Test - Pushcat, la réflexion motivante

 Seldell
Rédigé par Seldell
Publié le 20/02/2014

Les chats domineront le monde, tout le monde le sait bien, et il faut se résigner à devenir définitivement leur humain de compagnie. Des jeux sont même réalisés à leur gloire et dans Pushcat, ce sera naturellement un de ces félins que l'on contrôlera dans un jeu d'action/réflexion relativement classique mais fichtrement intelligent !

Boulder Dash autrement

L'objectif de Pushcat est de terminer les 50 niveaux en récupérant dans chacun un certain nombre de pièces. Ces dernières apparaissent en alignant trois pierres colorées qui se transformeront en argent à ramasser. En vue de côté, chaque élément du jeu sera soumis à la gravité et tombera lorsqu'un espace vide est présent sous lui. Le chat que l'on contrôle pourra grimper, creuser ou pousser les pierres précieuses ou les blocs plus généralement pour les réagencer.

La principale difficulté viendra d'une part de ne pas se faire coincer sous des décombres, et d'autre part de saisir comment résoudre les puzzles au mieux pour récupérer assez de pièces. A la différence de Boulder Dash, vieux jeu qui fêtera ses 30 ans cette année tout de même, les pierres qui chuteront ne pourront pas tuer le matou, et heureusement ! Les niveaux avec un ennemi fantôme nous poursuivant seront relativement rares, et à moins de se bloquer quelque part, l'éviter ne sera très compliqué.

De la variété des puzzles

Les 50 niveaux principaux du jeu sont divisés en 5 mondes incorporant chacun des nouvelles mécaniques, présentées dans des niveaux tutoriaux. Des blocs glacés qui se cassent lorsqu'un élément tombe dessus, des rochers explosifs pour nettoyer une zone, ou des blobs qui transforment tout ce qui les touche en d'autres blobs (même les pièces !), il y aura clairement de quoi faire, et largement plus que ce que l'on pourrait imaginer !

Pour chaque élément seul, de nombreux puzzles intelligents viendront constituer les niveaux et, rapidement, tout ce qui a été appris pourra se combiner de manière inattendue ! Par exemple, la glace se propagera sur les blobs, empêchant ces derniers de devenir des pièces à terme, ou les rochers explosifs éclateront sans devoir être alignés lorsqu'un blob tentera de s'y propager. Certains niveaux représenteront un challenge sans jamais être trop durs ou trop simples, et c'est probablement ce qui donnera envie d'avancer dans le jeu !

Chaque monde sera constitué de deux ou trois niveaux tutoriaux obligatoires et seront loin d'être anecdotiques. Les puzzles suivants seront quant à eux organisés en carré de trois par trois et se libéreront dès qu'un niveau contigu aura été terminé. Cela permettra d'esquiver des puzzles trop difficiles ou du moins de repousser leur résolution à plus tard pour pouvoir continuer à avancer et à s'amuser.

Si l'objectif principal de chaque puzzle ne vous suffit pas, un second consistant à ramasser encore plus de pièces vous offrira la possibilité de valider la salle en mode avancé, ce qui offrira une étoile. Bien que ces dernières ne soient pas nécessaires pour avancer, l'obtention de 45 d'entre elles sur les 50 disponibles permettra de libérer le tout dernier niveau du jeu ! Alors autant démarrer tout de suite par leur récupération si vous vous en sentez capables !

Un gameplay aux petits oignons, mais...

On le dit souvent, mais la bande son d'un jeu joue généralement énormément dans le plaisir de jeu. Malheureusement dans Pushcat, vous aurez tôt fait de la couper après une seule heure de jeu. Que ce soient les bruitages ou la musique de fond, celle-ci vous donnera rapidement une sacré migraine si vous êtes assez courageux pour la laisser. Proche du son midi qui dans un premier temps semble amusante et sympathique par son air joyeux, celle-ci devient insupportable pour réfléchir et dans certains niveaux avec de très nombreuses explosions (notamment ceux avec des créateurs de blocs infinis), l'accumulation avec la musique deviendra abominable.

Pourtant, il y avait une bonne idée avec la musique ! Celle-ci gagne en instruments lorsque l'objectif principal de la salle est atteint, et à nouveau lorsque celui pour l'étoile est obtenu, permettant en un instant de savoir lorsque l'on peut retourner à la chatière pour valider le niveau. Bref, jouer sans musique et effets sonores, c'est vraiment triste, surtout dans un jeu où l'on peut rester régulièrement une quinzaine de secondes sans bouger pour réfléchir à la prochaine action...

bon
DES PUZZLES MALINS !

Notre avis :

Avec de très bonnes idées de puzzle, que ce soient prises indépendamment ou combinées, Pushcat est une excellente surprise avec une durée de vie frôlant la dizaine d'heures, et tout ça pour un tout petit prix de 4 dollars ! Une difficulté intéressante pour créer le challenge et donner envie de continuer, une organisation intelligente des niveaux pour ne pas rester bloqué et des événements en début de puzzle pour bien saisir des particularités du gameplay, Pushcat est un jeu d'action/réflexion très réussi. On regrettera néanmoins tout ce qui touche à l'audio qui deviendra rapidement insupportable et forcera le joueur à couper musiques et bruitages depuis les options. Dommage !
vignette pour les réseaux
1 commentaire

Comments

 Alayric
Alayric 21 February 2014 à 00h04

Sympa ce mélange de Boulder Dash et de Match 3, bonne idée !