Strafe, un hymne aux FPS des années 90

Strafe, FPS made in 1996

 Avorpal
Rédigé par Avorpal
Publié le 27/02/2015

Tirer sur des nazis tout de pixels vêtus et qui explosent dans des gerbes de sang cubique à la mode Quake est une passion secrète pour vous ? Réjouissez-vous : Strafe, un FPS réunissant les plus savoureux ingrédients de la recette shooter des nineties a réussi haut la main sa campagne de financement sur Kickstarter en empochant la coquette somme de 207,847$ sur les 185,096$ demandés (oui, une somme plutôt précise). La question qui se pose maintenant est : que nous promet Pixel Titans, le studio derrière Strafe ?

« Prends un flingue et tire sur des hordes de trucs en plein dans leur face ». Cette citation provenant du site officiel de Strafe, résume à elle seul l’essence même de ce jeu qui est conçu pour faire vibrer, une fois encore, notre bonne vieille corde nostalgique. Oubliez les graphismes dernier cri et le gameplay aseptisé pour joueurs du dimanche. La règle ici, sera de proposer un FPS comme en 1996, ce qui se ressent d’emblée dans sa direction artistique pixélisée ou son gameplay nerveux et ô combien hardcore.

Scénario et gameplay à l'ancienne

Le joueur incarnera donc un bourrin de l’espace ayant rejoint une mission en partance pour de lointains secteurs galactiques afin d’y trouver richesses, pouvoir et éventuellement mort atroce. Malheureusement pour lui, la mission tourne court alors qu’il perd toute communication avec ses camarades du vaisseau mère Icarus. Prenant ses tripes à deux mains, le joueur attrape son pétoire afin de faire parler la poudre.

Certes, le scénario ne pèse pas bien lourd mais il n’est en réalité qu’un prétexte à la tuerie nerveuse et sanglante que nous offre Strafe. En effet, le principe du jeu sera de parcourir de longs niveaux générés de manière procédurale et de tirer sur tout ce qui ressemble vaguement à un pixel vivant. Pour ce faire, le joueur aura le choix entre trois armes qu’il pourra, au fur et à mesure, customiser à l’aide de power-ups. Bien entendu, d’autres armes seront à découvrir afin de varier les plaisirs.

Les innovations à la mode

Si la création aléatoire des niveaux est au cœur de Strafe, un autre élément de gameplay sera au menu : la mort permanente. Ainsi, à la manière d’un rogue-like, vous perdrez l’ensemble de vos trouvailles à chaque fois que vos points de vie descendront au-dessous de zéro. Il faudra donc y réfléchir à deux fois avant de foncer dans la mêlée. Enfin, un système de craft d’armure et de munitions sera disponible, bien qu’il soit nécessaire au préalable de récolter de la ferraille sur les cadavres fumants de ses ennemis. De quoi ajouter quelques éléments de gestion toujours appréciables.

Strafe est prévu pour le début de l’année 1996 – pardon 2016 – et sera disponible sur Windows et Mac. Plus étonnamment, une compatibilité avec le casque Oculus et d’ores et déjà annoncée, de quoi s’immerger dans cet univers aux graphismes si « réalistes ». Enfin, si vous voulez rire cinq minutes, n’hésitez pas à aller faire un tour sur le site officiel de Strafe qui regorge d’humour et de références aux années 90. La démo Windows et Mac est disponible.

STRAFE® GAMEPLAY FIRST LOOK [pre-alpha]

vignette pour les réseaux
5 commentaires

Comments

 Nival
Nival 28 February 2015 à 15h38

Oh, ce jeu plonge immédiatement en telle nostalgie!! Et en même temps semble apporter pas mal de modernité et de fraicheur (customisation des armes, interactions avec l'environnement,...)

Au passage petite erreur de référence dans l'article :P: il n'est pas ici question de rappeler Wolfenstein 3D, il n'y avait d'ailleurs pas de gerbes de sang cubique dans Wolf 3D (pour la simple raison que déjà il n'y avait pas de particules du tout), Strafe est de toute évidence une référence directe à Quake, qui était le premier FPS en "vraie 3D", et en 3D totale (pas de sprites), et utilisait des particules sous forme de simples pixels (des carrés quoi) exactement comme ici. Et la référence va jusqu'à l'année de sortie du jeu, qui était 1996 ;).
("j'y étais!" comme dirait l'autre ^^)

 Avorpal
Avorpal 28 February 2015 à 20h08

Oui effectivement la comparaison était maladroite (surtout que j'ai joué aussi bien à Wolfie qu'à Quake). Mais par contre, ils revendiquent aussi des inspirations aussi bien du côté de W3D que de Quake. Je rectifie en tout cas, merci pour la remarque !

 Elrhim
Elrhim 27 February 2015 à 20h03

Ah oui ce jeu ! Purée rien que pour la vidéo de lancement je serais prêt à payer pour qu'il ne sorte pas. Joyeux

 Nival
Nival 28 February 2015 à 15h57

Cette vidéo!! O_ô
Toi qui fuit la moindre effusion d'hémoglobine fut-elle pixelisée, je comprends qu'elle ait pu ne pas être à ton goût... Tire la langue

 Elrhim
Elrhim 28 February 2015 à 16h55

Remarque elle a au moins le mérite d'insister sur le fait que ce jeu n'est pas pour les enfants... >_>'