Beyond Eyes, les aventures d’une petite fille aveugle

Test - Beyond Eyes : les aventures d’une petite fille aveugle

 Avorpal
Rédigé par Avorpal
Publié le 19/08/2015

Mis en avant par Microsoft lors de l’E3 2015, le trailer de Beyond Eyes avait su attendrir le public en mettant en scène une petite fille aveugle qui pour retrouver son chat disparu, partait affronter tous les dangers d’un monde à redécouvrir sans la vue. Sorti finalement le 11 août, nous nous sommes penchés sur Beyond Eyes avec une simple question en tête : cette bonne idée de départ conduira-t-elle au bon jeu que nous attendions ?

La nuit éternelle

Après quelques festivités qui tournent mal, la petite Rae se voit gravement blessée aux yeux par des feux d’artifice. Devenue aveugle, notre jeune héroïne apprend petit à petit à vivre en se servant de ses autres sens, plus esseulée que jamais. Si le toucher ou l’odorat compte beaucoup, c’est principalement la mémoire qui permettra à Rae de visualiser le monde qui l’entoure et à nous autres joueurs, de comprendre notre environnement. En effet, n’ayant pas été aveugle toute sa vie, Rae conserve des souvenirs qui lui permettent de se construire un paysage. Un oiseau qui chante, un chien qui aboie ou encore l’eau d’une rivière qui coule, Rae les imaginera aussi sûrement que nous les voyons avec nos yeux.

Très vite, alors qu’elle commence à tourner en rond dans son jardin, Rae fait la rencontre d’un chat, qu’elle baptisera Nani. Si la petite fille et le matou deviennent amis, ce dernier finit par disparaitre. Inquiète, Rae rassemble tout son courage pour affronter le monde extérieur à la recherche de son compagnon.

Exploration à l’aveugle

Ce qui étonne dans Beyond Eyes, c’est sa capacité à nous désorienter. Après tout, nous sommes censés percevoir notre environnement à travers les sens d’une non-voyante. De ce fait, chaque pas que nous ferons sera une surprise et il ne sera pas rare de se cogner à un arbre ou à un banc. Seul regret toutefois : nous ne ressentons à aucun moment la difficulté pour Rae de faire face à un obstacle. Si un banc nous barre la route, notre personnage va simplement s’arrêter, nous retirant toute la détresse voir la douleur que pourrait ressentir la jeune fille dans ces moments-là.

Malgré la mémoire phénoménale de Rae qui en marchant, se souviendra parfaitement de à quoi ressemble le chemin que nous avons foulé, nous nous sentons perdu. Il faudra alors explorer chaque recoin pour espérer y dénicher le bon chemin. Fait intéressant : les sens de Rae nous trompent parfois. Par exemple, si elle entend de l’eau s’écouler, elle imaginera naturellement une fontaine mais en se rapprochant, elle constatera en réalité qu’il s’agit d’une sortie d’égout. Une excellente idée mais qui est malheureusement sous-exploitée.

Un manque de profondeur

Sans surprise, Beyond Eyes ne propose pas de véritable gameplay puisqu’il nous faudra simplement marcher, trouver notre chemin et résoudre quelques très rares quêtes sans inspiration, telles qu’aller chercher le ballon d’une autre fillette. Le jeu aurait certainement gagné à proposer plus d’idées afin de varier les très longues et un tantinet assommantes phases de marche. Nous aurions pu bien imaginer des mini-jeux basés sur les sens par exemple. Mais non, Beyond Eyes reste et restera pendant les deux heures qu’il vous faudra pour le terminer un très joli et très poétique simulateur de marche d’aveugle.

Si la fin est touchante, la narration reste sommaire et aurait elle aussi bien profité de quelques éléments supplémentaires sur les peurs et les joies de Rae. De plus, bien que le paysage imaginé par la petite fille s’assombrisse à mesure qu’elle se rapproche d’un danger – un chien agressif, le bord d’une route etc. – nous n’avons à aucun moment réellement peur pour elle.

moyen
PAS ASSEZ CREUSé

Notre avis :

Quelques bonnes idées, une petite héroïne aveugle attendrissante, une fin touchante et surtout, une direction artistique façon aquarelle magnifique, beaucoup d’ingrédients sont présents pour que Beyond Eyes soit une jolie réussite. Malheureusement, le résultat final manque de profondeur. Si nous ne nous attendions pas à un jeu très rythmé, les quelques rares quêtes qui nous obligent à faire des allers retours ne sont pas très palpitantes. Une belle expérience à tenter toutefois mais en connaissance de cause quant aux défauts évoqués dans ce test.

