Tormentum : Dark Sorrow, une excellente surprise ! - Test

Test - Tormentum : Dark Sorrow, une excellente surprise !

 At0mium
Rédigé par At0mium
Publié le 13/03/2015

Annoncé pour le 4 Mars, c'est dans l'ombre qu'est sorti Tormentum : Dark Sorrow. D'abord financé sur Indiegogo à hauteur de 11.000 $, il débarque presque un an plus tard sur Steam et n'a rien à envier la concurrence car, dans son genre, il excelle sur tous les points !

Une direction artistique hors-normes

Fortement inspiré des travaux des peintres Zdzislaw Beksinski et H.R.Giger, le rendu graphique de Tormentum impressionne. On y suit l'aventure d'un prisonnier qui devra résoudre de nombreuses énigmes avant d'avoir une chance de s'échapper. Chaque tableau parcouru dans ce Point'n Click est l'occasion d'apprécier la noirceur de l'univers dépeint par OhNoo Studio. Chaque personnage croisé ne manque pas de consistance et il se dégage également un sacré charme des quelques scènes animées qui viennent ponctuer notre escapade. Oui, Tormentum est un régal pour les yeux et il ne peine jamais à se renouveler pour nous surprendre !

Une progression agréable

De la recherche d'objets et à la résolution de casse-tête, Tormentum oscille entre exploration et réflexion pure. Quelques allers-retours sont au programme mais on sent une certaine logique dans le déroulement de notre quête dont on comprend sans soucis les différents enjeux. S'il y a bien un aspect du jeu qui nous a séduit, c'est bel et bien sa logique qui permet de ne jamais rester buté face à un problème insoluble à cause de son incohérence totale (Car oui, croiser une chaîne de vélo et des tubes de rouge à lèvre ne permet pas de construire des munitions pour une mitrailleuse gatling, hein Runaway ?). On réflechit, notamment lors des puzzles, mais rien ne vient frustrer notre découverte du jeu et c'est tout naturellement que l'on parvient à voir le bout de l'aventure en environ 4 heures. L'expérience que nous proposent les développeurs vaut largement son prix de 9,99 € et vous auriez tord de passer à côté si vous aimez le genre !

excellent
HUMBLE ET BON !

Notre avis :

Très bonne surprise que ce Tormentum : Dark Sorrow. Avec une direction artistique de très haute volée et un level design étudié pour ne jamais frustrer, le Point'n click de OhNoo Studio parvient à proposer une expérience de jeu très agréable en toute modestie. Si vous aimez le genre et si vous souhaitez découvrir un univers surprenant aux personnages charismatiques, foncez !

Indie Review - Tormentum : Dark Sorrow (PC/Mac)

vignette pour les réseaux
2 commentaires

Comments

 Fir3fly03

Tout est très bien résumé, ici ou dans la chronique sur JVC.

Perso les point'n click ce n'est pas ce que je préfère, mais hors l'univers qui m'a attiré dès les premiers screens, vu ici même dans une news de Seldell, c'est le fait que tout est logique qui m'a plu.
Les objets sont quasi là où ils devraient être, rien de trop loufoque dans leurs recherches, les énigmes permettent de se creuser un peu la tête, mais si on reste bloqué et que l'on a bien regardé partout, un petit coup d’œil dans notre bloc note et peut-être qu'un indice croisé avant nous aidera.

La seule petite chose que j'étais prête à lui reproché au début était l'absence de chapitres. Quand je me suis intéressée à faire le 100% succès Steam je me suis demandé pourquoi ne pas avoir mit de chapitres.
Et puis j'ai continué et terminé le jeu et là je ne lui en ai plus voulu. C'est un jeu que l'on doit faire d'une traite, je n'en dirais pas trop, mais comme dans la vie, on a des décisions, on les prend et on en reviens pas dessus.
Des chapitres auraient gâché ça.

Et puis recommencer le jeu pour avoir le 100% n'est absolument pas désagréable, au contraire même.

En bref, s'il était besoin de le dire ici aussi, c'est un très gros coup de cœur de début 2015 ce jeu. Une très belle expérience, et sans oublier la petite leçon en fin du jeu.

 Darkmyst91

Ton test me donne envie de l'essayer ! J'étais passé sur ton live et je me demandais justement quel était le titre de ce jeu, dont j'avais un vague souvenir qui ne voulait pointer le bout de son nez. J'ai finalement ma réponse donc merci Ato^^
PS : Merci pour les voix mémorables que tu as interprété lors de ce dit live en passant Joyeux