Volgarr, le tweet qui fait mal... - News

Volgarr, le tweet qui fait mal...

 At0mium
Rédigé par At0mium
Publié le 23/10/2013

Aie, aie, aie... Qu'il est dur de faire acheter un jeu à des PC-istes. Le téléchargement est rendu tellement simple de nos jours que peu prennent la peine de soutenir financièrement un projet en mettant la main au portefeuille pour l'acquérir. C'est à se demander si on n'arrivera pas un jour à un stade ou le financement participatif sera plus rentable que la vente d'un projet ! 

Aujourd'hui, les développeurs de Volgarr ont dévoilé une statistique ma foi fort impressionnante via leur compte twitter. En effet, ils annoncent que seulement 4 % des gens ayant joué à Volgarr ont payé leur jeu ! Et le plus triste dans tout ça ? Ils déclarent ensuite que c'est un chiffre raisonnable qui correspond à leur attentes... Voila à quoi les développeurs ont à faire face. Il est vrai que le piratage a pu faire découvrir pas mal de titres au grand public mais il est toujours douloureux de voir que les joueurs ne se sentent pas concernés par l'avenir des indépendants sur la scène vidéo-ludique. On ne le dira jamais assez, c'est nous qui choisissons ce que l'on veut voir comme type de productions en achetant ce qui nous semble intéressant.

 

Quoiqu'il en soit, on souhaite le meilleur à Crazy Viking Studio, qui a su nous sortir un jeu dantesque dont on espère une suite prochaine ! 

 

vignette pour les réseaux
34 commentaires

Comments

 Last-World

Je culpabilise quelque peu car pour tester le jeu j'ai demandé à un ami de m'envoyer un lien de téléchargement.

Quoiqu'il en soit, et ayant été séduit par ce titre indépendant, je cours sur Steam procéder à mon achat et j'encourage les développeurs dans cette étape.

Vous avez le droit de me jeter des pierres.

 navisse
navisse 10 November 2013 à 19h53

je ne crackerais jamais un jeu quelque qu'il soit et si un jeu est mauvais je ne l’achète pas
je peux comprendre que l'on veuille essayer un jeu mais on ne me ferra pas croire que tout ceux qui crack un jeu l’achète après

 Flarkie
Flarkie 25 October 2013 à 02h03

Il y a plein de remarques intéressantes dans les commentaires... Il est vrai que 4% des copies payées, c'est plutôt impressionnant, mais si les statistiques sont faites à partir du nombre de downloads, je pense qu'il y a pas mal de gens qui l'ont download et ne l'ont jamais lancé (ou alors juste 5min), et puis, si quelqu'un télécharge le jeu, le teste et l'achète, il compte pour copie crackée et pour copie payée, du coup les statistiques ne sont pas vraiment précises...
Et puis le moment où la statistique est faite est important aussi : pour un jeu indé, c'est très courant de voir énormément de downloads illégaux les premiers jours/semaines, et après, le temps que les gens testent le jeu, l'aime et l'achète, ou qu'il y ait une solde Steam, ou que le 31 arrive en même temps que le salaire, et le ratio hack/achat devient moins impressionnant (par ex pour Game Dev Tycoon, les développeurs on release eux-même une version crackée, et après les premières 24h, ils étaient à 98% de hack... Eh ben quelques semaines plus tard, le jeu s'est fait massivement connaître, et le nombre d'achats par rapport au nombre de hacks a largement augmenté)
Après ça reste vrai que les téléchargements illégaux sont parfois (je dis bien parfois, ça dépend des boîtes et des jeux) un vrai problème pour les boîtes indés, parce que même si c'est un moyen rapide et "gratuit" pour se faire connaître, bah c'est une grosse perte.
Et il est aussi tout à fait vrai que quand on achète un jeu, on l'apprécie beaucoup plus...
Conclusion : les statistiques, c'est des statistiques, du coup ça peut être (très) imprécis, et on ne peut pas vraiment trancher la question du "cracker un jeu pour le tester, et l'acheter après s'il me plaît, c'est bien". Mais c'est vrai qu'une démo qui laisse jouer le début du jeu, ça aiderai vraiment beaucoup (bah oui plus personne n'a le seul argument vraiment pertinent pour crack).
Enfin voilà, c'est mon humble avis, et aussi bien si je me relis et qu'il n'est pas 2h du mat, peut-être que je me rendrai compte que j'ai écris des conneries, alors n'hésitez pas à me corriger !

