Speed Brawl, des combats à pleine vitesse pour remporter les courses - Test

Test - Speed Brawl, des combats à pleine vitesse pour remporter les courses

 Seldell
Rédigé par Seldell
Publié le 26/09/2018

Dans un monde alternatif, les humains ont dû affronter des extraterrestres venus de la Lune. Suite à la victoire contre ces Sélénites alors devenus esclaves, de grands championnats opposant les deux camps furent lancés pour distraire la population, pour le meilleur et peut-être pour le pire ?

Speed Brawl est un beat'em all qui nous proposera de traverser différentes ligues composées de championnats pour progresser. Ces derniers seront décomposés en plusieurs courses consistant chacune en une série de combats à gagner en vitesse. La subtilité du jeu est en effet de réussir rapidement chaque niveau afin d'atteindre les temps associés aux coupes de bronze, d'argent et d'or.

Des baffes en vitesse

Pour chaque combat, on pourra sélectionner deux héros parmi les 6 à débloquer qui s'alterneront durant les affrontements. Les différentes attaques disponibles sont relativement classiques, avec des coups aux directions variées, de l'esquive, des attaques avec élan ainsi que deux attaques spéciales par héros se chargeant au fil du temps et des coups. Speed Brawl propose deux mécaniques pour frapper plus fort : la première consiste à attaquer avec de l'élan et la seconde à faire grimper son enchaînement de coups, offrant proportionnellement de la puissance en fonction de sa longueur. En dehors des championnats, on trouve également des niveaux aux objectifs alternatifs, comme des épreuves de vitesse, de précision ou d'enchaînement.

La réussite d'un niveau offrira de l'argent suivant le temps atteint ainsi que des coffres bonus pouvant proposer un nouveau personnage scénarisé, une nouvelle couleur de héros ou des équipements de qualité variée que l'on pourra également trouver dans les magasins. Chaque personnage pourra s'équiper d'une arme, d'une paire de chaussures et d'un objet secondaire, le tout faisant varier uniquement l'attaque et la défense ainsi que l'élément de l'arme pouvant offrir un avantage contre certains ennemis. Les personnages gagneront également de l'expérience et des niveaux au fil des combats, ce qui leur permettra de progresser dans leur arbre de talents offrant des bonus de vie ou des améliorations de leurs capacités.

Un bon défouloir

Pour peu que l'on trouve un personnage qui collera à son style, entre rapidité et puissance, Speed Brawl deviendra rapidement amusant bien que parfois brouillon suivant la quantité d'ennemis à affronter. La nécessité de maintenir son combo permet de garder un intérêt et d'essayer de relier les ennemis par les attaques, ce qui permet de conserver l'attention au delà du mashing de boutons. Le titre propose également de jolis graphismes parfois animés entre les ligues, et une narration en français entre les affrontements. Le jeu permet ainsi de se défouler par petites sessions et de farmer si nécessaire.

On pourra regretter néanmoins une interface de magasin peu pratique lors de la comparaison des équipements proposés et de ceux déjà équipés, rendue d'autant plus compliquée lorsque certains personnages peuvent porter plusieurs catégories d'objets et que l'on aura jusqu'à 6 héros à gérer. La possibilité de farmer dans le jeu nuit également à l'envie de s'investir dans certains niveaux pour obtenir l'or immédiatement, dans la mesure où y revenir plus tard lorsque les héros auront progressé facilitera beaucoup la tâche.

bon
DéFOULANT

Notre avis :

Speed Brawl est un bon jeu pour se défouler tout en proposant des subtilités permettant de maintenir son intérêt durant les combats. Les niveaux sont relativement courts, permettant de petites sessions, et la difficulté globale est abordable, ne serait-ce que par la possibilité d'entraîner ses personnages. Les ennemis se renouvellent régulièrement, ce qui nécessitera de bien les connaître pour se méfier des plus dangereux et enchaîner les combos sans se faire toucher.

SPEED BRAWL - Du beat'em all à toute allure | Gameplay

vignette pour les réseaux