Les plus beaux cosplays de jeux indépendants du moment !

Les plus beaux cosplays de jeux indé du moment !

 Avorpal
Rédigé par Avorpal
Publié le 23/05/2016

Il existe de nombreuses manières de rendre hommage à un jeu marquant. Pour les moins créatifs, en parler autour de nous et convaincre sa grand-mère de l’acheter car « c’est le GOTY de l’année » est déjà une grande preuve d’amour. Et puis il y a ceux et celles qui souhaitent aller plus loin. Chez IndieMag, nous vous présentons régulièrement des fans arts. Mais qu’en est-il du cosplay, cet univers si fascinant où des passionnés endossent, le temps d’un shooting photo ou d’une convention, la tenue et la coiffure de leurs personnages de fiction préférés ? À travers une sélection réalisée par nos soins, nous souhaitions vous partager quelques-uns de nos cosplays préférés qui font évidemment la part belle aux héros et héroïnes de jeux vidéo… indépendants !  

Sans d’Undertale

Commençons ce tour d’horizon du cosplay indé avec l’un des jeux qui a très clairement marqué l’année 2015 : Undertale. Si le héros/l’héroïne (à votre guise selon le créateur Toby Fox) ne se démarque pas pour son character design, d’autres personnages ont attiré l’œil des cosplayeurs. Ici, une certaine King of Edge a fidèlement recrée le costume complet de Sans, le frère du squelette Papyrus.

Zia de Bastion

Sorti en 2011, Bastion est le premier jeu du studio Supergiant Games. Que l’on apprécie ou non cet action-RPG, il faut bien admettre que son univers graphique est tout simplement sublime. Alors que nous avons repéré quelques cosplays du Kid, le héros, c’est pourtant vers Zia, survivante de la calamité, que nous nous sommes tournés pour la suite de notre sélection avec ce superbe cosplay tout en simplicité et en délicatesse, réalisé par Weeaboo-Warehouse.

La team Castle Crashers

Venir en cosplay seul à une convention, c’est bien. Débarquer avec toute une équipe ayant la même thématique, c’est encore mieux ! Ici, ce n’est pas un chevalier du beat’em all Castle Crashers qui nous est offert mais bien toute l’équipe, accompagnée pour l’occasion des fameuses princesses à sauver et de deux vilains que nous prenons malin plaisir à cogner pendant le jeu.

The Pig Butcher d’Hotline Miami 2

Si l’on retiendra d’Hotline Miami son gameplay frénétique, sa violence singulière et sa bande-son démentielle, il ne faut pas écarter son scénario pour autant qui est certes, assez cryptique au premier regard mais qui est en vérité très fouillé, notamment dans le deuxième volet. Ici, ce cosplayeur immortalisé par le photographe Elias Ljungberg incarne Martin Brown allias The Pig Butcher et le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est très réussi.

Dawn de Contrast

Les enfants ont beaucoup d’imagination c’est bien connu. Didi, elle, en déborde tellement que son amie imaginaire, Dawn, prend forme humaine et se balade chaque nuit sur les toits de la ville, glissant d’ombre en ombre. Si Constrast nous avait déçu à sa sortie pour sa courte durée et la trop grande simplicité de ses énigmes, il aura en revanche inspiré bon nombre de cosplayeuses dont Reign, qui nous offre là une magnifique interprétation de ce personnage par ailleurs très classe.

Red de Transistor

Pour boucler notre sélection de cosplays indé, nous voulions pour ainsi dire vous garder le meilleur pour la fin. Nous revenons du côté du studio Supergiant Games qui pour son second jeu, nous a concocté un Transistor définitivement brillant. L’héroïne, Red, explique déjà en grande partie le succès de ce jeu tant son charisme dépasse les 9000. MiraMarta, cosplayeuse russe, incarne Red d’une manière saisissante grâce à un costume impeccable et à un Transistor – c’est le nom de l’épée – très réaliste.

Pour aller plus loin...

Comme vous pouvez le constater, la scène du jeu vidéo indépendante inspire de nombreux cosplayeurs grâce à ses personnages originaux et haut en couleur. Vous avez appréciez notre sélection ? Pourquoi ne pas nous retrouver sur le forum pour que vous puissiez nous partager vous aussi vos plus belles trouvailles en matière de cosplay ! N'hésitez pas également à nous donner votre avis dans les commentaires pour savoir si vous souhaitez voir plus régulièrement ce genre d'articles sur IndieMag, contenu qui sort certes un peu de l'ordinaire mais qui a été réalisé pour nous rappeler une fois de plus que le jeu vidéo, sous toute ses formes, est une source intarissable de créativité et d'émerveillement.

vignette pour les réseaux
7 commentaires

Comments

 Rafiki

Il faut assurément que vous continuiez à faire des news de la sorte! C'est super de voir ce que les plus passionnés et dévoués d'entre nous peuvent faire. Donc que ce soit fan art, cosplay, vidéo ou fan fiction (heu non, peut-être pas les fan fictions Tire la langue ), je vous prie de partager ça avec nous!

 Messu

Je vais faire mon relou, désolé, mais le premier cosplay n'est pas un cosplay de Sans de Undertale, c'est un cosplay de Gaster de Undertale (les lignes sur le visages sont des signes distinctifs). Et sinon, ouais, les cosplays sont grave classes.
EDIT : My bad pour le cosplay de Sans, mais je pense que c'est plus un mix entre les deux (le costume et le nez sont ceux de Sans).

 Lusso

La vache on dirait un artwork la dernière image xD

 Leifer

Magnifique, attention tout de même aux retouches photoshop Clin d'oeil ça n'enlève rien au fait que le travail du cosplayeur(euse) est superbe mais la ou certaines se contente de faire un équilibrage des couleurs d'autres vont plus loin. Je préfère Zia ou encore le PigButcher a Dawn et Red. Merci pour le partage en tout cas, jolie trouvaille.

 Darksim

Pour Dawn et Red elles voulaient juste retranscrire exactement les tableaux et ambiances du jeu.

 waxwire

Le cosplay de red 0u0 j'ai cru que c'etait un fanart !

 100T hammer

J'hallucine toujours autant sur la qualité de finition des plus beaux costumes... Moi qui n'ai ni tellement la fibre créative ni beaucoup plus celle du bricolage, j'en reste pantois !