Le futur "Skyrim" indé sur Kickstarter - Article

Le futur "Skyrim" indé sur Kickstarter

 Seldell
Rédigé par Seldell
Publié le 23/01/2014

Il y a des Kickstarters majestueux qui emballent en seulement trois jours des milliers de donateurs. On pourrait presque parler de jeux qui vendent du rêve s'il n'y avait pas d'images ou de vidéo pour montrer l'état actuel de développement ! Assurément, quand on croise Skyrim avec Chivalry, la campagne de financement explose et les fans découvrent un futur hit indé en devenir !

Se déroulant dans le Moyen-age européenKingdom Come: Deliverance est un jeu de rôle réaliste dans un monde ouvert, rempli de quêtes en tous genres. Aux commandes d'un forgeron ayant tout perdu dans la guerre, l'histoire contera un complot auquel le jeune homme sera mêlé malgré lui. Dans celui-ci, un roi aura été trahi par son frère et un conflit sanglant aura éclaté. Combattant tel un chevalier, tapis dans l'ombre comme un voleur ou tentant de manipuler les nobles en tant que barde pour les convaincre d'une langue habile d'en combattre d'autres, le jeu se promet d'être non linéaire et offrira la possibilité de résoudre les objectifs de nombreuses façons différentes. A la façon d'un Fable, il sera possible de choisir sa manière d'agir : héros loyal ou vilain chaotique ?

Son système de combat devrait se rapprocher d'un Chivalry avec des corps à corps violents au gameplay changeant suivant le type d'arme utilisé. Comme on ne se lance jamais seul dans de grandes batailles, Kingdom Come: Deliverance offrira de grands panoramas de champs de bataille dans lequel il sera possible de mener la charge pour assiéger des châteaux ! Les décors promettent également d'être magnifiques tant dans le graphisme que dans la qualité de la reproduction, que ce soit les villages, les sombres forêts, les hautes tours ou les imposantes forteresses.

Ce monde aura sa propre vie dans lequel il sera possible d'interagir avec les habitants à la façon de Shenmue. Ainsi, il sera possible de se forger une réputation auprès des personnages en devenant un héros local, un séducteur, un criminel ce qui mènera même à pouvoir effrayer vos adversaires avec sa propre réputation ! Mais attention, les actes ont des conséquences, et il sera possible de faire de la prison ou d'être condamner à mort, et la population deviendra particulièrement méfiante en cas de crimes non résolus ! Un système de dialogues aux réponses multiples sera également présent pour incarner au mieux le rôle souhaité ! Et comme le personnage principal est forgeron, il pourra même créer lui-même son armement, préparer sa nourriture, creuser à la recherche de métaux ou inventer ses potions au travers de mini-jeux.

Bien loin des aspects fantasy que l'on retrouve généralement, il ne sera pas question de tirer sa force d'âme de dragons, de rencontrer des elfes ou des orcs, ou encore d'user de magies. Kingdom Come: Deliverance soutiendra une trame forte au cœur de la vie médiévale et de manipulations politiques. A ce stade, il est presque possible de parler de simulation de vie au Moyen-age ! Le héros devra dormir, se nourrir (avec des aliments propres à la consommation...), pourra apprendre différents autres métiers de création, aura une apparence changeante au travers de multiples couches de vêtements

Le jeu se déroulant d'après des faits historiques du début du 15e siècle, il ne sera pas question d'être le messager de personnages ou de tuer des rats dans un souterrain. Les missions promettent d'être soignées afin de cibler la qualité plutôt que la quantité. Kingdom Come: Deliverance est la version principale du jeu, nommée acte 1, et devrait être étendu à priori de deux gros DLC (les actes 2 et 3) qui renforceront énormément le contenu en tirant sa durée de 30 heures à plus de 70 heures !

Forte d'une équipe dont certains membres ont travaillé entre autre sur Mafia et Mafia 2,  Forza Horizon, ArmA,  ou Crysis 3, la campagne de financement demande 300 000 £ (365 000 euros) depuis trois jours et en a déjà récolté 260 000 actuellement, soit 320 000 euros !  Aucun palier supérieur n'a été dévoilé en cas de dépassement de la somme espérée mais il n'y a aucun doute quant à ce que celle-ci soit atteinte dans la nuit !

Prévu pour décembre 2015, Kingdom Come: Deliverance devrait sortir sur PC, Mac, Linux, PS4 et Xbox One. L'acte 2 devrait sortir neuf mois plus tard, et l'acte 3 neuf mois après le 2, sans toutefois qu'il n'y ait de garantie formelle quant à leur développement en cas de difficultés financières. Avec un trailer de plus de huit minutes, il y a de quoi se rendre compte de la qualité qui sera offerte !

Kingdom Come Deliverance : un RPG médiéval ambitieux | Indie Preview (PC)

vignette pour les réseaux
9 commentaires

Comments

 didia
didia 27 January 2014 à 14h28

j'ai bien ri quand j'ai vu le "No Dragon" dans le trailer xD

 mangoover

Ca à l'air pas mal, mais l'engouement est juste énorme.
A coté il a des jeux non moins prometteurs qui bident, comme Cradle, c'est dommage...

http://www.kickstarter.com/projects/1324765189/cradle?ref=category

 Nival
Nival 24 January 2014 à 13h39

L'ambition affichée est assez démesurée, mieux vaut être prudent je pense.
Par ailleurs je trouve les graphismes certes léchés et vraiment très beaux, mais sans grande personnalité, à voir si l'histoire et les personnages sauront imposer un véritable charisme au titre.

 oursique
oursique 24 January 2014 à 10h44

Je me vois trop assiéger un château avec l'Oculus Rift !

Mais je ne participerai pas à la pré-vente. J'ai déjà trop de jeux à finir ou même essayer et d'ici là, on verra ce que le jeu est devenu.

 LaPizzaFroide

Avant de voir le trailer, je me disais "encore un kickstarter qui vend le meilleur jeu du monde et qui va pas tenir ses promesses". Après avoir vu le trailer, je me dis qu'il à l'air tellement bien qu'il vaux mieux pour moi de me dire qu'il ne sera pas à la hauteur de ses promesses, parceque j'ai peur d'être déçu... Tiens nous au courant Seldell ! Content

ps: coquille spotted "Bien loin des aspects fantasy QU'ON L'ON retrouve généralement"

 Seldell
Seldell 23 January 2014 à 20h43

Corrigé, merki Content

 Great-Auk

Alléchant le bougre ! Wait & See comme on dit !

 Alasthor
Alasthor 23 January 2014 à 18h59

Attention avec les mots. Skyrim (à voir si c'est légitime de compter les quêtes annexes ou pas) mais j'en suis à 62H et j'en vois pas vraiment le bout.

Après je me suis pas consacré exclusivement à l que^te principale pour vider toutes les quêtes d'une ville avant de passer à la suite.

Et j'ai pas l'impression de trop trainer ou de mourir et recharger mes parties.
Après la durée de vie ne fait pas tout, mais je suis aussi satisfait des autres points de Skyrim.

Je ne serais que trop content d'en avoir un deuxième de ce genre Content

 Mrcricri117

Sérieusement, ce jeu a juste l'air monstrueux !! J'ai vraiment hâte de pouvoir y jouer Joyeux