Test - Nidhogg 2 : une formule toujours efficace ?

 At0mium
Rédigé par At0mium
Publié le 25/08/2017

Après avoir été acclamé par la presse et les joueurs récompensant l'efficacité de Nidhogg, le studio Messhof Games  s'est lancé dans la production d'une suite plus ambitieuse en tous points. Plus vif, plus beau, plus grand, c'est ce qui était évoqué pour Nidhogg 2... et puis le trailer d'annonce du jeu a été dévoilé.

Une première impression trompeuse ?

Changement drastique de direction artistique pour ce Nidhogg 2, Messhof Games l'a payé cher. En commentaires de leur vidéo et sur les réseaux sociaux, les retours négatifs abondaient. Mais pourquoi tant de haine ? Là où Nidhogg posait une vision abstraite et arcade de l'escrime, Nidhogg 2 tente de poser un univers... mais peut-être pas le bon. Le ton semble devenu un peu loufoque et le détail des graphismes ne laisse plus de place pour l'imagination du joueur, comme si toute la classe des duels à l'épée s'était envolée... quoique ?

C'est avec beaucoup d'appréhension que nous nous sommes lancés dans Nidhogg 2, nous attendant presque à un jeu devenu fade, doublé d'un gameplay flottant comme nous le laissait craindre ce fameux trailer. Quelques minutes de jeu plus tard... comment ça une heure ? Et oui ! Il faut y jouer pour le croire, mais la frénésie des combats est plus présente que jamais et l'on oublie assez vite cette sensation de rejet envers le charadesign des personnages. D'ailleurs, force est de constater que le travail effectué sur les décors est très convaincant. De nombreux détails rendent le tout agréable à la rétine le level design de chaque map apporte son lot de bonnes idées rendant les affrontements bien plus profonds qu'il n'y paraît !

C'est l'heure du d-d-d-d-d-d-duel !

Si l'on retrouve le duel à l'épée traditionnel de Nidhogg avec son lancer d'armes à la tronche si cher à la communauté qui s'agite autour du jeu, quelques nouveautés font également leur apparition. Parmi elles, on retrouvera notamment la présence de plusieurs armes dont l'arc qui rappellera à certain(e)s le feeling Towerfall. Sachant qu'une flèche peut se faire renvoyer et qu'il sera possible de plonger sur son adversaire pour le désarmer, on se rend rapidement compte que ce nouvel arsenal est bien plus complexe à maîtriser qu'il n'y parait. 

Côté contenu, Nidhogg 2 est en revanche plutôt avare. Le mode solo est inintéressant au possible, faute à une I.A. incohérente ; le seul enjeu sera celui d'inscrire un meilleur chrono que son voisin. Un challenge sans saveur compte tenu de l'intérêt des combats qui vous attendent. Reste donc le multi : fantastique en local autour d'un canap', très agréable en ligne malgré la présence de joueurs peu scrupuleux qui abusent du "Alt-F4" lorsqu'ils sont en mauvaise posture. ATTENTION toutefois : sur PC nous n'avons rencontré aucun soucis de lag ou de désynchronisation, contrairement à la version PS4 qui semble bien plus en difficulté (ralentissements, perte de connexion,...).

bon
DIABLEMENT FUN !

Notre avis :

Oui, la nouvelle direction artistique de Nidhogg 2 ne nous a clairement pas emballé. Pourtant, une fois le jeu pris en main, difficile de le lâcher dès lors que l'on y joue entre ami(e)s ! Messhof Games réussit à nous proposer un gameplay encore plus efficace pour des duels toujours aussi épiques. On regrettera l'absence d'un contenu solo intéressant mais ce Nidhogg 2 fait tout de même partie des incontournables pour qui cherche un bon jeu à sortir en soirée !
vignette pour les réseaux