Lethis – Path of Progress : le test de cet hommage au city builder à l’ancienne

Test - Lethis – Path of Progress : hommage au city builder à l’ancienne

 Avorpal
Rédigé par Avorpal
Publié le 22/07/2015

Il est finalement là, le test de Lethis – Path of Progress ! Il faut l’admettre, nous avons pris notre temps pour écumer ce jeu qui depuis un petit moment déjà, nous faisait de l’œil (fans de city builders rétro que nous sommes). Alors, après toutes ces heures passées à forger notre cité à coups de clics de souris, quel est notre verdict ?

Le bon vieux temps

Développé par le tout récent studio Triskell Interactive, Lethis a connu une longue histoire avant de débarquer tel que nous le connaissons aujourd’hui. Pour faire court, une partie de l’équipe actuelle jouait à un certain Dofus. C’est donc tout naturellement que l’envie de proposer leur vision du concept est venue sur la table. Ainsi, à l'origine, Lethis aurait dû être un jeu massivement multijoueur mais en cours de route, c’est vers le city builder que le projet s’est tourné.

Pharaon, Caesar ou encore SimCity, voici quelques titres rétro pour lesquels Lethis se fend d’un hommage révérencieux. Pas de doute, la nostalgie fonctionne à merveille et ce, dès les premières minutes de jeu. Nous retrouvons rapidement nos repères et nous suivons d’un œil distrait le tutoriel qui essaye de nous apprendre à nous, fans de la première heure, à construire des maisons pour accueillir de nouveaux citoyens et à ne pas oublier de relier les bâtiments importants avec des routes. Oui, nous savons tout cela mais Lethis a bon nombre de spécificités, ce qui fait du tutoriel un passage obligé afin de progresser sereinement et sans crise de nerfs.

Casper le p’tit fantôme

Après avoir suivi sagement un tutoriel de la vieille école – comprenez aussi long qu’une campagne – nous pouvons attaquer les choses sérieuses. Lethis se distingue d’emblée par son univers de dessin animé steampunk bon enfant. Rien ne semble réellement dramatique dans nos cités. Un bâtiment s’effondre ? Les résidents ont certainement eu le temps de s’enfuir avant. Les maladies ? Elles n’existent pas. Les incendies ? Non plus. Parfois, les citoyens ne sont pas contents et se révoltent mais dans l’ensemble, il fait bon vivre par ici. Excepté lorsque de vilains fantômes décident de s’en prendre à l’un de nos quartiers, effrayants nos bons citoyens.

Comme dans tout city builder, l’objectif principal de notre ville sera de trouver un équilibre économique afin de s’étendre toujours plus. Trop de citoyens et c’est le chômage, pas assez et certains de nos bâtiments resteront déserts jusqu’à l’arrivée de nouvelles recrues. Bien entendu, atteindre le plein emploi est délicat sans être impossible. Par ailleurs, il sera possible de produire quantités de marchandises, d’une part pour embellir la vie de la cité et lui permettre d’évoluer en validant des besoins adressés par les citoyens (nourriture, eau, équipement…) puis de s’enrichir grâce à l’exportation de biens dans un second temps. Encore une fois, du très basique qui est contrebalancé ici par une des features les plus intéressantes : la possibilité de distinguer la population selon deux catégories que sont les ouvriers et les bourgeois. Mais étrangement, contrairement à Caesar III où une maison qui évoluait plus rapidement que les autres se sentait dérangée par la présence de bâtiments plus pauvre, Lethis ne propose pas d’interaction entre les deux populations. Et c’est bien dommage, les possibilités de gameplay quant à ces relations étant nombreuses.

Une expérience gâchée par des soucis

Le premier reproche que nous pourrions avoir à faire à Lethis est que si l’enrobage graphique est très réussi, le contenu n’a rien de bien original vis-à-vis de ce qui s'est déjà fait. Pire encore, en voulant s’inspirer des classiques, le jeu en oublie certains fondamentaux comme les alertes qui permettaient dans Pharaon de se rendre d’un clic sur les lieux d’un effondrement par exemple et rendant de ce fait la gestion de la cité plus laborieuse qu’elle ne devrait l’être. Par ailleurs, si l’interface est jolie, elle pose quelques soucis d’ergonomie. Les textes sont minuscules, les icônes des différentes catégories de bâtiments peu représentatives ce qui amène nécessairement à passer du temps à fouiller les menus afin de trouver ce que l’on cherche.

