Une enquête pleine de charme avec Maquisard

Une charmante enquête avec Maquisard

 Avorpal
Rédigé par Avorpal
Publié le 24/06/2015

Il y plus d’un an, le nouveau film de Wes Anderson sortait au cinéma : The Grand Budapest Hotel. Que ce soit par son scénario burlesque et unique en son genre, sa mise en scène loufoque et qui fait pourtant mouche ou ses splendides décors aux couleurs improbables, nous avions été définitivement séduits. Avec Maquisard, nous retrouvons un semblant de The Grand Budapest Hotel puisque nous suivons ici les aventures d’un « lobby boy » au sein d’un immense hôtel de prestige.

Maquisard est un jeu qui dès les premières secondes, opère un charme auquel il est difficile de résister. Il suffit de regarder ses graphismes colorés et pleins de délicatesse qui rappelleront certains livres pour enfant. Ou sa musique, légère et insouciante, habillant cet univers enchanteur d’un voile de douceur. Bref, vous l’aurez compris, Maquisard a su nous envoûter. Mais un joli univers suffit-il à faire un bon jeu ?

Nous incarnons ici l’employé d’un hôtel prestigieux qui rappellera, pour ceux qui l’ont vu, certains passages de The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson en version enfant. Cet hôtel est habité par une poignée de clients qui ont tous une chambre, des habitudes en journée, des besoins… Cependant, cette merveilleuse peinture cache en réalité une révolte. La résistance lutte contre le gouvernement et a besoin de nous afin de découvrir qui parmi les clients est un agent caché. L’enquête commence alors.

Après un court tutoriel qui nous explique que nous possédons un carnet et qu’il est possible d’y noter des informations, un étrange homme vêtu d’un scaphandre nous implore de l’aider à trouver l’agent gouvernemental qui détient des informations cruciales pour la résistance. Afin de le repérer, il nous donne la liste de cinq traits de caractère dont il serait pourvu : maladresse, romantisme, peureux… Il s’agira alors, pendant trois jours et pas un de plus, de fouiner à travers tout l’hôtel afin de repérer l’agent en partant sur des déductions vis-à-vis de nos observations sur le comportement des résidents.

Se terminant en une trentaine de minutes, Maquisard est une sorte de « qui-est-ce ? » bien foutu et passionnant à partir du moment où l’on se prend au jeu. Une très belle découverte réalisée par des étudiants de la New-York University Game Center.

vignette pour les réseaux