Ruin of the Reckless, escalade de tour dans ce rogue-like 16 bit en multi coopératif

 Seldell
Rédigé par Seldell
Publié le 18/08/2016

Se dressant au delà des nuages, une tour attire toutes les âmes égarées qui sont remplies d'insouciance. Mais une fois dans la structure, celles-ci se retrouvent enfermées jusqu'à ce qu'elles pourrissent et deviennent des créatures monstrueuses défendant les lieux. La légende raconte que seules celles qui parviennent au sommet seront sauvées.

Ruin of the Reckless est un jeu d'action 2D aux éléments de rogue. Le joueur y dirigera un personnage tentant d'escalader un à un les étages de la tour, tous générés procéduralement. Avec un gameplay nerveux entre celui de Relics Hunters Zero (jeu gratuit et multi coop à ne pas manquer) ou Hyperlight Drifter, le héros pour utiliser son poing comme arme principale, et posséder une variété d'armes secondaires, des orbes, entre deux dash rapides.

Ruin of the RecklessRuin of the Reckless

Au cours de l'aventure, des cartes magiques pourront être récupérées et conféreront des améliorations au héros qui pourront être conservées après chaque mort. Ces dernières remmèneront en effet le personnage au plus bas de la tour, mais celui-ci gagnera potentiellement en puissance. Des grimoires permettront également d'utiliser de puissantes magies aux effets de zone.

Jouable à deux en coopération, Ruin of the Reckless est en financement sur Kickstarter afin de réunir 10 000 dollars. La sortie du jeu est prévue pour mars 2017 sans qu'aucun support ne soit précisé.

vignette pour les réseaux
4 commentaires

Comments

 gueuledegame

L'écran qui tremble presque à chaque tir ça a l'air hyper chiant.

 Seldell

T'as souvent l'option pour désactiver ça Ravi

 gueuledegame

Ah, ouf. Mais pour ceux qui voient le trailer, qui sont sensibles à ces mouvements et qui ne sont pas au courant, ça peut repousser. J'imagine que les devs veulent que ça paraisse bien dynamique.

 Tortuap

Même le début du trailer ressemble au début du trailer de Hyper Light Drifter... vive l'effet "on profite de la vague".