Enfin, Lethis présentait lors du test quelques soucis d’instabilité et même de lancement pur et simple pour peu que vous soyez équipé d’une carte graphique intégrée Intel. Ces problèmes sont peu à peu corrigés par l’équipe de développement mais cela soulève une question : Lethis est-il sorti trop tôt ? Et le cas échéant, n’aurait-il pas été préférable de proposer une version Early Access pour traquer les derniers bugs ?

Hommage

Au-delà de ces soucis qui témoignent du premier jeu lancé par une jeune équipe, Lethis a su malgré tout capter en partie l’essence de ce qui faisait la gloire des city builders des années 90, que ce soit au niveau de ses mécaniques bien rôdées ou du plaisir que nous ressentons à gérer une immense cité. Si dans les premières heures de jeu, Lethis s’avère corsé à prendre en main – les soucis d’ergonomie n’aidant pas – il s’avère qu’après un peu d’expérience, la routine s’installe très vite et les challenges proposés sont peu élevés. En clair, le jeu devient trop facile une fois maîtrisé.

Pour que Lethis devienne plus imprévisible, il manque des paramètres aléatoires qui forceraient le joueur à sortir de sa zone de confort comme un bon vieux cyclone qui déséquilibrerait une partie de nos ressources par exemple.

moyen
LéGèRE DéCEPTION

Notre avis :

Loin d’être catastrophique, Lethis – Path of Progress souffre de défauts difficiles à ignorer. Si nous prenons plaisir à relancer une partie dans ce monde qui graphiquement, reste superbe et magnifiquement illustré (les portraits des citoyens) nous sommes bien vite rattrapés par la réalité : manque de variété, challenge inexistant. Malgré tout, nous sommes curieux de voir si l’équipe de Triskel Interactive se décidera à proposer un patch de contenu plus tard afin d’étoffer un jeu qui, avec du peaufinage, aurait pu être le city builder que nous attendions !

Lethis - Path of Progress [LAUNCH TRAILER]

vignette pour les réseaux
14 commentaires

Comments

 chefgeorges

Je me permets de mettre ici la liste des ajouts et modifications des derniers patch du jeu. Ca me semble important, car certains corrigent les points négatifs mentionné dans le test :
(J'ai souligné ceux qui me semble les plus importants)

[h4]V1.1.0[/h4]
- Il est désormais possible de commercer en bac à sable. Attention, cette modification n’affecte PAS les sauvegardes précédentes.
- Il est désormais possible d’utiliser la console de cheat en appuyant sur F7 (Il y a une grosse douzaine de choses à essayer).
- Intégration de l’introduction du jeu.
- Correction de la production du ranch, qui passe de tous les 20 à tous les 30 jours.
- Un nouveau set de décorations pour rendre vos villes encore plus jolies.
- Corrections diverses dans l’interface.
- Correction des animations du Lavoir.
- Les taxes n’ont plus d’effet sur le bonheur s’il n’y a pas de mairie dans la ville.

[h4]V 1.0.9[/h4]
- Amélioration de la stabilité générale du jeu.
- Sur les ordinateurs portables avec un chipset intégré et une carte dédiée nVidia, le jeu cherche maintenant à se lancer automatiquement sur la carte dédiée.
- Ajouts d’informations sur le bonheur de la ville dans l’interface.
- L’icône du jeu s’affiche désormais correctement.

[h4]V 1.0.8[/h4]
- Le jeu ne crashe plus lorsque l’on assigne un représentant bourgeois à une route commerciale
- Le système de bonheur est de retour !
- Plusieurs corrections en Allemand
- Des corrections sur diverses animations
- Les bâtiments sont désormais posés au relâchement du clic
- Equilibrage général

