Aaru's Awakening, une très jolie déception - Test

Test - Aaru's Awakening, une très jolie déception

 At0mium
Rédigé par At0mium
Publié le 24/02/2015

Après plus d'un an de travail, Lumenox sort enfin de l'ombre pour nous proposer la version finale de Aaru's Awakening. Au premier contact de sa démo, le jeu nous avait avait emballé à l'époque grâce à sa direction artistique unique et à ses animations remarquables. L'aventure complète est-elle à la hauteur de ses promesses ? Verdict dans ce test.

Artistiquement intéressant...

Incarner un dieu pour aller gambader dans des décors à l'ambiance onirique, le tout avec une aura globale poétique et pacifique, voici le tableau que l'on vous dresse dans les premières minutes de Aaru's Awakening. Graphiquement, il s'en dégage un style BD qui fait mouche et les premiers niveaux permettent de se familiariser doucement avec la jouabilité singulière du soft. En dehors des déplacement, la créature que l'on incarne sera capable de lancer un projectile lumineux (clic gauche) avec lequel il pourra intervertir sa position (clic droit). C'est à la souris ou au joystick qu'il faudra décider de l'orientation du tir, mais également d'un dash permettant d'effectuer un double saut dont la maîtrise s'avère être rapidement indispensable.

... mais terriblement frustrant !

Seulement, passé le plaisir de la découverte, Aaru's Awakening change radicalement de bord et affiche un équilibre de jeu pour le moins étrange. Avec ses médailles de temps à débloquer et son leaderboard, on comprend rapidement que chaque niveau fera l'objet d'une course contre la montre. L'intention semble facile, mais elle est surtout plombée par une jouabilité rapidement frustrante car très difficile à appréhender pour des questions de directions (choix d'orientation commun entre le dash et la téléportation, un sacré calvaire). Ce sont certains détails de level-design et de conception de boss qui gâchent un peu le plaisir global qui se retrouve sous le feu d'une difficulté relativement incompréhensible. C'est dommage, car les développeurs de Lumenox semblaient avoir de bonnes idées mais ils ont hélas manqué là où un Super Meat Boy ou un Dustforce excellent : la construction d'un gameplay exigeant mais progressif dont on se plait à apprendre toutes les subtilités.

moyen
BEAU MAIS...

Notre avis :

Coup manqué pour Lumenox qui nous livre un Aaru's Awakening certes visuellement aguicheur mais bien trop frustrant manette en main. De la jouabilité mal équilibrée au level-design un peu douteux, il en ressort une expérience pénible en dépit des nombreuses qualités du jeu qui abritait un grand potentiel. N'hésitez pas à essayer le soft au détour d'une réduction s'il vous intéresse malgré tout, ne serait-ce que pour sa direction artistique inhabituelle qui sait faire plaisir à la rétine.

Indie Review - Aaru's awakening (PC/Mac/Playstation 4 & 3)

vignette pour les réseaux
7 commentaires

Comments

 Marilui
Marilui 20 October 2015 à 10h40

Je ne sais pas si ce commentaire va passer totalement inaperçu, mais j'aimerais signaler que le jeu a l'air d'avoir beaucoup évolué depuis sa sortie, et notamment depuis cette review.
Déjà, deux changements très nets: on peut choisir dans les options la direction du dash: soit en fonction du mouvement, soit en fonction du viseur et le lancer de l'orbe lumineuse ne requiert plus d'être chargé, il l'est par défaut.
Ensuite, de manière générale, quand je comparez avec ce que je vois dans la review, la difficulté a baissé d'un cran: moins d'ennemis et plus de checkpoints notamment. Pour donner un ordre d'idée, il ne m'a pas fallu plus de 7-8 minutes pour vaincre le boss qu'affronte At0 dans la review et après moins d'une heure de jeu, j'ai déjà l'impression d'en voir le bout. Le revers de la médaille, c'est que le jeu me paraît même un peu facile en l'état, ce qui influe fatalement sur la durée de vie du titre.
Bref, je ne sais pas si IndieMag a l'intention de revenir sur ce jeu (même si il me semble qu'At0 avait évoqué cette possibilité dans un Marginal Gamers), mais sachez tout de même que le jeu est devenu bien plus abordable qu'il ne l'était au moment de sa sortie.

 Avorpal
Avorpal 21 October 2015 à 14h31

Allez zou je réponds parce que j'avais eu le même problème avec mon test de Lethis. Le problème est que nous avons déjà bien du mal, petite équipe réduite oblige, à couvrir toute l'actualité du jeu vidéo indépendant. Le temps que nous avons consacré au test d'un jeu est du temps que nous ne passons pas à faire autre chose (news, article...). Alors oui, certains jeux avec une sortie un peu ratée se font alignés mais clairement, nous ne pouvons pas tester deux fois un jeu juste parce qu'il a bénéficié d'une mise à jour car dans ce cas, nous devrions le faire pour l'ensemble des jeux que nous testons. Et nous n'avons pas le temps.

Par contre, nous avions envisagé à un moment donné de poster un encart pour signaler que le jeu avait été mis à jour, c'est peut être une solution moins coûteuse en temps et qui informera tout de même les joueurs que le test présent n'est plus complètement aux goûts du jour.

 

 Marilui
Marilui 19 November 2015 à 21h25

Je comprends tout à fait que vous n'ayez pas les moyens de mettre à jour tous vos tests. Mais si mon message peut être utile à certaines personnes intéressées par le jeu, tant moeux.
En tout cas, merci d'avoir pris le temps de le répondre, et bonne continuation à toute l'équipe!

 bitmap father

Hé ben, pour ma part j'aime bien ce jeu. Finalement je m'y fait à ce système tordu.

Vraiment ce jeu sort du lot et offre un gameplay intéressant une fois qu'on a apprivoisé la bête. Je me suis quand même bien cassé la tête sur quelques parties et le dernier monde est vraiment hardu (certaines fois trop à mon goût). Mais je trouve que le jeu vaut le coup globalement. Pas un chef-d'œuvre OK, mais intéressant et avec une atmosphère sympa. Recommandé à ceux qui cherche un bon challenge.

Sans parler du mode hardcore (une fois le jeu fini) qui consiste à tout faire sans jamais se planter une seule fois (c'est possible ?).

 HyomaMuroga

Ben moi il m'avait paru assez banal dès la démo, comme quoi pour un jeu, surtout de plate-forme, ça suffit pas d'avoir une jolie réalisation visuelle

 ti0_0it
ti0_0it 24 February 2015 à 16h38

Aïe, j'étais super enthousiaste suite à la démo mais là je cale. Je l'essaierais sans doute un jour mais il descend dans l'ordre de mes priorités.
Merci pour le test qui me rappelle qu'une esthétique réussie ne fait pas tout dans le jeu vidéo.

 Darkmyst91

Rho comment je suis déçu... Même si je m'y attendais un peu au final. J'avais ressenti une certaine lenteur dans le gameplay, qui m'avait un peu déplu, à travers la démo.
J'attendrai qu'il passe en solde pour le faire, enfin à voir.
En passant bon test et très utile dans mon cas car la patte artistique m'avait amadouée ^^"