Ibb & Obb, minimalisme et justesse - Test

Test - Ibb & Obb, minimalisme et justesse

 At0mium
Rédigé par At0mium
Publié le 06/06/2014

C'est grâce au documentaire Super Game Jam que nous avons pu découvrir Ibb & Obb. Créé par Sparpweed, plus précisémment par Richard Boeser et Roland IJzermans, ce titre dispose d'une aura toute particulière qui nous a séduit dès les premiers visuels. Qu'en est-il une fois manettes en main ?

Une coopération au premier plan

Sortir un titre jouable uniquement à deux, il fallait oser ! En effet, Ibb & Obb est un jeu de plateforme qui joue exclusivement sur la coopération entre les deux petits héros que l'on contrôle. En local ou bien en ligne, c'est l'occasion rêvée pour les joueurs que nous sommes de se retrouver pour une aventure zen en toute simplicité. Dès les premières minutes, le message envoyé par Sparpweed est clair : les actions des deux personnages sont complémentaires. Oscillant en permanence entre deux mondes aux gravités inverses séparés d'un trait, Ibb et Obb vont devoir passer des obstacles tout en récupérant des points nécessaires à la complétion du jeu. Par exemple, si un ennemi barre la route d'un joueur, l'autre aura la possibilité de l'annihiler en détruisant un orbe lumineux dans le monde opposé. Tantôt ensembles, tantôt séparés, les deux compères ne devront agir qu'en étant synchronisés dans des stages au level design finement mesuré.

Une aura de légèreté qui détend

Ingénieux et juste dans sa conception, Ibb & Obb est par ailleurs très agréable à parcourir tant sa direction artistique nous beigne dans une ambiance calme et relaxante. Minimaliste certes, il nous transporte dans un monde coloré fait de formes géométriques simples mais le fait avec classe. D'ailleurs, comme pour assoir cette atmosphère, les développeurs ont fait appel aux compositions de Reimer Eising (Kettel) pour assurer une bande son de grande qualité. Les mélodies jouées sont pour le moins discrètes, mais elles habitent réellement l'espace créé par Richard Boeser en lui conférent un souffle de vie supplémentaire. Mais ce jeu a-t-il au moins un défaut ? Honnêtement, je me le demande encore. Si on voulait être tatillon, on pourrait lui reprocher son manque de lisibilité concernant certains plateformes que l'on confond avec le décor, ou sa durée de vie un peu courte, mais ce ne sont que des détails face à cette brillante démonstration de savoir faire en matière de création de jeu. Chapeau bas.

excellent
FIN ET JUSTE

Notre avis :

Ibb & Obb est véritable vent d'air frai dans le monde de la plateforme. En effet, Richard Boeser et Roland IJzermans ont réussi leur pari de mettre la coopération de deux joueurs au premier plan avec un savoir faire en matière de level design qui force le respect. Minimaliste mais toujours juste, simple sans être simpliste, Ibb & Obb nous a enchanté et il fera partie sans conteste de nos coups de coeur en cette année 2014 !

Indie Review - Ibb & Obb (PC/Playstation 3)

vignette pour les réseaux
13 commentaires

Comments

 gueuledegame

Je me permets d'ajouter notre magnifique émission dédiée à ce jeu:
Test et délire sur Ibb & Obb

 Rayoule

Je relance un peu la discussion mais, a-t-on des nouvelles d'une possible version ps4 ? Il serait temps là quand même ! Je n'ai trouvé d'infos nulle part

 Seldell

Rien d'annoncé visiblement... :s

 Rayoule

Ah ce serait tellement dommage...
merci

 Deinis

Mais c'est qu'il a l'air génial ce jeu ! Merci à vous deux pour mettre en avant des univers aussi originaux et enchanteurs Joyeux

 HyomaMuroga

J'aime bien la différence entre Atomium et Seldell, Atomium tout excité et Seldell super calme et posé

 oursique

J'y ai joué hier avec Kez et on a adoré !

On est même allés plus loin qu'At0 et Seldell… Tire la langue

Par contre là on est bloqués vers la moitié du jeu.

 Aleph0

J'avais repéré ce jeu à sa sortie sur steam et il me tentait déjà bien. Plus qu'à convaincre un ami d'y jouer avec moi ! Content
Sinon je me souviens que j'avais proposé la section soluces lors du lancement du forum mais j'avoue que je ne sais pas si les gens y seraient actifs. Enfin, ça n'a rien à voir avec le jeu mais vu que vous en parliez... Joyeux

 Jesaispas2013

Vous êtes monstrueux sur indie mag, d'osais présenter un jeu aussi "charmeur", du genre de ceux sur les quelles on ne peut pas tomber sans vouloir les acheter, pile au moment où je n'ai plus un rond :/
Merci de continuer à présenter de petites perles comme celle-ci, le filtre à "mauvais jeu paraissant sympathique de loin mais qui enfaîte se révèle tout pourris" que vous êtes m'ait très agréable. Malgré que je préfère votre côté "voici un jeu auxquelles tu n'aurais pas prêter la moindre attention mais qui enfaîte et super cool".

 Itooh

Il avait l'air beau il y a quelques années quand son développement avait commencé, et il est toujours aussi joli aujourd'hui ! =D Sa sortie m'a pris par surprise, depuis le temps que j'en avais plus entendu parler.^^ Content qu'il s'avère être bon sur le plan du level-design ! =)

(et rien à faire, je suis toujours aussi fan des effets d'optiques à base de perspectives du jeu)

Pages