Quelques trucs à propos du système de bonheur :
- Lorsque vos citoyens deviennent malheureux, ils déclenchent une révolte
- Les rebelles détruisent tous les bâtiments sur leur chemin jusqu’à la mairie, pour ensuite détruire votre mairie.
- En faisant cela, ils gagnent un bonus de bonheur pour les 6 prochains mois, et si vous gérez votre cité correctement, une nouvelle révolte n’aura pas lieu.
- Si vous n’avez pas de mairie, les rebelles essayeront de détruire votre infrastructure bourgeoise.
- Il n’y a pas de révoltes en difficulté facile.
- Il n’y a pas de révoltes tant que votre population n’a pas atteint un certain palier.
Eléments pris en compte dans le calcul du bonheur :
- Taxes
- Salaires
- Variété de nourriture
- Variété d’alcool
- Chômage
- Différence de niveau entre les maisons de votre ville

[h4]V 1.0.7[/h4]
Correctifs :
- Correction de divers problèmes avec les inventaires.
- Les objectifs du chapitre XIII sont désormais affichés correctement.
- Vous pouvez désormais construire des ateliers d’artistes dans le chapitre XVI.
- Le jeu ne plante plus quand deux messages apparaissent au même moment.
- Les distributeurs des magasins et les charretiers sont désormais affichés dans le filtre de distribution.
- Correction de subsprites dans l’atelier d’inventeur.
- Les thèmes musicaux des fantômes ne sont plus joués que lorsque des fantômes envahissent votre ville.
- Les Hauts Fourneaux sont désormais disponibles dans le chapitre VII.
- Les prix des ressources de commerce dans le tutorial sont corrigés.
- Correction de plusieurs plantages dus aux Assertion faults.
- Il est désormais impossible de construire autre chose qu’une mine sur un filon de minerai après qu’une mine ait été détruite.
- Les filtres sont désormais réinitialisés correctement au chargement d’une nouvelle partie.
- Le jeu ne plante plus lorsqu’il détecte des inputs au chargement.
- Les labels pour les ressources apparaissent désormais partout dans l’interface.
- Correction de problèmes d’affichages liés aux pipelines lors des rotations de caméra.

Equilibrage :
- Le délai de montée/baisse de niveau des maisons passe de 10 à 15 jours.
- Moins de migrants arrivent chaque saison dans les villes.
- Les maisons et manoirs ont désormais besoins de plus d’attrait pour évoluer (tous niveaux de difficulté).
- Les inventaires des maisons ne sont plus vidés lorsqu’elles baissent de niveau.
- Les inventaires sont désormais plus grands pour les maisons ouvrières et les manoirs.
- L’épicerie et le grand magasin stockent désormais plus de ressources.
- Les maisons ouvrières ont désormais besoin d’être visitées par le distributeur d’un service tous les 7 mois contre 6 auparavant (en difficulté normale).
- Les manoirs ont désormais besoin d’être visités par le distributeur d’un service tous les 5 mois contre 4 auparavant (difficulté normale).

[h4]V 1.0.6[/h4]
- Meilleure gestion de la difficulté (le jeu se rappelle désormais de la difficulté choisie).
- Les représentants bourgeois ne font plus baisser les prix d’export.
- Il est désormais impossible de construire tous les monuments dans les missions de monuments de la campagne.
- Les greniers ne s’effondrent plus tous les 3 mois dans la mission 10.
- Equilibrage de la difficulté du mode facile (spoiler : c’est plus facile).
- Le ratio du menu d’options est corrigé.
- Plusieurs crashs aléatoires corrigés.
- La stabilité générale du jeu est améliorée.

[h4]V 1.0.5[/h4]
Les options de jeux vont être réinitialisées.
Vous pouvez maintenant réduire la qualité de la transparence dans le jeu
Cette option pourrait corriger des problèmes d’affichage pour les personnes qui rencontre toujours des problèmes.
Le jeu sera beaucoup moins joli, mais votre carte graphique pourrait vous en remercier !

- Le succès ami de la terre fonctionne désormais correctement.
- Le menu des statistiques concernant les taxes est corrigé.
- Les chasseurs de Faes sortent maintenant correctement chasser tous les mois.
- Plusieurs corrections sur la mappemonde (et correction de crashs liés).
- Le lot de corrections habituelles dans les 3 langues.
- Construire un bâtiment de service alors que le filtre de service est activé ne cache désormais plus le chemin potentiel des distributeurs.
- D’autres trucs compliqués liés aux filtres corrigés aussi.
- Correction des animations de l’extracteur de sable.
- Dans le mode sandbox, l’écran des statistiques Politique est corrigé.
- Une super musique se joue désormais lors de la victoire.
- Plusieurs crashs aléatoires ont été corrigés.

