The Stanley Parable ou la narration sublimée ! - Test

Test - The Stanley Parable ou la narration sublimée !

 MrDeriv
Rédigé par MrDeriv
Publié le 21/10/2013

Réaliser un test de The Stanley Parable n'est pas un exercice facile. Non pas qu'il soit impossible de parler de la qualité globale du titre, mais j'aurai beau en tartiner trois gros paragraphes, tout ce que je risque de faire, c'est de vous spoiler inutilement sans vous apprendre ce qu'est finalement ce jeu. Car The Stanley Parable est une expérience interactive que seul l'outil vidéoludique est capable d'offrir. Bref, la meilleure façon d'appréhender cet ovni est d'aller tester sa géniale démo disponible ici-même. Bon, je prends quand même mon courage à deux mains et je tente de vous en faire une présentation ! 

Y'a plus personne ?

Vous êtes Stanley, un employé de bureau tout ce qu'il y a de plus ordinaire devant un écran d'ordinateur tout ce qu'il y a de plus ordinaire. Votre job consiste à appuyer inlassablement sur un clavier, jour après jour, mois après mois, année après année. Cette routine est confortable et la monotonie ne semble pas vous poser problème. Seulement un beau matin les ordres cessent d'apparaître sur votre moniteur. Bien embêté, vous quittez votre poste pour découvrir un espace de travail vide de tout employé. Où diable tout le monde a-t-il bien pu passer ? Peut être en salle de réunion ? En avant donc pour l'exploration des couloirs de l'immeuble. C'est a ce moment qu'intervient l'élément central du jeu : la voix du narrateur ! Car en réalité, The Stanley Parable 2013 est un remake d'un mod d'Half Life 2 gratuit développé par Davey Wreden et sorti en 2011. Le but de cette nouvelle version payante est simple : proposer un jeu mieux abouti techniquement, de nouvelles idées et surtout y inclure un narrateur capable de transmettre certaines émotions. Brillamment interprété par l'acteur anglais Kevan Brighting cet ajout me fait tout de suite poser une grosse mise en garde : The Stanley Parable s'adresse uniquement aux personnes ayant un niveau assez correct en anglais pour en extraire toute l'ironie même si des sous-titres FR sont disponibles !.Pour tous ceux qui comme-moi ont upgradé leur english comprehension skill à grands coups de séries TV US en VO, bienvenue dans l'une des toutes meilleures fictions narratives de ces dernières années !

Tout est une question de choix

The Stanley Parable ne s'embarrasse pas d'un gameplay fourni ni d'interactions avancées. Il sera uniquement possible de se déplacer et d'appuyer sur quelques boutons en écoutant le narrateur commenter nos décisions. Néanmoins, toute la richesse du jeu réside dans la possibilité d'aller totalement à l'encontre des indications du narrateur. Ce dernier vous demande de prendre la porte de gauche ? Prenez celle de droite et écoutez sa réaction ! On pourrait supposer que cette petite rébellion du joueur saura tôt ou tard prendre la trame du jeu à défaut, mais il n'en est rien. Chaque choix, qu'il soit personnel ou influencé par le jeu, sera ponctué de sa propre ligne narrative. C'est donc avec un plaisir non dissimulé que l'on s'amusera à prendre à revers le jeu pour l'entendre se plaindre de notre comportement et se résigner à nous proposer de nouvelles possibilités narratives. Le génie de The Stanley Parable s'exprime alors dans la totale absence de bonnes ou de mauvaises décisions ; peut importe où vous mènera votre libre arbitre, vous verrez que le développeur aura prévu une réponse intelligente et surprenante à la totalité de vos choix. Côté durée de vie, arriver à la fin ne signifiera pas pour autant avoir entièrement terminé le jeu, bien au contraire ! Chaque issue sera l'occasion de recommencer au point de départ et de vous surprendre par de nouveaux embranchements narratifs. Si vous souhaitez vraiment retourner le titre, comptez entre 3 à 4 heures pour faire le tour de tous les scénarios possibles.

Tout est permis !

