Circa Infinity, un plateformer d'adresse nerveux et original - Test

Test - Circa Infinity, un plateformer d'adresse nerveux et original

 Seldell
Rédigé par Seldell
Publié le 05/07/2016

Issu du Ludum Dare 31 (décembre 2014) sur le thème "un jeu entier sur un seul écran", Circa Infinity proposait à un carré de s'enfoncer de plus en plus profondément à l'intérieur de cercles concentriques à mesures que ceux-ci grossissaient et sortaient de l'écran. Il fallait alors éviter de se faire éjecter de la zone de jeu. Un an plus tard, il arrivait dans une version étendue. Le concept marche-t-il toujours ?

Cercle à babord, ennemi à tribord !

Circa Infinity est un jeu 2D de plateforme assez corsé. Le joueur y dirige un bonhomme dans un univers majoritairement bicolore marchant à la surface de cercles. L'objectif du jeu est de progresser dans une série de cercles concentriques, en étant tantôt à l'extérieur de ceux-ci, tantôt à l'intérieur. Il faudra ainsi atteindre la zone pour creuser la surface et depuis l'intérieur de chacun des cercles, essayer de rejoindre un autre cercle virevoltant dans ceux-ci afin de démarrer un nouveau cycle, et ce jusqu'à celui de fin de niveau.

Evidemment, la tâche ne sera pas simple et de nombreux ennemis viendront se positionner sur la route. Parfois immobiles, parfois en mouvement, ces créatures pourront autant être au sol qu'en vol, grands comme petits. La cinquantaine de niveaux apprendra au joueur à progressivement reconnaître ses adversaires et comment les éviter, avant de voir les monstres être combinés dans certains cercles pour créer des défis successifs ingénieux.

Toujours plus loin, toujours plus dur

Divisé en 5 mondes de 10 niveaux, chacun se terminant par des boss tout aussi malins, Circa Infinity est un jeu exigeant dans lequel on se sent évoluer. Si la prise en main demande un temps d'adaptation, on se surprendra avec le temps à refaire les niveaux précédemment réussis avec difficulté d'une simple traite, et parfois même sans mourir afin de récolter la distinction "perfect" propre à chaque niveau.

La mort renverra quelques cercles en arrière, forçant le joueur à retenter non pas directement la zone ratée, mais une précédente. En cas de morts successives, des cercles vides faisant office de chekpoint permettront d'être en sécurité et de ne pas se retrouver au tout début du niveau.

Une évolution permanente

Au final, Circa Infinity est une vraie réussite. Dynamique et difficile, le jeu se laisse dompter et devient particulièrement fluide à mesure que l'on progresse dans les niveaux. Les mécaniques proposées ne se reposent jamais et se renouvellent toujours de façon intelligente en alternant des phases d'apprentissages avec d'autres utilisant des combinaisons de monstres pour corser le tout. Et lorsque l'ensemble des éléments aura été joué, des nouveautés de plus grande envergure arriveront !

excellent
TRèS PRENANT

Notre avis :

Sous ses allures rustiques, Circa Infinity est un excellent jeu de plateforme nerveux dans lequel le joueur apprend à maîtriser lentement mais surement les mécanique de gameplay. Le level design se renouvelle sans cesse avec intelligence malgré les limitations apparentes du concept, et permet de progresser sans s'ennuyer, le tout sur une chouette bande son.

CIRCA INFINITY - Gros coup de coeur pour ce jeu de plateforme/adresse atypique [Gameplay FR]

vignette pour les réseaux
4 commentaires

Comments

 Sumbers
Sumbers 13 October 2016 à 13h49

J'a ai acheté le jeu et on peut dire que la montée en niveau / en difficulté se fait très très bien sentir.

 harraquis

ce jeu pourrait faire un carton sur mobile

 Sumbers

A la vue de ta vidéo de test, on voit le travail qui a été effectué sur le jeu, même si c'est encore du pixel Art, les animations sont propres et fluides.
Le gameplay est sans cesse en évolution, ça à l'air vraiment bien, je me le met sous le coude ! Content

 Lussyole

L'idée est vraiment bonne, après pour l'avoir vu en live puis en vidéo pas un jeu pour moi, il ne semble pas du tout gratuit et demande de la réflexion hyper rapide.