Kami, papier et coloriage - Test

Test - Kami, papier et coloriage

 At0mium
Rédigé par At0mium
Publié le 27/01/2014

Il est des jeux qui ne payent pas de mine mais qui, pour le public ciblé, suffisent à passer un bon moment. Kami est un titre zen. Développé par State of Play, à qui l'on doit déjà un certain Lume, ce titre propose un concept simple mais terriblement efficace.

La couleur sans la couleur

Dans Kami, il est question de coloriage. Ni plus, ni moins. En effet, dans chaque stage, vous pourrez apposer une teinte sur une case qui changera alors la couleurs de toutes les autres cases adjacentes de la même couleur. Comment ça ce n'est pas clair ? Pour vous donner un exemple concret, imaginez une zone faite de carrés bleus entourés d'un cercle rouge, puis d'un autre cercle bleu. Si vous décidez de changer la zone centrale en rouge, la couleur ne se propagera pas jusqu'à la deuxième zone bleue. L'enjeu principal du soft est de trouver le bon ordre permettant de colorier d'une couleur unique chaque niveau en un minimum d'actions. Si tout cela peut vous sembler obscur, sachez qu'en quelques parties vous avez rapidement cernés les enjeux du titres. 

Difficulté bien dosée

Ce sont plus de 60 niveaux qui vous attendent, sachant que certains vont vous demander une réflexion intense. À difficulté progressive, ces derniers sont à terminer en un nombre de coups définis pour obtenir la mention "Perfect". Rassurez-vous, si vous n'arrivez pas à trouver la combinaison gagnante et s'il vous faut un coup supplémentaire pour arriver au bout d'un stage, cela ne vous empêchera pas de continuer votre progression. Comptez environs deux heures pour venir à bout du mode Classic et du mode Premium, sachant que ce dernier propose son lot de situations capillotractées et de trompe l'oeil. D'ailleurs, histoire de vous achever une bonne fois pour toute, les 9 derniers niveaux ne joueront plus sur la couleur mais sur des symboles pour distinguer les cases : un véritable cauchemar ! Au final, pour une petite poignée d'euros, on sort là avec un jeu de réflexion tout ce qu'il y a de plus correct. Artistiquement zen, il vous fera passer un bon moment si vous êtes fan du genre.

bon
ZEN ET COLORé

Notre avis :

Avec un concept pas forcément neuf, Kami propose néanmoins une expérience de jeu intéressante et deux belles heures de réflexion. Et oui, il est assez court pour qui intégrera vite le principe de propagation de couleur. Cependant, pris pour ce qu'il est, il demeure accrocheur et parfait pour de rapides sessions de jeu.
vignette pour les réseaux
5 commentaires

Comments

 Shinpansen

Plutôt sympa ce jeu ! C'est un genre de flood fill moderne quoi Tire la langue

 Atelier Sentô

On a justement commencé à y jouer cet après-midi.
Ce jeu est très agréable. Les couleurs sont belles et harmonieusement choisies.
State of Play poursuit sa réflexion sur le papier, après le très beau LUME, un point & click en carton, et en attendant son successeur, le somptueux LUMINO CITY.
Nous adorons ce petit studio indépendant et ses créations minutieuses et chaleureuses.

 john_moogle

Ptêt que je vais le prendre sur Andoid si on ne me dit pas "terminal non supporté" Content

 TaiLung
TaiLung 27 January 2014 à 16h49

Instant culture, Kami peut signifier, divinité (notamment Shintoïste), papier mais aussi cheveux si je ne dis pas de bêtise.

 At0mium
At0mium 27 January 2014 à 17h38

Okay ! Me voila un brin plus culturé (moins inculte en fait), merci ! Content