Beyond Eyes : les aventures d'une petite fille aveugle | Indie Review (PC/Mac/Xbox One)

vignette pour les réseaux
12 commentaires

Comments

 Fir3fly03

J'attendais ce test, ayant fait le jeu, l'ayant beaucoup aimé malgré ses points noirs, puis ayant regardé un live (mauvaise idée car ne s'adapte selon moi pas à ce format) qui m'a permis de me rendre compte un peu plus de son imperfection, mais n'entachant en rien le fait que je l'ai aimé.

J'ai pour ma part beaucoup aimé la DA, elle est vraiment magnifique et cet effet aquarelle qui d'adapte parfaitement au fait que l'on découvre peu à peu notre environnement. La musique et l'environnement sonore aussi. Bien sûr j'ai été touché par le message "global", et la fin m'a fait avoir les yeux humides.

Mais il est loin d'être parfait malgré tout.

.   J'en parlais mais la musique est assez peu présente sauf à quelques moments je dirais clef, j'aurais aimé qu'elle soit un peu plus présente, peut-être par des chantonnement, murmure du personnage pour se donner du courage. Où sinon j'aurais aimé être "interrompue" en plus de l'histoire par les pensées de Rae, connaitre ses peurs, ses angoisses, peut-être des souvenirs de quand elle était voyante. J'aurais aimé qu'elle "communique" avec nous, qu'elle ai de réelles émotions et nous les transmettes. L'empathie pour le personnage est arrivé qu'à la seconde moitié du jeu, voir dernier tiers.

.   Les déplacements sont très lent, et il est vrai qu'à un moment on a juste envie de lui dire, vas y avance, je te guide mais avance plus vite. En fait au début j'ai trouvé ça super sympa, ça permet de découvrir le monde qui nous entour, après j'ai eu une période presque d'ennui, mais à force j'ai compris, cette lenteur, si on arrive à se faire emporter par la beauté du jeu, on réfléchi tout en faisant avancer notre personnage, et c'est là que j'ai eu de l'empathie pour mon personnage et qu'au quotidien je pense serais plus attentive si je croise une personne non voyante.

.   Malgré tout, vu que le chemin sur lequel on passe ne s’efface pas tout de suite, la mémoire de notre personnage j'imagine, j'aurais aimé que lorsque l'on revient sur nos pas dans un environnement encore en mémoire notre personnage avance plus vite, sans doute ça le plus frustrant, on voit ce qu'il y a il n'y a plus vraiment de "risques".

.   Bon et puis les soucis de collisions par contre ça, m'a bien saoulé, forcément on avance dans le noir (enfin le blanc) et on longe des buissons etc, mais alors ces arrêts avec un "redémarrage" finalement lent lui aussi sans doute ce qui a égratigné ma patience. Et puis comme dit dans le test pas de feedback (bon vu le nombre de fois où elle s'est cogné des buissons des petits murets, à la longue j'aurais peut-être été saoulé également).

Après je ne regrette pas mon achat et j'y reviendrais pour avoir les succès Steam, mais non il n'est pas parfait et c'est dommage, l'idée méritait plus car elle avait du potentiel qui n'est pas assez exploité.

 Avorpal

Je vois malgré tout que nous sommes finalement d'accord sur les points négatifs du jeu. Après, pour une raison autre que le test, j'ai dû finir le jeu deux fois et j'ai largement eu le temps de me rendre compte de ce qui n'allait pas. Et pour moi, outre les petits soucis de collision, c'est vraiment le manque d'interactivité avec notre petite Rae qui m'a manqué. Je pense que ça aurait simple à mettre et ça manque clairement. Après, je ne dis pas que c'est un mauvais jeu mais un jeu incomplet.

 Fir3fly03

Oui, j'aurais aussi aimé savoir à quoi elle pensait et pas juste avoir de petit geignements lorsqu'elle a un peu peur pour plus d'empathie, ou que l'empathie arrive plus vite, car j'en ai eu finalement à marcher comme ça dans l'inconnu, après une phase d'ennui, j'en ai eu peu à peu qui est arrivé, mais beaucoup trop tard.

Mais moi vraiment c'était les collisions, j'explorais tout, allant et venant pour recouvrir de couleur les zones pour me rendre compte de mon environnement, du coup des collisions j'en ai eu beaucoup et s'en sortir, la faire "redémarrer" c'était assez pénible.

 Josh_Castle

Ah quel dommage d'apprendre que ce jeu est décevant, pourtant j'y attachait beaucoup d'intérêt et pensait me l'acheter assez rapidement, j'attendrais peut être un peu avant de le faire. L'idée de base avait pourtant de quoi plaire, encore une fois... Dommage...

