Kerbal Space Program, à la conquête de l'espace ! - Test

Test - Kerbal Space Program, à la conquête de l'espace !

 Forlaxos
Rédigé par Forlaxos
Publié le 16/01/2014

Et si on partait faire un tour dans l’espace ? Ça vous dit ? Alors venez découvrir Kerbal Space Program ! En accès anticipé (Actuellement en version 0.23) et lancé depuis Juin 2011, le titre des méxicains de Squad nous invite dans la folle aventure d'une conquête spatiale, de vos premières fusées expérimentales, jusqu’à d'immenses stations en orbite autour de géantes gazeuses

LA TÊTE DANS LES ÉTOILES

Tout Kerbal a un jour rêvé de faire partie du tout naissant programme spatial. Depuis Kerbin, leur planète, ils observent des lunes et autres astres, gravitant tous autour d’un même soleil… Et c’est à vous que la tâche incombera, de faire voyager ces petits hommes verts à travers l’espace. C’est cette exploration, et cette conquête spatiale qui vont constituer la trame du jeu. En début de partie il vous sera proposé deux modes de jeux : Carrière ou Bac à Sable. Dans le premier, tout avance par étape. En commençant, il ne vous sera possible de construire qu’une maigre fusée, emportant votre  premier Kerbal dans un vol sub-orbital. Mais bien vite, de nouvelles pièces pourront être débloquées au moyen du centre de Recherche & Développement qui, contre des points de science, pourra vous fournir ces améliorations. Mais si vous souhaitez directement commencer avec un monstre de puissance, vous arrachant à la surface de Kerbin en moins de temps que met At0mium pour se raser, le mode « Bac à Sable » (dans lequel toutes les pièces sont disponibles) est fait pour vous.

À LA RECHERCHE DU TEMPS PERDU

En mode « carrière », la science, permettant de débloquer de nouveaux  moteurs et autres réservoirs, s’acquiert de différentes façons. Ramenez votre Kerbal vivant après un vol en orbite lors duquel vous aurez réalisé une sortie dans l’espace et des points de science viendront garnir votre  escarcelle. Envoyez une sonde autour de Mün, la première lune de Kerbin, et transmettez vos résultats via une antenne : de nouveaux points ! De nombreuses façons d’acquérir des points existent, et il serait trop long d’en faire une liste exhaustive. Sachez par exemple qu’une exploration en surface de Mün au niveau du cratère nord, sera différente d’une exploration du cratère sud.

UNE PRISE EN MAIN DÉLICATE

Il y a tant à faire dans KSP qu’il serait impossible de décrire l’immensité et la richesse du gameplay seulement par écrit. Il ne tient qu’à vous de décider de lancer une station orbitale autour de Kerbin, et de relayer tous les 6 mois vos Kerbal, à la façon d’ISS. Il est même possible, avec de la patience, de recréer le programme Apollo qui a emmené l’homme sur la Lune. Sachez seulement que la prise en main peut s’avérer très compliquée au commencement. De nombreux aspects du jeu demandent des heures d’apprentissage, de façon à pouvoir être appréhendé correctement (Citons par exemple le Docking, d’un vaisseau à une station ou de deux autres éléments, dans l’espace). Et il n’est pas rare d’échouer plusieurs fois avant de réussir… Comme dans la vraie vie ! Que cela soit dans la conception d’un lanceur spatial, ou d’une navette, ou même d’un avion supersonique : l’éditeur d’engin reste brouillon et imprécis, ce qui entraîne de nombreuses incompréhensions sur cette grande réflexion qu'est : « Mais pourquoi il ne veut pas attacher cette foutue partie ! ». Mais quelle n’est pas la satisfaction d’un joueur, lors de son premier amünissage ! KSP saura toujours vous récompenser et vous pousser à aller plus loin !

À LA MOD DE CHEZ NOUS

Et comme tout jeu d’une telle richesse, une communauté s’active en arrière-plan pour fournir un travail complémentaire fort attractif. Tout un tas de mods existe, disponibles sur les forums officiels, complétant votre aventure. Allant de nouvelles pièces de fusées avec KWRocketery, au pilotage automatique rendu possible par MechJeb, en passant par l’exploitation de ressources d’autres corps célestes avec Kethane, sachez que KSP aura toujours quelque chose à vous faire faire. Il reste important de souligner qu’un mode multijoueur sera implémenté dans la version finale du jeu, vous permettant de partir à plusieurs, découvrir les mystères de l’espace.

Ce test a été proposé dans la section "contributions" du forum

bon
ADDICTIF

Notre avis :

Si vous avez toujours rêvé de vous la jouer Neil Amstrong et si vous n’avez pas peur de risquer l’aventure, au risque de vous prendre parfois la tête et d’exploser votre clavier car cette satanée fusée tourne sur elle-même de façon incontrôlée et inexplicable, alors Kerbal Space Program est fait pour vous. Au prix très prohibitif de 25€ sur Steam, il est souvent à prix réduit pendant les soldes ; de quoi vous donner une bonne raison d'être curieux.
vignette pour les réseaux
1 commentaire

Comments

 @stronautelibre

Bonjour

Ah qui n'a jamais rêvé d'être un astronaute, de partir à la conquête de l'espace à bord de son propre vaisseau.

Ce jeu est une perle où l'on peut prendre autant de plaisir à jouer juste pour le fun sans prise de tête, tout comme se laisser prendre à une simulation qui se fait de plus en plus pointu à chaque mise à jour. Je compte plus le nombre d'heure de construction, de vol (ou de crash) à voir partir mes cosmonautes dans tout les sens mais aussi à essayer de partir au plus loin dans l'espace repoussant les limites. Et quelle joie est de voir ces Kerbals, plus fou les uns les autres, atterrir sur un nouvel astre....

Verdict: Si votre rêve d'enfant à toujours été de lever les yeux lors des nuits des étoiles, en vous disant qu'un jour vous serez parmi celles ci, je vous conseille ce jeu, de même à tout les curieux de conquête spatiale.

@stro