Les jeux de l'IndieDev Supershow : Partie 2 - Article

Les jeux de l'IndieDev Supershow : Partie 2

 Seldell
Rédigé par Seldell
Publié le 15/01/2014

Continuons cette découverte des jeux présentés lors de l'IndieDev Show avec les trois suivants ! Vous pouvez retrouver le premier article à ce sujet qui parlait de Hot Tin Roof : The Cat That Wore A Fedora, Melody's Escape et 6180 the moon.

Windforge

La façon la plus simple de décrire ce jeu serait de le comparer à Starbound. Windforge se présente ainsi comme étant une fusion de Minecraft et de Contra. Dans ce jeu de construction en 2D, le joueur aura l'occasion de crafter plus de 500 objets lui permettant notamment de créer et aménager son vaisseau afin de partir au combat avec ! En effet, dans cet univers steampunk, le monde est composé d'îles volantes crées procéduralement, qu'il sera possible de visiter intégralement à pied. Le décors est modifiable à l'aide de son attirail ou destructible grâce à son vaisseau.

L'histoire de Windforge raconte la nécessité pour un peuple de trouver une source d'énergie jugée interdite, appartenant aux Aetherkin. Bien sûr, celui qui a été secrètement enrôlé pour cette tâche, c'est vous ! Ayant réussi de justesse son Kickstarter de 50 000 dollars canadiens, le jeu ne possédera qu'un mode solo, ce qui lui jouera peut être des tours. Il a également réussi à être Greenlighté par la communauté et sera disponible sur PC en mars 2014.

War of Omens

Si vous connaissez les cartes à jouer Magic: The Gathering, Yu-Gi-Oh! ou encore Hearthstone, le type de jeu qu'offira War of Omens semblera évident ! Dans ce jeu de combat par cartes interposées, il sera possible de choisir de contrôler l'une des trois factions qui s'opposent, offrant toutes des mécaniques stratégiques personnelles. Chacun de ces groupes possède trois héros qui guidera les armées, offrant ainsi de nouveaux aspects de gameplay. 

Les Vespitoles (en vert) sont un vaste empire de marchands, aristocrates, mystiques et guerriers versés dans les magies occultes et s'opposent aux Dorameks (en rouge), des sauvages semblant user de magie vaudou et spécialisés dans la quantité avec de petits monstres, ainsi qu'aux Metris (en bleu), un peuple dont la patrie a été détruite.

Le jeu sera disponible en février 2014 gratuitement sur navigateur, sur les plateformes de Kongregate et de Facebook, selon un modèle économique de freemium. Les développeurs ont néanmoins assuré qu'ils feraient tout leur possible pour que l'achat de paquets de cartes ne soit pas déséquilibrant pour le jeu, et ainsi éviter le système de "pay to win" très critiqué par les communautés de joueurs.

Disorder

Disorder est un plateformer racontant l'histoire d'un adolescent devenu psychotique, probablement suite à la perte de son petit frère. Jouant sur une forme de bipolarité, le personnage pourra passer du monde classique à un univers beaucoup plus sombre dans lequel il verra des ombres dans un décors désolé, rappelant quelque peu Guacamelee. Le jeune tentera au travers de phases introspectives de recherche de découvrir la vérité sur son passé, et ainsi, peut être, rassembler son âme fragmentée.

Le jeu possède une bande sonore mélancolique assez belle qui devrait porter l'émotion du titre. Quelques-unes des musiques, réalisées par Alex Previty,sont disponibles à l'écoute :

Prévu sur PC, Mac et Ouya, le jeu sortira courant 2014 et a besoin de votre soutien sur Steam Greenlight !

Rendez-vous bientôt pour la suite de la présentation des jeux de l'IndieDev Supershow !

vignette pour les réseaux