INK : Quand Meat Boy se met à la peinture | TEST

Test - INK, plateformes et peinture

 At0mium
Rédigé par At0mium
Publié le 07/08/2015

Initialement prototypé pour le Ludum Dare 32 ayant eu pour thème "les armes non-conventionnelles", INK est un jeu de plateforme particulièrement original. Sortez les pots de peintures et préparez le skill pour la découverte de ce titre au concept accrocheur !

Quand Meat Boy croise The Unfinished Swan

Pour ceux qui connaissent, il est impossible de ne pas penser à l'introduction de The Unfinished Swan au lancement de INK. L'idée originale de Alejandro Hitti et Zack Bell a été d'imaginer un platformer assez classique dans lequel le joueur devine l'architecture des niveaux qu'il aura à accomplir en projetant de la peinture. En marchant, en mourant ou grâce au double saut, il faudra donc recouvrir les différents éléments (plateforme, parois, pics, etc.) qui composent les stages avant d'atteindre leur point d'arrivée. Dans son style, INK rappelle fortement Super Meat Boy de par sa difficulté et son gameplay exigeant une parfaite maîtrise des sauts et de l'esquive. 

Un lien parfait entre direction artistique et gameplay

Si le concept de INK peut sembler évident, sa mise en oeuvre est tout simplement brillante. Certes, on pourra retenir du titre sa jouabilité ardue et la répétitivité de certaines de ses phases, mais bon sang qu'il est rafraîchissant ! Les jeux de couleurs utilisés et la mécanique de projection fonctionnent à merveille pour un rendu simplement beau. On enchaîne les 75 niveaux qui composent INK assez vite, même si certains ont de quoi faire naître quelques calvities prématurément. Alors qu'une version gratuite permettait déjà d'apprécier une partie des niveaux, on retrouve dorénavant quelques boss aux patterns simples mais du plus bel effet ainsi que quelques nouveaux éléments de level design.

bon
BIEN PENSé

Notre avis :

INK est peut être trop exigeant pour être mis dans toutes les mains, mais sa façon d'appréhender la découverte des niveaux le rend très intéressant. Fun tout en restant beau, le jeu de Alejandro Hitti et Zack Bell nous a simplement enchanté et nous vous le recommandons chaudement.

INK - Release Trailer

vignette pour les réseaux
2 commentaires

Comments

 DNab
DNab 20 August 2015 à 11h54

Je trouve que très vite, le coté révélation du décor avec la couleur disparait. Au bout de deux ou trois tentatives le niveau est entièrement recouvert, d'autant plus quand arrivent les premières tourelles qui révèlent le niveau d'elles-mêmes avec leurs projectiles de peinture. Donc finalement, c'est un peu gadget je trouve, ça se limite à une petite ambiance visuelle sympathique au début du jeu. Mais le jeu n'en est pas moins bon Content

 Vactr0
Vactr0 07 August 2015 à 16h01

Je pense que je vais me le prendre, j'avais fait toute la démo sur Itch.io et c'était très agréable à prendre en main niveau gameplay.