Murasaki Baby, escapades morbides sur Playstation Vita ! - Test

Test - Murasaki Baby, escapades morbides sur Playstation Vita !

 At0mium
Rédigé par At0mium
Publié le 18/09/2014

Dès sa première annonce, Murasaki Baby nous avait intrigué. Il faut dire que visuellement, le jeu de Ovosonico a de quoi marquer les esprits tant il joue habilement sur les ambiances et le côté "bizarre" de son univers. Maintenant, une fois Vita en main, l'expérience est-elle à la hauteur de nos espérances ? Le verdict tombe.

La vie ne tient qu'à un fil

Dans la veine d'un certain Escape Plan, Murasaki Baby nous propose une aventure exclusivement tactile (ou presque) sur Playstation Vita. C'est avec nos mimines qu'il va falloir guider une demoiselle qui semble complétement perdue dans un monde qui l'effraie. Comme pour impliquer le joueur du mieux qu'ils ont pu, les développeurs de Ovosonico nous font tenir la main de la fillette pour l'accompagner dans son périple tout en la défendant des menaces qui la guettent. À l'aide de la zone tactile arrière de la console, il sera possible de modifier "l'humeur" de son environnement, ce qui sera le centre de 85% des énigmes du jeu. Passer en mode "hiver" pour geler un étang afin de marcher dessus, en mode "nuit" pour changer l'architecture du niveau ou encore en mode "Télé" pour occuper un monstre qui vous veut pour son repas, voila le genre de choses que l'on fait dans Murasaki Baby. La vie de notre héroïne sera représentée par son ballon, il faudra donc faire attention à ne pas le crever.

C'est beau, mais c'est tout ?

Passées les premières minutes d'émerveillement (si tant est que l'on apprécie le genre), Murasaki Baby se montre sous un bien mauvais jour... En effet, les énigmes proposées semblent toutes se ressembler et, même si le contexte change, la réflexion reste la même de bout en bout de l'aventure : avancer, rencontrer un problème, changer d'humeur, guider la petite fille et son ballon, avancer, etc. C'est terriblement dommage, d'autant plus que la jouabilité du soft est assez pénible à appréhender. Le contrôle de l'héroïne sera très fastidieux car bourré d'imprécisions et d'animations inutiles qui empêchent d'interagir avec le personnage, rendant le tout frustrant à bien des reprises. On termine le jeu en environs 2 heures, avec aucun potentiel de rejouabilité, dur de pardonner tous ces aspects du jeu lorsque l'on a connu Escape Plan qui, lui, excelle précisément dans tous ces critères.

moyen
FRUSTRANT

Notre avis :

Ovosonico a su nous séduire grâce à une ambiance graphique très réussie, mais ils ont hélas échoué en ce qui concerne l'expérience de jeu. Imprécise et frustrante, la jouabilité de Murasaki Baby se révèle assez fastidieuse dans son utilisation des zones tactiles de la Playstation Vita. De plus, le titre pèche de par son level design qui s'avère être bien peu inspiré compte tenu des possibilités de jeu, c'est vraiment dommage. Saluons quand même le travail créatif sur ce titre qui nous a, visuellement, très intéressé malgré tout !
vignette pour les réseaux
3 commentaires

Comments

 Indie Fan'
Indie Fan' 21 September 2014 à 14h59

Finalement, moi qui regretté de ne pas avoir la psvita et qui voulait ce jeu... j'avais fais le mauvais choix ! Joyeux

 Drimile
Drimile 20 September 2014 à 16h08

Ooch... Triste C'est vraiment bête. Merci pour le test. Tire la langue

 Z4sheir
Z4sheir 18 September 2014 à 15h30

Vraiment dommage :/
Je me rappelle de la première fois que j'ai vu des vidéos de ce jeu, j'étais très agréablement surpris par l'aspect visuel et la promesse d'interaction avec le personnage.
Merci pour ce test Content