Blood of the Werewolf, Grandiose ! - Test

Test - Blood of the Werewolf, Grandiose !

 At0mium
Rédigé par At0mium
Publié le 30/10/2013

Sorti de nulle part, inattendu, Blood of the Werewolf est un jeu qui a timidement été "greenlighté" sur la plateforme de Valve. Il s'agit d'un "classique" jeu d'action-plateforme, qui se déroule dans un univers sombre dans lequel règnent vampires, goules et loups garous. Ce fut en tous cas une sacrée surprise qui nous était réservée au lancement de ce titre, et nous sommes ravis de pouvoir vous la partager ! 

Castlemania

Dans Blood of the Werewolf, on incarne Selena ; jeune maman aimante, douce et attentionnée, mais aussi redoutable guerrière se transformant en louve les soirs de pleine lune ! Une héroïne qui pète la classe, disons le clairement, et qui malheureusement verra son mari assassiné par un monstre. Au passage la vile créature embarquera le gosse, histoire de la narguer un peu, et c'est ainsi que débutera une quête de vengeance qui va vous emmener dans tout un tas d'environnements qui vont faire sourire les joueurs des années 90's. En effet, entre la présentation de la carte du jeu et le panel de niveaux qui vous est offert (Ville, Forêt, Clocktower,...) on se croirait presque dans un Castlevania modernisé. N'allez pas croire que cela soit un mal, le titre a une identité si forte qu'on ne perçoit que subtilement ses différentes inspirations.

Wolfs'n Goblins

Ce sont donc des goules, des fantômes, des squelettes et autres créatures classiques du monde de la nuit qu'il vous faudra affronter. Pour se faire, vous aurez deux types de gameplay bien distincts correspondant à la forme humaine et louve de l'héroïne. Si dans le premier cas, il sera possible de diriger un tir d'arbalète dans toutes les directions tout en effectuant des sauts plus ou moins hauts, le fait de se transformer en louve donnera accès au double saut ainsi qu'à des attaques de corps à corps redoutables. Le level design va d'ailleurs beaucoup jouer avec ça, vous faisant alterner entre les formes d'un tableau à l'autre. J'en profite pour vous rassurer sur un point, les phases de jeu sont variées et à difficulté progressive. Si les premiers niveaux vous sembleront d'une simplicité évidente, vous serez ravis de buter sur quelques passages dans ce qui suit. Régulièrement, il vous faudra également combattre contre des boss plus ou moins impressionnants. Leur pattern et bien souvent brillant, avec de belles variations, mais hélas on l'assimile presque trop vite ce qui fait qu'ils ne seront pas un réel rempart à votre progression dans le jeu. 

De vannes elle signe !

Pourquoi met-on toujours des jeux de mots pourris en titre de paragraphe ? M'enfin, passons ! Du côté du contenu, ce ne sont pas moins de 15 niveaux qui vous attendent. Si en ligne droite on peut venir à bout de l'aventure en trois heures bien remplies, il faut compter au moins le double pour récolter l'ensemble des collectables et bonus présents dans le jeu. Ces derniers donneront accès à de nouvelles capacités (triple flèche, transformer la jauge de rage de la louve en vie, etc.) et augmenteront la barre de santé. N'allez pas croire que la durée de vie soit trop limitée, vu la richesse des stages on ne peux que s'incliner devant tant de bon goût et ce sur un temps de jeu aussi long. D'ailleurs, vos temps et scores seront indiqués dans un leaderboard vous permettant de vous situer par rapport au reste du monde. Bande son au poil, mise en scène spectaculaire par le biais de cinématiques techniquement simples mais épiques, chara-design de qualité, franchement je n'aurai qu'un mot à prononcer pour résumer mon impression sur Blood of the Werewolf : bravo ! 

excellent
COUP DE COEUR !

Notre avis :

Mais quel bonheur de poser les mains sur un titre de cette envergure ! Avec deux gameplay's entremêlés, Blood of the Werewolf propose une aventure dense pourvue d'une quinzaine de niveaux que l'on prend plaisir à parcourir. Ajoutez à cela une direction artistique qui arrache le plancher, lui conférant ainsi une forte identité malgré ses quelques inspirations (Van Helsing, Castlevania,...). Enfin, de nombreux secrets seront à découvrir, donnant ainsi au titre un fort potentiel de rejouabilité. Pour moins de dix euros, voici un excellent cru de l'action-plateforme !
vignette pour les réseaux
6 commentaires

Comments

 navisse
navisse 09 November 2013 à 21h29

je pense qu' ato à raison ce jeux est vraiment fun (surtout quand on tente de faire le jeux d'une traite sans mourir même si je trouve que le passage en chute libre avec les étaux est placé trop tôt dans le jeux et le leader borde qui est 3/4 du tamps indisponible mais bon c'est pour chipoter)

 ObsiNico
ObsiNico 07 November 2013 à 23h25

Et voilà, merci IndieMag pour m'avoir à nouveau fait céder à la tentation, vous êtes le diable, vous avez lancé un sort à mon compte PayPal, il n'arrête plus d'acheter les meilleurs titres que vous présentez. XD (Commentaire humoristique bien évidemment)

 LaPizzaFroide

Mais non elle était pas longue votre vidéo, c'est le temps qui faut pour en faire correctement le tour ! Par contre au niveau de la syncro du son entre vos voix et le jeu il n'y a pas un soucis ? Vous réagissez aux morts une ou deux secondes après être morts..
Merci pour la review et le test en tout cas !

 Motoko
Motoko 30 October 2013 à 17h40

Je devrais arrêter d'aller sur votre site quand j'ai pas d'argent ><'. Ma wishlist s'est sacrément étoffée à cause de vous! (ou grâce ça dépend du point de vue) Merci pour ce test !

 Maokiel
Maokiel 30 October 2013 à 15h46

Bonjour,

Entre les soldes de steam auxquelles je pensais échapper, et ce jeu, je sais à quoi occuper mes prochaines soirées, merci.

 Mrcricri117

C'est vrai que son ambiance et son gameplay sont incontestablement sa force. Il doit être jouissif de pouvoir contrôler un loup-garou et les boss ont l'air d'être sacrément épiques. Après, seul bémol selon moi: son prix qui me semble quand même un peu élevé pour l'expérience proposée Triste