C'est le sourire aux lèvres et l'esprit avide de surprises que l'on avance dans The Stanley Parable. En effet le titre parvient à offrir une expérience interactive que seul le jeu vidéo peut arriver à proposer. On se fiche finalement de ses graphismes ou de son absence de réel gameplay pour se concentrer uniquement sur les conséquences de nos choix. Que va-t-il se passer si je prends cette direction ? Et si j'appuyais sur ce bouton ? C'est en grand enfant plein de malice qu'il faut appréhender cette expérience. Ne vous posez pas de questions ; vous avez envie de prendre le jeu à revers avec une décision absurde, faites le ! Il saura vous surprendre à son tour de bien belle manière ! Proposé pour 9,99 € sur Steam le titre peut sembler un poil trop cher vis-à-vis de sa durée de vie toute relative. Mais finalement, n'est-ce pas peu cher payé pour l'une de vos plus belles expériences interactives sur la nature humaine, le libre arbitre, le rêve et la folie douce ?

excellent
DU GéNIE !

Notre avis :

Adieu débauche de moyens, le meilleur jeu narratif de ces dernières années sera indépendant et n'aura sans doute coûté que le prix d'un capteur de mouvements faciaux d'acteurs américains surpayés. The Stanley Parable est un véritable concentré de génie se riant à tous les instants de nos habitudes de joueurs et de notre prétendu libre arbitre. Servi par la prestation magistrale d'un narrateur so british au cynisme palpable, le jeu s'adresse bien évidement aux personnes dotées d'un bon niveau en anglais. Attendez-vous à vivre l'une de vos plus étranges et drôles expériences vidéoludiques. Mais ne vous posez pas trop de questions car il serait absurde de chercher un sens à ce qui n'en a pas !
vignette pour les réseaux
14 commentaires

Comments

 NucLeo
NucLeo 01 February 2016 à 00h17

Pour les fans de ce jeu ! Je vous conseille le film "L'incroyable destin de Harold Crick"

 navisse
navisse 25 November 2013 à 20h52

yay !Ce jeu est fun, ultra fun, megaphone.....................
Humhum et sinon la ligne tm c'est ma partie du jeu préféré
LALALALALALA dat song =)

 Skk
Skk 23 October 2013 à 15h21

Un jeu Excellent! Il a réussi à me donner des frisson. Ce sentiment de contrôle et d'être contrôlé est vraiment grisant.
Et j'ai personnellement réussi à le mettre en Français sans soucis...

 Mébaël
Mébaël 25 November 2013 à 14h17

C'est dans les options ? Un patch ? Un crack ?
je l'achèterai volontier sur Steam mais vraiment à condition que la VF soit aussi charismatique que la VO.

 Seldell
Seldell 25 November 2013 à 15h01

Il me semble que ce sont uniquement les sous-titres qui sont traduits par le patch. Ils n'ont pas modifié la voix Content

 Mébaël
Mébaël 26 November 2013 à 18h43

Encore mieux alors ! Joyeux Merci pour l'info Content

 ironat
ironat 22 October 2013 à 20h20

Mmh...MMH ! J'ai un mauvais niveau d'anglais mais le jeu m'intéresse énormément... J'ai donc installé la demo pour voir de moi même le jeu et le problème c'est que je ne trouve pas les sous-titres... Quelqu'un sait si il y en a dans la demo ? Content

 Noflaar
Noflaar 22 October 2013 à 08h24

Dites, ce serait pas la voix du narrateur (entre autres) de Thomas Was Alone ?
En tout cas, je me l'achète dès que je peux ^.^

 Itooh
Itooh 21 October 2013 à 23h03

Rah, on sent l'enthousiasme de Deriv, et je le comprends complètement ! =D Il n'y a pas de mots pour décrire à quel point ce jeu est épique ! Il surprend sans arrêt, même quand on croit bien le connaître.

Dommage que vous montrez un des chemins les plus réussis dans la vidéo (ça m'a vraiment fait une baffe quand je l'ai découvert dans le jeu), mais à part ça vous décrivez parfaitement le jeu ! Content Et au moins, le test comme la vidéo montrent bien à quel point tout est barré dans ce jeu.

Personnellement, j'ai pris un peu plus de six heures pour trouver toutes les fins (un peu plus d'une dizaine) et plusieurs secrets. Content Même s'il n'y a aucun mécanisme interactif direct, dans l'ensemble il forme tout de même un sacré puzzle d'exploration ! De quoi s'éclater, même en occultant les réflexions du jeu.
C'est purement fun.

 Sadrim
Sadrim 21 October 2013 à 22h59

VOILA pourquoi je suis abonné a indiemag !! J'achete !

Pages