Interloper : un jeu de stratégie original et bien ficelé

Test - Interloper : un jeu de stratégie atypique et bien ficelé

 Avorpal
Rédigé par Avorpal
Publié le 06/08/2015

Pour tout vous dire, nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre en lançant notre première partie d’Interloper. D’après le studio Monogon Games, Interloper est un jeu de stratégie en temps réel dont les matchs n’excèdent pas les cinq minutes et dans lequel nous ne détruisons pas notre adversaire mais nous l’envahissons. Après plusieurs dizaines de parties,  nous le confirmons : les matchs sont courts mais aussi intenses et surprenants. Test d’un petit jeu qui a tout du grand.

Un RTS allégé

Qui a dit que les jeux de stratégies devaient nécessairement ressembler à Starcraft ou à Command & Conquer pour être efficace ? Dans Interloper, nous dirigeons une créature aquatique, la sentinelle, dont la couleur, orange, bleu ou violette, est à choisir en lançant le jeu pour la première fois (il est toutefois possible d’en changer en passant par le menu). Par la suite, il est préférable de suivre le tutoriel du jeu qui à travers une série de missions bien pensées, nous apprend les bases d’Interloper.

Chaque partie nous oppose ainsi à un adversaire, IA de difficulté variable ou contre un autre joueur rencontré aléatoirement via le multijoueur online. L’objectif est simple : posséder le plus de surface de la carte possible. Pour ce faire, il suffit de déplacer sa sentinelle sur les zones voulues et… c’est tout. Seul problème : notre adversaire, de son côté, fait la même chose. Il va donc falloir trouver un moyen de capturer des zones en empêchant l'ennemi de les reprendre.

Un jeu d’échecs aquatique ?

Clairement inspiré par le RTS mais en imposant toutefois ses propres règles, Interloper nous offre rapidement la possibilité de s'emparer de structures, qui sont au nombre de trois : l’Assembleur qui produit des drones automatiquement et à intervalle régulier, la Fonderie qui permet d’assembler de nouvelles unités et la Source, nécessaire pour alimenter en énergie les deux autres. Les drones, unités de base d’Interloper sont utiles pour bloquer l’accès à une zone à la sentinelle ennemie ainsi que pour détruire les drones de son adversaire. Une troisième fonction et qui nécessite d’avoir capturé une Fonderie et de créer trois nouvelles unités en sacrifiant quelques drones.

Ces unités possèdent des pouvoirs bien particuliers qui, utilisés intelligemment, permettront de verrouiller des zones déjà conquises. Le sniper par exemple, détruisent les drones à distance tandis que le défenseur ne peut attaquer mais peut encaisser trois coups avant de s’incliner. Peu de possibilités finalement mais qui pourtant, offre tout un panel de stratégies, sachant que comme précisé plus haut, les parties sont courtes et il vous faudra moins de cinq minutes pour vaincre ou être vaincu.  

bon
SURPRENANT

Notre avis :

Sans être le jeu de l’année, Interloper est d’une efficacité redoutable. Il cumule quelques bonnes idées qui alliées à une direction artistique lumineuse et sobre en fait certes un petit jeu dont nous avons vite fait le tour mais qui se renouvelle de lui-même par un gameplay accrocheur et bourré de possibilités. Seul bémol : le multijoueur n’étant pas des plus prisés, il faudra attendre très longtemps avant de trouver un adversaire (à moins de jouer contre un ami). Et comme le contenu en solo est pauvre, c’est un jeu qui gagne à être consommé à deux mais qui se fade rapidement une fois seul face à l’IA dont les faiblesses, même en mode expert, sont flagrantes.

Interloper : Un bon jeu de stratégie sous-marin ! | Indie Review (PC/Mac/Linux))

vignette pour les réseaux
10 commentaires

Comments

 Rick Dangerous

En fait, en voyant la vidéo on ne se rend pas du tout compte du gameplay, moi aussi j'avais l'impression que ça se jouait à la manette..

 Avorpal

J'ai eu beaucoup de mal à faire ce test c'est le jeu qui demande à être joué mais en vidéo, on comprends que dalle (mais bon, pas ma faute ^^)

 Nival
Nival 07 August 2015 à 15h59

Sinon, ya qu'à moi que ces étranges créatures flagellées rappellent certains cours de bio de son enfance?...

 ChateauDav

Dommage car avec 2 manettes ce serait génial. Je l'ai sinon, ajoutez moi sur steam si vous voulez. =)

 Nival
Nival 07 August 2015 à 13h20

Bah , oué, c'est ce que je me suis dit aussi, notamment en voyant les vidéos de gameplay: ce doit être tout à fait transposable à une jouabilité à la manette, non? (c'est pas comme quand on a des cartes géantes à explorer à grand coup de brouillard de guerre, une masse de ressources et d'usines à gérer, des centaines d'unité à commander...)
Dommage, car le format "mini-jeu de stratégie" semblait bien s'y porter.

Une autre solution que les développeur devraient envisager à mon avis, c'est le support tactile: le jeu semble parfaitement taillé pour, et on pourrait y jouer à deux dans son salon, chacun sur son smartphone en réseau local.

 Avorpal

Pour la manette, honnêtement pas convaincu mais oui à la tablette smartphone par contre Content

 Rick Dangerous

ptite question, on peut jouer à 2 sur le meme écran ?

 Avorpal

J'ai failli ajouter la précision mais non, pas de multi local, le jeu se jouant à la souris et un peu au clavier exactement comme un Starcraft (mais en beaucoup moins riche quand même)

 Leblop
Leblop 07 August 2015 à 00h42

Arf, Mince !!

 Avorpal

T'imagine jouer à Age of Empire sur le même PC ? Content