 deus45
deus45 24 October 2013 à 20h12

arretter de prendre les joueurs pc pour des malandrins on est une large majorité a achater nos jeux legalement soit plein pot a leur sortit ou alors lors des soldes
les amateurs de hardware depasse qui attende de gen en gen pour se palucher sur la hache dé de la derniere Xstation qui est deja depassé face a nos pc sont aussi de vilains filous il ni a qu a regarder le dernier gta mais la chut il ne faut pas le dire pour ne pas s attirer les foudres des kikoos amateur de bat le fil et autre fifa

 Flarkie
Flarkie 25 October 2013 à 01h40

Personnellement, je n'oserai pas réellement dire que 4% est "une large majorité"

 MarionLAsticot

HAAAAAAA mes yeux, quelle souffrance, absence totale de ponctuation quelle horreur!!!
Sérieusement, j'ai pas compris ton message, et j'ai du mal a voir si c'est un troll ou non de ce fait. Mais quoi qu'il en soit, si tu veux que ton message soit pris en compte, il faut qu'on puisse le lire, et du coup le ponctuer est un minimum. Merci Ravi

 KezGreant

Je me permet de rajouter ça :

- Si il y avait plus de démos, le piratage serait déjà moindre, je pense. Pour un film c'est presque inconcevable ne pas avoir une bande annonce, pour un album, d'avoir un extrait/preview/streaming. Alors que dans le jeu vidéo c'est nettement moins systématique. Cela touche pourtant l'audiovisuel aussi.

- Il vaut mieux que 4% du public ai acheté Volgarr et représente un public "énorme", plutôt que "juste le public" du Kickstarter. Car si demain, je devais crée un jeu vidéo, je préfère encore qu'un joueur n'étant pas plus tenté que ça par mon jeu, y ai joué, voir le finisse, plutôt que de le voir "pourrir" dans les méandres d'internet.

 Maokiel
Maokiel 24 October 2013 à 18h08

Bonjour.

Je suis pour ma part divisé sur le piratage en général.

Si celui-ci offre effectivement la possibilité de tester une oeuvre (jeu ou autre) avant de procéder à son achat lorsque celle-ci ne dispose pas de version de démonstration, il est malheureusement devenu un véritable mode de consommation pour des personnes qui pourraient pourtant soutenir les sociétés éditrices de leur loisir.

Cependant les chiffres énoncés par les développeurs seraient plus parlant si nous disposions de leur découpage, à minima géographique.

La beauté d'internet est de rendre une oeuvre numérique disponible mondialement. Or dans certains pays les 10€ qui nous semblent représenter une faible somme deviennent un salaire mensuel. Et même dans notre pays de nombreuses personnes vivent avec des moyens très limités voir en dessous du seuil de pauvreté. Est-ce que ces personnes doivent être tenu éloignées de la culture ou des loisirs à cause de leur moyens limités ?

 diyike
diyike 24 October 2013 à 14h57

Je suis en parti d'accord avec KezGreant, personnellement "j’achète" des jeux chez des distributeurs comme SkyD.
Pourquoi me direz-vous ? et bien la réponse est simple: c'est le moyen le plus simple pour tester les jeux ! Si je n'avais pas fait cela je n'aurais jamais acheté Trine 1 et 2, Isaac, ... D'ailleurs, je n'ai jamais fini un jeux que je n'ai pas acheté par exemple ...

Quand je vois le chiffre de 4% je trouve cela assez fou!
- le chiffre est-il vrai ?
- le DL ne crée-t-il pas un buzz autour du jeux ce qui augmente les ventes et la renommée du studio ?
- quel serait le volume de vente sans le téléchargement ?

Personnellement, je "test" 100% des jeux que j'achète et je pense que s'il était impossible de les DL avant cela n'augmenterai pas mes achats et même au contraire le DL me fait acheter des "coups de cœur" tout comme KezGreant Content

 diyike
diyike 24 October 2013 à 14h57

Je suis en parti d'accord avec KezGreant, personnellement "j’achète" des jeux chez des distributeurs comme SkyD.
Pourquoi me direz-vous ? et bien la réponse est simple: c'est le moyen le plus simple pour tester les jeux ! Si je n'avais pas fait cela je n'aurais jamais acheté Trine 1 et 2, Isaac, ... D'ailleurs, je n'ai jamais fini un jeux que je n'ai pas acheté par exemple ...

Quand je vois le chiffre de 4% je trouve cela assez fou!
- le chiffre est-il vrai ?
- le DL ne crée-t-il pas un buzz autour du jeux ce qui augmente les ventes et la renommée du studio ?
- quel serait le volume de vente sans le téléchargement ?

Personnellement, je "test" 100% des jeux que j'achète et je pense que s'il était impossible de les DL avant cela n'augmenterai pas mes achats et même au contraire le DL me fait acheter des "coups de cœur" tout comme KezGreant Content

Pages