Red Rope : Don't Fall Behind, on ne casse pas le binôme dans ce jeu macabre !

Test - Red Rope: Don't Fall Behind, les liaisons dangereuses dans une ambiance macabre

 Seldell
Rédigé par Seldell
Publié le 09/08/2016

Des graphismes en pixel-art sec, des personnages assez sombres avec une idée de gameplay originale, Red Rope : Don't Fall Behind a tout du jeu étrange en apparence. L'ambiance macabre et lourde vient apporter une essence au jeu, mais l'expérience reste-t-elle pour autant agréable ? Réponse en test !

It's dangerous to go alone !

Red Rope: Don't Fall Behind est un jeu d'adresse et d'aventure. Aux commandes d'un couple de personnages, le joueur devra tenter de s'échapper d'un labyrinthe macabre où des ombres côtoient des squelettes et d'autres personnages étranges. Pour ce faire, il faudra trouver deux clés de platine permettant d'ouvrir la porte qui sépare nos héros de l'extérieur du labyrinthe, en parcourant un hub donnant accès à une douzaine de donjons dont certains voient leurs portes condamnées. 

Chaque donjon possède trois clés de rareté proportionnelle à sa difficulté, permettant d'ouvrir ceux supérieurs. Le joueur démarrera ainsi sa quête dans les donjons des saisons (faciles), avant de rejoindre ceux des éléments (intermédiaires) pour terminer par ceux des cavaliers de l'apocalypse (difficiles). La progression ne sera pas linéaire pour autant, le joueur pouvant terminer l'aventure en ne réalisant que deux donjons de chaque difficulté qu'il aura choisi. Il n'aura néanmoins que 100 vies pour réussir sa mission, à moins d'échanger quelques innocentes ombres capturées contre de nouveaux essais.

On casse pas le binôme !

La particularité de Red Rope réside dans le lien qui unit nos deux personnages : il est plus ou moins long et rouge ; il s'agit d'une corde. Notre couple sera physiquement relié tout au long du jeu, ce qui offrira un gameplay se jouant soit seul en twin-stick (chaque stick contrôlant l'un des personnages) ou à deux (chaque joueur dirigeant un personnage). Dans les deux cas, l'aventure sera particulièrement difficile : il faudra ainsi être d'accord à chaque instant avec soi-même et ses doigts, ou avec son partenaire lors des déplacements ou des actions à effectuer. Le défi nécessitera dans un cas une bonne dose de rigueur et dans l'autre de communication.

Chaque donjon du jeu est composé de plusieurs salles rectangulaires accolées les unes aux autres, avec potentiellement plusieurs portes. Dès que le duo arrivera dans une nouvelle pièce, toutes les portes se fermeront et il faudra parvenir à éliminer l'ensemble des ennemis pour voir celles-ci se rouvrir. Trois salles posséderont chacun un adversaire spécial à éliminer, reconnaissable, offrant l'une des clés tant recherchées. Concrètement du côté du gameplay, les joueurs devront vaincre les ennemis en emprisonnant leurs ennemis dans la corde. Chaque donjon renferme des particularités de game design et il faudra se montrer agile pour survivre non seulement aux monstres croisés, mais aussi aux environnements. Plateformes volantes, trous, piques, eaux infestées, glace et autres interrupteurs viendront mener la vie dur au couple.

Une maîtrise intégrale

Si le début de l'aventure reste sympathique dans son univers et son gameplay, celle-ci commence rapidement à prendre une autre tournure à mesure que l'ambiance pesante s'installe, que les donjons révèlent une grande ingéniosité dans leur design et que le nombre de vies baisse progressivement. Le duo devra faire face à une multitude de dangers se renouvelant à un rythme parfait, laissant même affronter des boss à mesure qu'on s'approche de la conclusion. Jeu difficile par son gameplay, que ce soit seul ou à deux, Red Rope demandera de faire preuve de dextérité pour manier les deux héros correctement et réussir chaque défi.

Chaque donjon est de taille raisonnable et évite la frustration en offrant au joueur de sauvegarder sa progression dans chaque salle à sa mort. Cet aspect sera à double tranchant : si le joueur pourra reprendre son extermination où il en était sans voir réapparaître tous les ennemis, il lui faudra aussi quoiqu'il arrive terminer cette salle pour aller éventuellement refaire le plein de vies à l'extérieur. Red Rope : Don't Fall Behind est un jeu très prenant aux environnements léchés, pourvu d'un design malin à parcourir durant une dizaine d'heures pour les plus doués : bref, juste ce qu'il faut.

excellent
MAîTRISE DU RYTHME

Notre avis :

Si le début de Red Rope peut sembler banal, celui-ci révélera son potentiel en avançant dans les environnements. Une fois le gameplay original découvert et éventuellement maîtrisé en partie, le titre saura montrer son ingéniosité dans ses donjons variés et de longueur juste. La difficulté progressive des lieux maintiendra une pression constante sur le joueur qui verra son nombre de vies descendre à mesure que de nouveaux dangers se présenteront. Maîtrisé du début à la fin, Red Rope est une valeur sûre pour ceux recherchant de la difficulté dans le jeu, seul ou en coopération, sans jamais se montrer injuste ou frustrant.

Red Rope: Don't Fall Behind - Launch Trailer

vignette pour les réseaux
7 commentaires

Comments

 Mopati
Mopati 10 August 2016 à 01h51

ça y est, tu m'as donné envie de prendre le jeu.

D'ailleurs, Seldell, mes félicitations pour avoir eu un portrait en jeu !
Je serais le prochain sur la liste, héhé.
Et puis je jouerais avec un ami, et lui aussi aura son portrait. Allez, c'est parti !

 Seldell

Ha, super cool si je te donne envie Joyeux Et bon courage pour rejoindre mon PNJ dans le labyrinthe, huhu Ravi

 Alayric

Cool la référence au gendarme de St-Tropez dans le titre du 2eme paragraphe Clin d'oeil

 Shinpansen

Tiens moi j'aurais plutôt vu le titre comme une référence à beyond good & evil.
Après, vu que le jeu est français, l'inspiration original vient peut être des gendarmes à st tropez Clin d'oeil

 Seldell

C'est bien Beyond. En live, je ne savais plus d'où ça venait, et j'ai sorti St Tropez. Evidemment, j'ai subi quelques boutades Tire la langue

 Shinpansen

Ok je comprends mieux Tire la langue

 Seldell

Ha ha ha ! Ca ressort les dossiers. Tu pardonnes rien Ravi