 Nival
Nival 19 August 2015 à 19h21

Quel dommage! J'avais vu un live sur ce jeu,et effectivement il a l'air profondément vide et soporifique... Pourtant certaines idées étaient très bonnes, notamment celle de l'interprétation parfois trompeuse que notre héroïne va avoir de son environnement! Idée super intéressante et qui aurait pu être un élément apportant un gameplay subtile et ingénieux... mais au final cela ne sert à peu près à rien j'ai l'impression... Triste
En plus les environnements, très beau de prime abord, m'ont paru sur les deux "actes" montrés terriblement répétitifs, et là encore certaines très bonnes idées, comme la représentation des ponts (on ne voit d'abord que le ruisseau --perçu par l'audition--, le pont n’apparaît par dessus que quand on s'y aventure) dont j'ai trouvé l'effet très sympa sur le premier franchi, m'a finalement rendu rapidement indifférent à force d'être cloné à l'infini Blasé . Et tous les éléments de décors semblent copier/coller à partir d'un nombre extrêmement faibles de modèles.
La bande-son paraissait aussi terriblement fade et faiblarde (l'impression d'en tout et pour tout 4 ou 5 sons issus d'une banque libre...), là où un tel jeu aurait dû je pense attacher une attention toute particulière à la partie sonore!

Bon, bref, sensation de gâchis, et perso je ne m'y aventurerai pas.

 Fir3fly03

Le live pour ce jeu n'est clairement pas une bonne idée, aussi bon soit le caster, j'ai trouvé que le jeu demande quand même de la concentration pour éviter de trop se perdre. En live il faut de l’interaction on ne se plonge pas totalement dans le jeu, donc on se perd je pense bien plus vite (déjà que même en étant concentrée je me suis perdu à deux ou trois reprises), du coup ça renforce l'ennuie et la longueur, voir l'impatience aussi.

J'en ai regardé un de live le soir où je l'ai terminé, mais ça ne rend pas justice au jeu, déjà qu'il a quelques défaut, le format live n'arrange rien selon moi.

 Nival
Nival 21 August 2015 à 21h30

C'étais pas un long live (une petite demie-heure), loin d'un "let's play", plutôt une présentation commentée en live (c'est là http://www.gamekult.com/video/beyond-eyes-gk-live-3050526755v.html) et désolé mais les défauts qui m'ont sauté aux yeux me semblent pour moi rédhibitoires, je ne parle pas tant du rythme du jeu de toute façon, mais vraiment de la pauvreté manifeste du gameplay, qui parait incapable d'exploiter de la moindre façon intéressantes les pourtant bonnes idées de départ (à part forcer à des aller-retour inutiles et sans doute gavant à la longue par des agencements d'obstacles qui semblent faits juste pour être relou, n'apportant en soi aucun enjeu manifeste, si ce n'est celui j'imagine de ne pas perdre patience et abandoner prématurément l'expèrience...), ce qui anéantit tout l'intérêt que le jeu avait suscité en moi à son annonce. L'approche du contexte semble par ailleurs passablement plat, et les décors répétitifs et sans vie, donc bon, non, ce sera définitivement sans moi.

Et tant pis si mon jugement est en fait erroné, de toute façon avant de passer (éventuellement) à la caisse on ne peut avoir d'un jeu qu'un "préjugé", qui sera la seule motivation d'achat ou non, mais là ça fait quand même un préjugé je pense relativement étayé Tire la langue .

 Avorpal

Bin tu as bien vu en tout cas que nos avis se rapprochaient Ravi

 Nival
Nival 22 August 2015 à 03h00

Complètement! Clin d'oeil

(et dans le fond Fir3fly fait bien les mêmes constatations, simplement elle a été plus portée par les points positifs que rebutée par les défauts, ce qui relève après de la sensibilité personnelle)

Bon, c'est pas tout ça Avorpal, mais maintenant, va un peu bûcher la programmation!! Ravi
(tu verras, ça fait peur au début, mais plus on apprend et on pratique, plus on mesure l'étendue des possibles, et plus c'est stimulant! Tire la langue )

 Fir3fly03

Ha mais oui, je disais juste que déjà qu'il a des défaut, je pense qu'en live à voir sans avoir fait le jeu ça ne donne pas du tout envie. Si j'avais vu le live que j'ai regardé sans avoir fait le jeu je ne l'aurais peut-être pas acheté (et je suis heureuse que ce ne se soit pas passé comme ça).

Mais les défauts pointé du doigts dans le test, dans mon avis ou même l'idée que tu t'en est fait via le live que tu as regardé ils sont là oui, malheureusement. Triste

Pages