[h4]V 1.0.4[/h4]
Equilibrage :
- Les bâtiments s’écroulent moins souvent en difficulté Normale & Facile.
- La consommation de nourriture des maisons ouvrières a été diminuée.

Corrections :
- Les ressources s’affichent correctement sur les monuments lorsqu’ils sont inactifs.
- Il est désormais possible de payer les tributs dans le menu des statistiques.
- Meilleure gestion de la priorité des travailleurs.
- Le bonus de la Serre Impériale est maintenant correctement affiché.
- La fin d’une mission renvoie désormais vers la liste des missions appropriée (didacticiel ou campagne).
- Meilleure gestion des bâtiments qui s’écroulent lors d’évènements particuliers.
- Le menu des filtres ne reste plus ouvert après l’avoir fermé en cliquant sur le bouton œil.
- Plusieurs corrections concernant la gestion des requêtes impériales.
- Le jeu ne plante plus lorsqu’une maison s’écroule en même temps qu’elle baisse de niveau.
- Le jeu ne plante plus lorsque deux évènements se déclenchent le même jour.
- Il n’y a plus de barre de progression vide pour l’usine d’Automates.
- Meilleure gestion des messages « pop-up » d’informations.
- Le jeu vous préviens désormais lorsque vous bloquez l’accès de votre ville aux migrants.
- Plusieurs corrections diverses dans les 3 langues.

[h4]V 1.0.3[/h4]
- La version du jeu apparait désormais dans le menu.
- De nombreuses corrections en Anglais, Français et Allemand.
- Les objectifs des chapitres I & II ont été revu à la baisse.
- Le mode difficile est désormais plus difficile.
- Correction de nombreux crashs liés aux commerces.
- Correction d’autres crashs divers.
- La montgolfière de commerce joue désormais correctement son animation lorsqu’elle rentre dans le centre de commerce.
- Correction de divers problèmes d’affichage lorsque l’on tourne trop un bâtiment.
- L’import & l’export s’arrêtent désormais lorsque le centre de commerce est désactivé.
- Amélioration de la gestion des différentes résolutions.
- Amélioration de la gestion du mode fenêtré.
- Les manoirs ne jouent plus deux sons différents à la fois.
- La scrollbar du centre de commerce fonctionne désormais correctement.
- Les missions se débloquent désormais, peu importe la difficulté choisie.
- Il est désormais impossible d’échanger avec soi-même dans le chapitre IV.
- Il est désormais impossible de construire des pêcheries sur des ponts.
- L’attrait des Monuments est corrigé
- Le message de requête réussie apparait désormais lorsqu’on l’a rempli la première fois qu’elle apparait.
- Le menu histoire du début de mission n’apparait plus pour le bac à sable.
- Un certain nombre de messages d’informations apparaissent désormais à l’écran lorsque :
-------- Un bâtiment de production est construit alors que la ville manque de travailleurs.
-------- Le chômage est trop élevé.
-------- La ville manque de travailleurs.
-------- Un percepteur d’impôt est construit alors que la Mairie n’est pas construite dans la ville.
-------- A la fin de chaque saison, s’il y a des percepteurs d’impôts dans la ville mais pas de mairie.

[h4]V 1.0.2[/h4]
Changements sans ordre particulier :

- Quelques corrections en anglais et en allemand.
- La police d'écriture de l'interface de victoire est maintenant plus grosse.
- Les valeurs du commerce dans l'interface de statistiques ne sont plus inversées.
- Les Monuments gardent désormais leurs valeurs d'attrait au chargement d'une sauvegarde.
- La difficulté est désormais bien sauvegardée et les prix corrects sont affichés.
Note : Les sauvegardes pre-patch du jeu auront désormais la difficulté selectionnée avant le lancement de ces dernières.
- Steam installe désormais proprement la Redistributable Visual 2012 32 bits au lancement du jeu.
- Les succès La route de la soie, Tabula Rasa et Maître Architecte peuvent désormais être débloqués.
- Ajout d'une image de fond au menu.
- En cliquant sur les ruines vous aurez désormais accès aux informations sur les bâtiments écroulés.
- Le Condensateur de Vapeur produit désormais de la Vapeur Condensée correctement lorsque vous le reliez a plus de 10 Extracteurs de Vapeur.
- La flêche pour passer le texte du tutoriel est remplacée par un bouton suivant.
- Vous pouvez activer ou désactiver la V-synch dans les options du jeu.
- Suppression des crash des Chapitres IV & VI lorsque l'Empereur envoie du Fer et que les Fantômes envahissent la ville.

