Not a hero : les élections sanglantes !

Test - Not a hero : vote ou crève !

 At0mium
Rédigé par At0mium
Publié le 21/05/2015

Après avoir brillamment ramené le "genre" du skateboard arcade sur le devant de la scène avec Ollilli, le studio anglais Roll7 s'oriente cette fois-ci vers de l'action classique dans un univers qui l'est beaucoup moins. Not a Hero est un run'n gun déjanté que nous avions beaucoup apprécié en démo. La version complète est-elle à la hauteur de nos espérances ?

A bloody today for a better tomorrow

Not a Hero, c'est l'histoire un peu folle d'un lapin, BunnyLord, venu du futur pour rétablir l'ordre. Afin de remporter tous les suffrages lors des élections présidentielles, il compte bien éradiquer la criminalité en une vingtaine d'actions choc. Ce sont donc autant de niveaux qu'il faudra terminer et ce, avec panache s'il vous plait. Par ailleurs, chacun de ces objectifs principaux sont eux même assorti de trois secondaires, à faire en même temps si l'on souhaite compléter le jeu à 100% et débloquer tous les personnages disponibles.

Faire du neuf avec de l'ancien

Si de loin, Not a Hero ressemble à un run'n gun des plus classiques, les choses sont bien différentes une fois manette en main. En effet, au-delà des chorégraphies parfois très classes de chacun des héros jouables, on trouvera un système de couverture directement emprunté des third-person-shooter et qui se déclenche suite à une glissade somme toute très utile. Plus qu'une technique de déplacement, il s'agit surtout d'une précieuse habileté pour renverser ses ennemis et leur porter un coup fatal. Il est d'ailleurs à noter que chacun des neuf personnages disposent de ses propres spécificités, de quoi enrichir un gameplay déjà bien riche. Not a Hero est fun, agréable à prendre en main, il reste néanmoins assez difficile et sa complétion à 100% est un défi qui n'est pas à la portée de tous.

excellent
SANGLANT !

Notre avis :

Grâce à une direction artistique audacieuse et différente de la concurrence, Not a Hero dispose d'une identité forte renforcée par un gameplay ultra efficace. Seul bémol, son manque d'accessibilité et sa gestion parfois agaçante de ses objectifs secondaires. Du très bon travail de la part de l'équipe de Roll7, qui dévoile une autre facette de leur savoir-faire.

Not a hero, élections sanglantes | Indie Review (PC)

vignette pour les réseaux
1 commentaire

Comments

 Nival

Salut At0, ce Not a Hero me fait de l’œil, mais un truc m'embête un peu (et que tu n'aborde pas dans ton test d'ailleurs), c'est la durée de vie...
En effet tu parles de 20 niveaux, mais s'ils sont aussi brefs (et en plus pas beaucoup plus variés) que ceux présentés dans la démo, j'avoue que ça me semble quand même léger...

Qu'en est-il au final?