Running with Rifles : l'art de la guerre !

Test - Running with Rifles : les armes c'est mal m'voyez !

 Avorpal
Rédigé par Avorpal
Publié le 17/04/2015

La guerre est loin d’être sous-représentée dans le jeu vidéo et nous avons toutes et tous au moins une fois posé nos pognes sur un Battlefield ou un Medal of Honor. Bien qu’exploité jusqu’à la moelle, de nouveaux développeurs continuent encore aujourd’hui de nous proposer des titres de ce genre. Running With Rifles, de la team Modulaatio Games, en fait partie. La question est de savoir s’il saura se démarquer de la très nombreuse concurrence.

Frères d’armes

« De tout temps, les hommes firent la guerre ». Si jamais au cours de votre vie d’étudiant vous avez osé commencer votre dissertation d’histoire par cette simple phrase, sachez que votre enseignant vous a certainement maudit sur cent générations. Quel est le rapport ? Aucun, mais il fallait que ce soit dit. Running with Rifles donc, est un simulateur de guerre en vue top-down dans lequel nous incarnons un simple soldat, que nous baptiserons Ryan pour faciliter la suite de ce test.

Ryan est bien brave mais malheureusement, rien ne le distingue de ses frères d’armes. Équipé d’un fusil mitrailleur avec munition illimitées, notre héros anonyme suivra aveuglément les ordres d’un obscur commandant afin de prendre d’assaut les positions ennemis. Soudain, le drame. Une balle pernicieuse se fraye un chemin et Ryan tombe au champ d’honneur.

C’est la guerre mon général !

Rassurez-vous, si notre Ryan n’est plus, il suffira d’une pression de la barre espace pour réapparaître quelques mètres plus loin. Running with Rifles nous place dans le rôle d’un combattant, puis un autre, puis encore un autre et qui au fur et à mesure des affrontements, accumuleront de l’expérience en commun. Autant le dire tout de suite, le début d’une mission est laborieux puisque notre niveau détermine les armes que nous pouvons utiliser. Mais après quelques minutes de jeu, le bleu monte en grade et obtient un plus large éventail d’instruments de mort.

En parlant de mission, ces dernières sont d’une simplicité effarante : pas de scénario, pas de mise en appétit, le jeu nous jette sans pitié au milieu d’une boucherie qui ferait pâlir John Rambo de jalousie. L’objectif : conquérir une zone géographique en s’emparant d’objectifs.

Batailles rangées

Le parti pris de Running with Rifles est simple et efficace : vous n’êtes qu’un minuscule rouage dans une énorme mécanique de guerre. Votre vie n’a aucune valeur puisque derrière vous, des dizaines de soldats vous remplaceront avant de périr à leur tour. Mais nulles larmes à verser ici, le jeu se repose entièrement sur son gameplay, qui rappelle en quelque sorte un Hotline Miami beaucoup moins nerveux et avec la possibilité de s’accroupir, de ramper et de conduire des véhicules (dédicace au tank, roi des bourrins par excellence).

Par ailleurs, les nombreuses armes à disposition permettent de varier les parties. Ceci dit, le véritable atout de Running With Rifles, c’est son mode multijoueur en ligne qui permet de réunir jusqu’à 64 joyeux soldats sur une même carte ! Le seul souci est qu’à l’heure actuelle, les parties qui demandent autant de joueurs ne sont jamais totalement remplies mais reste sur le long terme beaucoup plus intéressant que le solo, compte tenu du fait que les places vacantes soient occupées par des bots.

bon
SURPRENANT

Notre avis :

Running with Rifles est un jeu bien pensé qui pourrait rebuter de prime abord pour celui qui n’aurait pas lu le wiki du débutant proposé par Modulaatio Games. De plus, la faute aux cartes immenses, les temps de chargements sont assommants et les parties longues (une à deux heures en moyenne). Mis tout cela de côté, l’expérience est clairement prenante, très fun en multi et bourrés de bonnes idées. Il ne manque plus qu’une communauté active et encore plus nombreuse pour se péter joyeusement la tête à 64 !

Running with Rifles, mon petit soldat ! | Test

vignette pour les réseaux
8 commentaires

Comments

 Yo Riso Multigaming

Si vous voulez voir un guide complet sur le jeu je vous invite à voir ma review réalisé il y a 3 mois.
[youtube]z8r9gP8LuDc[/youtube]

 Avorpal

Pour le coup, il y a trois mois, c'était une preview vu que le jeu n'était pas en sortie définitive (chipotage ahah).

 Yo Riso Multigaming

Oui Avorpal je te le concède ;), mais on était quand même à la version 0.99, en gros le jeu était quasiment fini, c'était vraiment pas loin de la review, donc je pense que ça va ?! Ravi

 Avorpal

Oui oui c'est clair il n'y a pas eu masse de changements Ravi

 Bullut

Y'a une demo sur Steam. J'ai acheté le jeu sur Steam le jour de sa sortie. J'en avait encore jamais entendu parler. Je ne regrette pas une seconde! Content
Et sinon je crois que l'on peut y jouer à plus de 64 joueurs.

D'après un dev sur CPC:
[img]https://dl.dropbox.com/s/ltyp09eoafjbtlb/64v64_102_19042015.jpg?dl=0[/img]

 Avorpal

Je n'ai pas vu cette option puisque le jeu nous propose que des cartes à 64 mais s'il y a du 64vs64, c'est juste de la folie Ravi

 KaKaShUruKioRa

Alors franchement, si je retiens un truc de cette Indie Preview, c'est l'accent magistral !
"Indie Review" ! A l'anglaise ! Vraiment... j'suis impressionné ! Clin d'oeil

Bref, sinon, de prime abord, le jeu me disait rien du tout... et la preview, m'a finalement assez bien donné envie d'y jouer, surtout en multi à... 64 ! Tout de même !

 Avorpal

Eh ouais, j'essaye de travailler pour accent pour de futurs interview en anglais ahah.