Et le plus important :
- Le bug du terrain est désormais éliminé !
Vous ne verrez plus les étoiles en arrière plan (dans le cas où le jeu se lance bien sur la carte graphique dédiée et non sur le chipset).

[h4]V 1.0.1[/h4]
Patch notes:
- The game is now locked at 60 FPS.
- Text font is now bigger
- Some untranslated texts are now translated.
- Various English Corrections.
- Automatons on monuments now display properly.
- The last tutorial image is now properly displayed.
- Clicking on road no longer plays a nature sound.
- You can now import garments in chapter XVI.
- Tributes are now properly saved.
- Overall stability improved (less crashes)
- Added a warning concerning the Intel integrated graphic cards on the loading screen
- Missing sandbox maps added. There are now 5 sandbox maps (size 200*200 and 300*300)

[h5]NB: je l'ai peut-être loupé, ou c'est intégré dans les correctifs généraux, mais je n'ai aps vue l'implantation des alertes.[/h5]

 MaximeG

Avec tous ces patches, on peut clairement douter du fait que le jeu ait suffisament été testé. Cependant, le studio était peut-être trop jeune que pour avoir les resources (financières) ou autres pour avoir une phase de test correcte.

 Avorpal

Je vais te répondre simplement, comme je l'ai fait sur le forum : le jeu a été testé quasiment un mois après sa sortie. Les patchs en question sont arrivés après mon test, soit légèrement trop tard , même pour des sites à la bourre comme nous. Donc non, j'ai assez joué au jeu pour voir ses faiblesses et oui, il y a très probablement du mieux sur Lethis (et tant mieux).

Mais de notre côté, nous ne pouvons pas revenir sur un test des mois après car d'une, nous avons beaucoup d'autres jeux qui méritent aussi un test et de deux, nous serions très probablement submergés par la masse de taff à faire si nous devions constamment vérifier si chaque jeu mal noté a une un patch salvateur.

 Hermann

Je pense que MaximeG parlait du test en interne par Triskell interactive, et non par IndieMag Tire la langue

 Hermann

Merveilleux! J'espère que ça va continuer comme ça et que Lethis devienne le nouveau Pharaon =)

 Avorpal

Oui gros boulot, bravo à eux !

 Djiko
Djiko 03 August 2015 à 20h18

J'avais pu le voir et le tester brièvement durant le Stunfest 2015 et je dois dire que graphiquement, je me sentais réellement comme devant une petite fourmilière que l'on voit s'activer de tous les coté. Graphiquement le jeu m'avait bluffé. Par contre le genre de ce jeux vidéo m'étant assez inconnu, je n'avais pas pu le juger pleinement durant mon test. Je pense tout de même que je vais craquer pour ce titre.

 Hermann

Quel joli jeu! Son esthétique me rappelle beaucoup celle de Ghibli.
Dommage que le gameplay ne suive pas! J'aimerais beaucoup jouer à un Pharaon version Ghibli.
En espérant que les développeurs rattrapent la barre!

 Dysh Moten

Le jeu est beau et sympathique, mais comme dit dans le test il oublie ce qui fait un bon citybuilder.
L'ergonomie n'est pas au point et rend l'experience assez lourde au final. Tant qu'à copier Caesar ils auraient du aller prendre les bonnes idées qui y étaient nombreuses.

Du coup j'attends de voir arriver la vraie version finale du jeu pour m'y remettre.

Un jeu sorti trop tôt ? Oui, sans aucun doute.

 Pompier15

"Lethis est-il sorti trop tôt ? Et le cas échéant, n’aurait-il pas été préférable de proposer une version Early Access pour traquer les derniers bugs ?"
Des jeux qui sortirai trop tôt ? En 2015 ? Mais c'est complètement irréaliste voyons !

Pages