KickBeat, Stepmania V.S. Kung Fu ! - Test

Test - KickBeat, Stepmania V.S. Kung Fu !

 At0mium
Rédigé par At0mium
Publié le 31/01/2014

Après nous avoir gâté du très bon Castlestorm, les développeurs de Zen Studios reviennent avec un titre ambitieux qui propose un mélange intéressant. En effet, dans KickBeat, il sera question de combattre des ennemis dans des arènes avec un gameplay proche de celui des jeux de rythme. La recette fonctionne-t-elle ?

Une mise en scène qui dépote 

Qu'on se le dise, ce n'est clairement pas sur le scénario qu'on attend ce genre de jeu. Pourtant les développeurs de Zen Studios ont mis les bouchées doubles pour nous servir un mode histoire qui, s'il ne se distinguera pas de par son écriture, peut quand même se vanter d'avoir une narration correcte. La plupart des niveaux seront accompagnés de petites cinématiques, mises en scène avec le moteur du jeu ou par des planches animées typées comics. D'ailleurs, profitons en pour saluer le travail artistique qui a été abattu ! KickBeat est très agréable à jouer en grande partie grâce à son univers et à sa fluidité. C'est beau, c'est coloré, et on sent une véritable identité derrière ce jeu qui mélange les genres. 

Beat the beat

Croiser les genres, c'est vraiment possible ? À dire vrai, pas tout à fait. En effet, dans KickBeat il faudra appuyer sur la bonne touche au rythme de l'arrivée de vos adversaires pour leur envoyer à tous de bons coups de tatane. C'est donc un gameplay en quatre boutons qui est à apprendre, au clavier comme à la manette. Comprenez bien qu'il n'y a ici aucune notion d'attaque spéciale, l'univers du kung fu n'est ici que pour enrober un stepmania bien déguisé. Ce n'est pas forcément un mal, car l'interface est aussi claire qu'elle est jolie, mais on aurait peut être pu s'attendre à un peu plus. Heureusement, vous aurez quelques petites subtilités comme les coups à charge qui se feront sur deux ennemis qui se suivent. On appuie sur la bonne touche pour battre un adversaire en la maintenant jusqu'à l'arrivée de son acolyte, qui sera mis K.O. si vous la lâchez au bon moment. En dehors de ça, on retrouve le traditionnel timing pour faire des "perfects" à chaque impact : celui qui sera le plus en rythme aura le meilleur score.

Un bonheur pour les oreilles !

Une chose est sûre, KickBeat n'a pas à rougir de son contenu. Avec plus d'une vingtaine de morceaux, dont fait partie la bande son de Electronic Super Joy, vous aurez de quoi faire ! En plus, pas une musique n'est à jeter, la sélection qui a été faite est de bon goût et a le punch nécessaire pour captiver le joueur. Et si jamais elle ne vous plaît pas, vous aurez toujours la possibilité de jouer sur vos propres musiques que vous devrez calibrer rapidement dans un menu intuitif. Afin d'assurer une cohésion parfaite entre son et gameplay, vous aurez à définir "à la main" le rythme de votre morceau sur trois sections pour un résultat optimal ! Le mode histoire sera à compléter avec deux personnages, et dans quatre niveaux de difficulté. Pour les plus tenaces, il existe même un mode survival qui pourrait bien avoir raison de vous !

bon
DYNAMIQUE !

Notre avis :

KickBeat est beau et fun ! Sans avoir vraiment réussi à mélanger les genres, Zen Studios parvient à enrober les bases d'un gameplay de jeu de rythme d'une bien belle façon dans un univers kung fu. Avec de nombreux morceaux déjà présents et la possibilité de jouer sur vos propres musiques, il a tous les arguments pour vous accrocher de longues heures.
vignette pour les réseaux
3 commentaires

Comments

 Foxiou
Foxiou 31 January 2014 à 19h27

Je pense que l'éditeur de morceau est vraiment intéressant pour ce type de jeu mais je ne suis pas très friand de ce genre donc je ne pense pas que je le prendrais Content

 KezGreant

At0mium, ce jeune homme qui nous parle de Kung Fu avec un accent mexicain, si c'est pas de l'exotisme ça =)
(1:15)

 Pouaite
Pouaite 31 January 2014 à 18h25

Les différents accents foireux d'At0 sont presque aussi réputés que son skill Ravi