Test - Ittle Dew 2 : une suite réussie ?

 At0mium
Rédigé par At0mium
Publié le 16/11/2016

Ah, Ittle Dew ! Sous ses airs de "Zelda-like" (avec de gros guillemets) mignon comme tout se cache un sacré jeu de casse-tête. C'est avec une certaine impatience que nous attendions cette suite pleine de promesses, l'équipe de Ludosity a-t-elle réussi à nous convaincre de nouveau avec Ittle Dew 2 ? Verdict !

L'aventure, c'est l'aventure !

Vous ne connaissez pas la formule Ittle Dew ? Un petit rappel s'impose. Ludosity semble bien apprécier les premiers jeux Zelda, du moins... leurs donjons. Ce studio a donc décidé de construire un jeu d'aventure à l'humour décalé axé autour de quelques mécaniques de jeu précises et finement rodées autour desquelles s'articulent un level design particulièrement ingénieux. Des zones extérieures aux donjons du jeu, on retrouve ainsi de très nombreuses "salles" d'énigmes inspirées des premières aventures de Link ; l'objectif étant bien sûr de toutes les compléter afin d'atteindre le 100% symbolique du titre.

Dans Ittle Dew 2, on incarne de nouveau cette aventurière un peu râleuse qui s'échoue sur une île en compagnie de son fidèle compagnon renard. Les deux doivent explorer 8 donjons pour récupérer autant de planches permettant de reconstruire un radeau pour repartir. Ni plus. Ni moins. Bien évidemment, ce n'est pas dans le scénario que Ludosity met toutes ses cartes mais plutôt dans son écriture un peu loufoque ; mais gardez bien à l'esprit qu'il s'agit avant tout d'un jeu de réflexion habillé en jeu d'aventure. En effet, les puzzles y sont nombreux, avec une difficulté pouvant atteindre de sacrés sommet. Les développeurs ne semblent pas avoir perdu la main pour nous amener à penser et repenser chaque donjon, bien au contraire. Côté technique, cette suite se révèle plus ambitieuse avec une 3D cartoon des plus charmantes ; seule la musique pèche un peu à cause de certaines pistes assez agaçante à l'oreille.

Plusieurs voies, une destination

À l'instar de son prédécesseur, Ittle Dew 2 tire toute sa force de son level design. Chaque solution de casse-tête semble tomber sous le sens, avec néanmoins un bon sentiment d'accomplissement renforcé par l'efficacité du gameplay ; on termine la quête principale du jeu en environ 4 heures sans trop de difficulté. Seulement, Ludosity sont des spécialistes de la relecture de leurs propres jeux et on comprend rapidement qu'Ittle Dew 2 est aussi taillé pour le speedrun. Quatre capacités sont à récupérer au fil des donjons : arme de feu, bâton de glace, projectiles et dynamites. Il sera possible de les combiner pour découvrir certains effets inédits, par exemple le bâton de glace peut créer un bloc que l'on peut fendre en deux avec notre arme pour agir en tant que miroir pour faire dévier de 90° un projectile que l'on envoie... vous suivez ?

 

Il est presque possible de récupérer chaque arme dans l'ordre de notre choix, utile pour qui ne souhaite pas suivre "une route logique". Mais attention, il va falloir faire chauffer les méninges pour ça car il faudra trouver de nombreuses astuces afin de trouver les raccourcis qui nous y mènent. Comprenez bien que l'équipe de Ludosity aime apporter de la rejouabilité et ce genre de construction de niveaux est là pour faire plaisir aux speedrunners qui souhaitent travailler une voie "optimale" pour terminer l'aventure avec des contraintes. Pour les autres, qui préfèrent seulement se concentrer une partie complétée à 100%, sachez que la découverte de tous les secrets du jeu prend tout de même un peu de temps.

excellent
PETIT MAIS COSTAUD !

Notre avis :

Ittle Dew 2 est un jeu court et dense. Encore une fois, Ludosity parvient à proposer une construction des niveaux passionnante et il faudra réfléchir efficacement pour en saisir toute la subtilité. Le speedrunner comme le complétiste se sentiront choyés dans cette nouvelle aventure qui propose son lot de secrets. On en fait hélas un peu trop vite le tour mais l'ensemble de ce qui est proposé sent bon la rigueur et il serait dommage de passer à côté si vous avez apprécié la conception des donjons des premiers Zelda.
vignette pour les réseaux
2 commentaires

Comments

 Tomma
Tomma 17 novembre 2016 à 19h49

Merci pour le test !

J'avais adoré le premier épisode. Pour résumer Ittle Dew, c'est un zelda où l'accent est mis sur les puzzles. Et en plus c'est complètement barré ! En revanche, je ne sais plus combien de temps j'avais passé dessus. Mais je replongerai avec plaisir avec cette suite.

 ChateauDav

Sympa la vidéo, merci !