam, ont pu se les faire refaire en or incrustées de diamants, alors que durant des mois ils avaient ramé pour distribuer leur progéniture au compte-goutte...
[tab]
Je précise que je ne porte aucune critique négative sur ces processus, ou alors je m'exprime avec force maladresse et de ce fait m'en excuse, mais simplement je constate et m'interroge sur les trucs bizarres de nos nouveaux modes de consommation - et sur les possibilités offertes aux nouveaux développeurs qui veulent s'en sortir et qui ont des choses à dire ; là, on en est arrivés à un point où les limites entre créativité et commercialisation sont plus que floues. L'une est subordonnée à l'autre. Il me semble.
[tab]
PS : ah oui, et pour ne pas être totalement hors-sujet, je trouve le jeu assez prometteur, bien que la lisibilité soit dégradée dans quelques unes des scènes présentées en extraits. D'autre part je vois que le moteur de jeu est GameMaker Studio, alors, curieux de voir encore ce qu'il permet entre d'habiles mains. À suivre, donc.
 Seldell
Seldell 12 December 2014 à 18h06

Le soucis est surtout qu'il faut s'y prendre de plus en plus tôt pour se lancer sur Greenlight étant donné le temps que ça peut mettre de réussir sa campagne. A côté de ça, il faut que le jeu soit suffisamment avancé pour être sur Greenlight et proposer des choses intéressantes, de même que sur Kickstarter. Si tu ne montres pas de concret, on ne te fera pas confiance.

 Vrett
Vrett 12 December 2014 à 18h34

Oui, c'est bien vrai. Et puis, après tout, le mécénat a toujours existé.
[tab]
Perso j'ai découvert il n'y a pas longtemps que l'on pouvait être greenlighté même avec une rudimentaire ébauche de probable projet de potentiel jeu futur... Ça n'engage à rien, mais c'est dire si les gens ont confiance et beaucoup d'espoirs.
[tab]
Allez, puisque je suis d'humeur taquine, je vais faire un parallèle totalement abscons avec une campagne de crowdfunding pour un bouquin : j'ai le titre et la machine à écrire, laissez-moi des sous et quelques mois pour vous dévoiler tout mon génie !
[tab]
(j'avais prévenu, j'suis d'humeur taquine)

 Indie Fan'

Je le veut ! Je le veut ! Je le veut ! Ravi

 gueuledegame

"Je le veuX" que diable !

 Vrett
Vrett 13 December 2014 à 21h49

Je le veuX je le veuX je le veuX !!

 oursique
oursique 12 December 2014 à 16h00

Le jeu est très joli mais je n'aime pas l'animation du héros qui fait pantin articulé.

 O'am-Guï
O'am-Guï 12 December 2014 à 15h03

Ca m'a l'air vraiment sympa Clin d'oeil