Rime : enfin des nouvelles !

Rime : enfin des nouvelles !

 At0mium
Rédigé par At0mium
Publié le 11/08/2016

Alors que l'on terminait de sécher nos larmes pixelisées suite à l'absence de Rime lors de l'E3 2016, voila que ce jeu des plus prometteurs refait son apparition dans l'actualité ! Tequila Works prend la parole : de bonnes nouvelles à l'horizon.

En effet, on apprend que Rime a trouvé preneur auprès d'un éditeur afin de voir le bout de son développement, ce sera donc "Grey Box" qui permettra au titre d'exister pour de bon. Comme fenêtre de sortie, le studio a pour objectif de sortir le jeu en 2017 (sans plus de précisions que cela) ; l'attente risque d'être longue mais c'est pour le mieux. Si vous ne connaissez pas déjà Rime, vous ne comprendrez notre impatience qu'en jetant un œil à la vidéo ci-dessous...

Rime Gamescom Announce Trailer | PS4

vignette pour les réseaux
9 commentaires

Comments

 Itooh
Itooh 07 September 2016 à 18h07

Je confirme, j'ai pu lire les mêmes infos sur Rime : développement laborieux, changements d'équipe, direction hasardeuse, qui ont conduit à l'abandon par Sony du projet.

J'étais enthousiaste au premier trailer, mais je ne suis pas sûr que le résultat en soit à la hauteur après tant de déboires. Tant mieux s'ils arrivent à leur fin, après. Mais c'est pas encore gagné !

 Lussyole

On verra si c'est une exclue temporaire ou non... sinon je peux déjà tirer un trait dessus.

Après, vu le commentaire de GTB, si ces info non officielles se révèlent vraies, ça peut être inquiétant en effet. Wait & See.

 Lussyole
Lussyole 03 January 2017 à 18h39

Ce n'est plus une exclue PS4 \o/ WOW, je n'aurais pas à tirer un trait sur ce jeu ! Amoureux

 GTB
GTB 12 August 2016 à 00h59

Permettez moi de tempérer votre enthousiasme.

Il y a eut, il y a de cela quelques temps maintenant, quelques news non officielles sur le jeu et le moins qu'on puisse dire est qu'elles n'étaient pas rassurantes du tout. Plusieurs "insiders" ont expliqué le silence environnant le projet:

- Une grande partie de l'équipe d'origine de Tequila -ayant travaillé sur Deadlight- est parti peu après le début du dev de RIME, après l'arrivée de nouveaux boss à la tête du studio.
- Ces nouveaux ont bossé ailleurs -MercurySteam par ex- et n'ont pas bonne réputation.
- Tout ce que l'on a pu voir du jeu n'est en réalité que de la CGI précal. Ils n'ont jamais réussi a obtenir ce résultat in-game.
- Les playstest ont été catastrophique.
- Sony, éditeur du jeu à la base, a fini par s'en mêler grandement pour éviter le désastre. Des réunions furent organisées très régulièrement -tous les 15 jours à peu près-.
- Ça n'a pas suffit à remettre le développement correctement sur les rails d'où le fait que Sony rende la licence à Tequila et se retire du projet. On imagine bien qu'ils n'ont pas voulu connaitre un nouveau The Last Guardian.

Bref, RIME a pour ma part absolument tout à prouver depuis que j'ai lu ces infos.

 Demavel

C'est cool d'avoir des nouvelles de Rime après tant de temps, je suis toujours aussi impressionné par la Direction Artistique de ce jeu et le fait qu'il est trouvé un éditeur est rassurant pour Tequilla Works.
Du coup très impatient de voir Rime fini Joyeux

 Shinpansen

En effet, on apprend que Rime a trouvé preneur auprès d'un éditeur afin de voir le bout de son développement

C'est à la fois réjouissant et triste.
En effet, le jeu va pouvoir être terminé dans de bonnes conditions, et ça c'est cool.
Néanmoins ça m’attriste de voir que dés qu'un projet indé est un peu ambitieux, il doit forcement trouver un éditeur pour voir le jour (et du coup arrêter d'être indé).
 Avorpal

Attention à ne pas confondre projet indé qui trouve un éditeur par la suite (Hotline Miami et Devolver Rime ici) et projet édité dès le départ et contrôlé par l'éditeur. Il est de plus en difficile voir même impossible de s'assurer de la visibilité en tant que studio indé fraichement crée donc l'éditeur a pour rôle d'apporter son soutien sur le plan RP/com/marketing mais n'influence normalement pas le développement. Donc ne procédons pas à une chasse aux sorcières et réjouissons nous qu'un projet aussi excitant puisse sortir un jour grâce à un éditeur Joyeux

 Arccuz
Arccuz 11 August 2016 à 16h42

Mais c'est au moins beau de voir que des éditeurs (comme Devolver Digital d'ailleurs) font confiance à des jeux qui sentent bon l'esprit indé! C'est vrai que de plus en plus de jeux indés trouvent financement auprès d'un éditeur, mais la plupart du temps le jeu est déjà imaginé, il ne reste "que" le développement, avec un prototype qui attire les éditeurs! Clin d'oeil

 SoulGame
SoulGame 07 September 2016 à 16h23

Pour rajouter une couche : tous les éditeurs ne sont pas de grands méchants qui empêchent les indés de tourner en rond Content Au contraire, quand ils ont trouvé un filon qu'ils pensent potentiellement rentable, il n'ont aucun intérêt à le détériorer. Perso je bosse avec un éditeur super cool, ils me font confiance et je suis 100% libre pour réaliser mon jeu. Il peut arriver qu'ils émettent un avis ou un conseil (c'est souvent appréciable d'ailleurs, vu l'expérience dont ils bénéficient) mais c'est à titre purement consultatif et je fais clairement comme je veux.

Un autre point : quand est-ce qu'on "arrête d'être indé" au final ? De nombreux "indés" ne sont pas auto-financés... Pour moi, être indépendant dans la création du produit [EDIT: produit culturel, hein :p], c'est la seule définition valable.