GameMaker et Kickstarter, retour sur les projets financés - Article

GameMaker et Kickstarter, retour sur les projets financés

 At0mium
Rédigé par At0mium
Publié le 08/09/2014

De Construct à Unity, en passant par Stencyl et RPG Maker, nombreux sont les outils permettant d'aider à la création de jeux à l'heure actuelle. Un des plus populaire, en tous cas en ce qui concerne les titres 2D, est sans aucun doute Game Maker, un soft proposé par YoYo Games.

C'est par le biais d'un billet sur leur blog que les créateurs de Game Maker ont fait le bilan des jeux développés à l'aide du logiciel ayant remporté leur campagne de financement participatif sur Kickstarter. Impressionnant. C'est le mot qui nous est venu. Plus que la quantité, c'est surtout la potentielle qualité des projets qui nous a laissé pantois.

Liste des projets majeurs :

Hyper Light Drifter – $645,158 remportés

Un des jeux indépendants les plus attendus depuis son annonce, Hyper Light Drifter a subjugué les foules grâce à son trailer de toute beauté. Il s'agit d'un Action-RPG pourvu d'une direction artistique alliant futurisme et gigantisme, avec quelques inspirations connues (Evangelion, pour n'en citer qu'une).

Witchmarsh -  £102,430 remportés

Extrêmement aguicheur, grâce à sa maîtrise du Pixel-art, Witchmarsh est un jeu d'aventure comportant quelques éléments de RPG et mettant l'accent sur sa narration. Les musicos seront d'ailleurs ravis de savoir que c'est un certain Francisco Cerda qui se chargera de la bande son du soft, le compositeur des musiques de Gunpoint et de Jamestown.

Barkley 2 – $120,335 remportés

Barkley 2 est un jeu de rôle également, mais dont le principal intérêt se situera au niveau de l'écriture des personnage et de leur psychologie. Les développeurs comptent réunir RPG occidental et oriental pour en extraire les points forts, nous verrons ce que cela donne lorsque plus d'informations sur le titre seront disponibles.

Legend of Iya – $77,241 remportés

Quand on voit Legend of Iya, cela donne un peu l'impression de percevoir un bout de Valdis Story dans du Secret of Mana. En effet, ce Metroid-like propose du combat au corps à corps et des éléments de RPG dans un univers enchanteur où la nature semble avoir tous ses droits. Si vous voulez l'essayer, sachez qu'une démo est disponible sur leur page Kickstarter.

UnderTale – $51,124 remportés

Inspiré de titres majeurs comme Mother et Shin Megami Tensei, UnderTale ne s'adresse pas à n'importe qui. Il s'agit d'un RPG à la sauce nippone qui fleure bon l'ésotérisme et le mysticisme dans un style retro 8-bit oldschool qu'il faut savoir apprécier.

Valdis Story: Abyssal City – $49,574 remportés

Doit-on encore présenter ce jeu de Endless Fluff ? Valdis Story est un Metroid-like qui a largement fait ses preuves et qui a été encensé par la critique. Joueurs et presses se sont mis d'accord pour saluer l'énorme travail dont les développeurs ont fait preuve, tant d'un point de vue graphique qu'au niveau du gameplay, un chef d'oeuvre !

Risk of Rain – $30,480 remportés

Sans doute aussi connu, si ce n'est plus encore, Risk of Rain est un rogue-like qui se déroule dans l'espace. C'est au cours d'une mission périlleuse que vous serez amené, en solo ou avec des amis, à réduire à néant toutes les menaces qui vous font face (montres, boss, etc.). Une référence en la matière.

Cavern Kings – $14,751 remportés

C'est très récemment que l'on vous a parlé de Cavern Kings sur Indiemag. En effet, il vient tout juste d'être financé et c'est pour son côté explosif que les joueurs l'ont supporté. Action-platformer intense, ce titre risque d'en surprendre plus d'un et nous avons hâte de le découvrir plus amplement.

Les autres projets financés :

Il est assez drôle de constater que la quasi-totalité des jeux de cette liste disposent d'une composante RPG et/ou Plateforme. Est-ce là le signe d'un fort intérêt des joueurs pour ces aspects de jeu, ou un manque d'innovation de la part des développeurs ? Il va de soi que la plupart des titres financés ont l'air excellents, certains ont d'ailleurs déjà fait leurs preuves (Risk of Rain, Valdis Story). Pourtant, n'oublions pas que Game Maker a su aussi permettre à des développeurs inspirés de créer : Hotline Miami (Top-down Shooter), Cook Serve Delicious (Gestion/réflexe), Gods will be watching (Point'n Click), Savant: Ascent (Shoot'em up), Nidhogg (Combat) ou encore Gunpoint (Infiltration, espionnage). Ne trouvez-vous pas, vous aussi, que la variété manque ? 

Quoiqu'il en soit, retenons de cette impressionnante liste que, petit à petit, les joueurs ne distinguent plus les jeux développés à l'aide d'un utilitaire de création (Game Maker, Construct 2, Unity) des autres jeux auxquels ils jouent. Alors que bon nombre de personnes critiquaient et condamnaient les "petits jeux" faits "facilement" avec des "logiciels", les voici aujourd'hui en train de se casser les dents sur Hotline Miami ou Risk of Rain sans se poser de questions. Que ce soit par ignorance ou simple reconnaissance, c'est une bonne nouvelle pour les communautés de ces différents outils qui, aujourd'hui, ne déméritent pas et gagnent encore plus en crédibilité.

vignette pour les réseaux
6 commentaires

Comments

 Hareck
Hareck 08 September 2014 à 14h18

J'ai longtemps utilisé RPG Maker, et je vous promet qu'il est vraiment compliqué de faire quelque chose de viable sur le long terme avec ce soft. Il faut s'en servir comme éditeur de map et de data base, point. Ensuite, il faut tout refaire.
Je vais m'intéresser à Game Maker de plus près. Ca fait un moment qu'il est connu dans le milieu amateur, mais on a vu tellement de mini jeu pourris fait avec ce soft à l'époque qu'on l'avait un peu tous laissé en plan... Mais maintenant que je vois tout ça... Mon avis sur ce soft change du tout au tout! Après, ça fait un moment que j'ai arrêter de suivre la scène amateur (honte a moi!). Il est peut-être temps que je revois un peu tout ça...

Merci Atomium pour ce magnifique article! Content

 At0mium
At0mium 08 September 2014 à 14h54

Mais de rien, merci à toi de l'avoir lu ! Oui, ce logiciel est assez fou en matière de possibilités, et Construct 2 n'est pas mal non plus même s'il n'a pas le même "catalogue" pour le moment.

 squale
squale 08 September 2014 à 15h22

De toutes façons, je reste persuadé que ces soft ne restent que des outils, Game Maker, Construct 2..., c'est le talent des auteurs qui fait la différence.

 Hareck
Hareck 08 September 2014 à 15h32

Je suis complètement d'accord avec cela!
Quand je vois ce que je suis capable de faire avec RPG Maker, et ce que certains font... (je pense notamment à World of Forestia)
Le truc pour ces deux logiciels, c'est qu'ils coûtent bien cher, et leur version d'essai ne sont pas bien attractives.
J'ai eu la chance d’acquérir Multimédia Fusion v2 pour une bouché de pain, je pense que je vais y jeter un coup d'oeil ce soir en rentrant chez moi.
D'ailleurs, si vous connaissez une bonne communauté autour de Multimedia Fusion v2 (et pas v2.5), ça m'intéresse! Content

 squale
squale 08 September 2014 à 15h44

Sans vouloir faire de la pub, la version free de Construct 2 permet quand même de faire beaucoup de choses, je l'utilise dans des ateliers avec des enfants/collégiens/lycéens et bientôt des adultes et il faut quand même pousser pas mal pour atteindre la limitation.

 Hareck
Hareck 08 September 2014 à 16h21

Ho! C'est fort intéressant ça... Hé bien merci de ton avis! Je vais de toute façon essayer Game Maker et Construct 2 (du coup) et me faire mon avis sur les deux logiciels. Mais le fait que la version free soit suffisante pour beaucoup de chose m'intéresse. Content